Bilan 2016 — Le Top 5 des Espoirs internationaux

Amateurs Publié le 14/12/2016 09:20

Qu'ils passent pros ou non, ces cinq espoirs internationaux auront marqué la saison 2016 de leur empreinte sur les plus grands rendez-vous mondiaux.

N°1 : Adrien Costa (USA, Axeon-Hagens Berman)

Le jeune Adrien Costa s'impose en costaud au Tour de Bretagne

En 2016, Adrien Costa a fait une entrée fracassante dans la catégorie Espoirs. A 18 ans, le jeune franco-américain s'est déjà installé avec autorité dans les sommets de la hiérarchie mondiale en faisant preuve d'une remarquable régularité tout au long de l'année. Le Tour de Bretagne qu'il remporte début mai n'est que le point d'orgue d'un formidable début de saison avec une 5ème place au Triptyque des Monts et Châteaux et une 7ème place au Tour des Flandres Espoirs. C'est au printemps et durant l'été, avec les courses par étapes de référence, que le Californien explose au grand jour, malgré un échec sur la Course de la Paix et une défaillance sur la 2ème étape du Tour des Pays de Savoie. Adrien Costa enchaîne les bons résultats y compris aux côtés des pros comme au Rhône-Alpes Isère Tour (3ème) ou au Tour de l'Utah (2ème). Récompense ultime d'une saison aboutie : il monte sur le podium du Tour de l'Avenir (3ème) dès sa première participation. Malgré un stage chez Etixx-Quick Step, Adrien Costa restera chez Axeon-Hagens Berman en 2017.

N°2 : Filippo Ganna (ITA, Team Colpack)

Filippo Ganna

Avec Filippo Ganna, l'Italie tient assurément un futur crack du cyclisme mondial. Le Piémontais exprime à merveille sa puissance physique sur les rendez-vous chronométrés comme sur les classiques pavées ce qui lui vaut d'être comparé à l'illustre Francesco Moser. Les similitudes sont troublantes. Quarante ans après Moser, Filippo Ganna remporte la poursuite individuelle aux Championnats du Monde à Londres début mars. Trois mois plus tard, c'est sur un autre vélodrome que le géant du Team Colpack s'illustre. Filippo Ganna est le premier à découvrir l'enceinte bétonnée du vélodrome André Pétrieux et remporte Paris-Roubaix Espoirs. Tournée vers la piste pour la suite de sa saison, l'Italien prend tout de même la médaille d'argent des Championnats d'Europe Espoirs du contre-la-montre derrière Lennard Kämna et la médaille d'argent aux Championnats d'Europe sur piste en poursuite individuelle derrière Corentin Ermenault. L'équipe TJ Sports a saisi le potentiel du jeune homme et lui a proposé un premier contrat pro.

N°3 : Kristoffer Halvorsen (NOR, Team Joker)

Doha espoirs 2

Bien qu'il n'ait que 20 ans à peine, c'est déjà avec les pros que Kristoffer Halvorsen s'exprime le mieux. Sa présence au sein du Team Joker en Continental lui a permis de construire un programme de course intéressant et le Norvégien n'a pas tardé à l'exploiter. Loin de se contenter des joutes en Norvège, Kristoffer Halvorsen s'est offert une 2ème place sur la Nokere Koerse en mars et une victoire au GP d'Isbergues en septembre, un mois après une victoire d'étape au Tour de l'Avenir. Kristoffer Halvorsen s'imposait alors naturellement comme un sérieux candidat au titre mondial. Au Qatar, le Scandinave n'a pas manqué l'opportunité qui s'est présentée à lui. C'est donc avec le maillot arc-en-ciel sur le dos qu'il a quitté Doha mi-octobre. Un maillot arc-en-ciel qui ne lui a, pour l'heure, pas ouvert les portes d'une équipe WorldTour. Un intérêt des équipes Quick-Step Floors et Sky est cependant évoqué.

N°4 : Tao Geoghegan-Hart (GBR, Axeon Hagens-Berman)

Tao Geoghegan-Hart devance Enric Mas

Deux fois 3ème de Liège-Bastogne-Liège Espoirs, 3ème de Paris-Roubaix Juniors en 2013, Tao Geoghegan-Hart était loin d'être un inconnu au moment d'aborder la saison 2016. Mais le Britannique a néanmoins franchi un palier supplémentaire dans sa progression en répondant présent sur les plus grands rendez-vous du calendrier international. A 21 ans, celui qui rejoindra le Team Sky l'an prochain s'est imposé comme un coursier par étape prometteur. Après avoir échoué derrière David Gaudu sur la Course de la Paix, il prend à nouveau la 2ème place du Tour de Savoie-Mont Blanc derrière Enric Mas, puis prend la 6ème place du Tour de l'Avenir. Tao Geoghegan-Hart s'est montré tout aussi régulier sur les courses pros, terminant 6ème du Tour du Gila, 12ème du Tour de Californie et du Tour de l'Utah et 14ème du Tour de Grande-Bretagne.

N°5 : Kilian Frankiny (SUI, BMC Development Team)

Kilian Frankiny

L'équipe BMC Racing Team a pour habitude de piocher dans son vivier chaque année. En 2016, ce sont les prestations de Kilian Frankiny qui ont attiré l'attention du staff américain. Le Suisse a répondu présent partout où il est passé ou presque, multipliant les bons résultats. Le jeune homme de 22 ans s'est manifesté dès les premières courses par étapes du printemps (3ème de la Course de la Paix, 6ème du Tour de Savoie-Mont Blanc) avant de conquérir le Tour du Val d'Aoste en juillet. 3ème du Tour d'Alsace et 7ème du Tour de l'Ain, Kilian Frankiny manquera son rendez-vous avec le Tour de l'Avenir (40ème), mais terminera la saison sur une bonne note avec une 5ème place au Petit Tout de Lombardie.

<< Article précédent | Article suivant >>

Mercan'Tour

Get Adobe Flash player

Campagne Faceboook Vélo101
Prologo 2017

Get Adobe Flash player