Bilan 2016 — Le Top 5 des néo-pros français les plus attendus

Amateurs Publié le 21/12/2016 05:35

Leurs performances cette saison ont attiré l’attention des équipes pros. Ces cinq Espoirs feront leurs grands débuts à l’échelon supérieur la saison prochaine.

N°1 : David Gaudu : Côtes d'Armor-Marie Morin ==> FDJ

David Gaudu vainqueur de l'Estivale Bretonne

Il était déjà en tête de notre classement des meilleurs coureurs amateurs de la saison, David Gaudu, fort de ses victoires au Tour de l'Avenir et sur la Course de la Paix sera incontestablement le néo-pro le plus attendu l'an prochain. Tous les espoirs sont permis pour le Breton qui évoluera dans une structure qui lui permettra de prendre part aux plus belles courses du calendrier. Dans l'ombre de Thibaut Pinot, le grimpeur pourra grandir sereinement en attendant que son tour arrive. Le parallèle avec le Franc-Comtois n'est pas anodin. Lui aussi était passé pro à 20 ans, mais Marc Madiot avait su protéger son coureur jusqu'à son explosion sur la Grande Boucle deux ans plus tard. C'est tout le mal que l'on souhaite au jeune Breton qui n'a pas exclu l'éventualité de défendre son titre au Tour de l'Avenir l'été prochain. David Gaudu a déjà prouvé sa capacité à s'adapter au monde pro en se classant 5ème du Tour de l'Ain et 9ème du GP de Plumelec-Morbihan.

N°2 : Benoît Cosnefroy : Chambéry Cyclisme Formation ==> Ag2r La Mondiale

Valentin Madouas devance Benoît Cosnefroy et David Gaudu

Le palmarès de Benoît Cosnefroy ne présente que deux victoires cette saison (la difficile Annemasse-Bellegarde et une étape de la Boucle de l'Artois en Coupe de France), mais le jeune Normand exilé en Savoie a collectionné les places d'honneur. Le natif de Cherbourg a explosé pour sa troisième année chez Chambéry jusqu'à devenir l'une des valeurs sûres du peloton amateur. Deux fois médaillé d'argent cette année, au Championnat de France amateur derrière Valentin Madouas puis aux Championnats de France Espoirs derrière Paul Ourselin, Benoît Cosnefroy présente une belle aptitude à briller sur tous les terrains. Sa pointe de vitesse sur les arrivées difficiles lui a permis de signer quelques places de choix en Coupe de France comme au GP de Buxerolles (3ème), au Tour du Lot-et-Garonne (4ème) et au GP de Nogent-sur-Oise (8ème). Le futur pensionnaire de l'équipe Ag2r La Mondiale s'est également révélé comme l'un des meilleurs coureurs de sa génération à l'échelle internationale en terminant 6ème du Rhône-Alpes Isère Tour, 5ème du Tour de Berne, 4ème du Championnat d'Europe et 10ème du Petit Tour de Lombardie. Assurément une bonne pioche pour l'équipe de Vincent Lavenu.

N°3 : Nans Peters : Chambéry Cyclisme Formation ==> Ag2r La Mondiale

Nans Peters s'impose sur la Durtorccha

Bien qu'il n'ait pas réalisé sa meilleure saison cette année en raison d'une tendinite et d'une chute au Tour de l'Ain, Nans Peters peut quitter le monde amateur avec le sentiment du devoir accompli. Au cours des quatre dernières années, l'Isérois s'est imposé comme une référence jusqu'à devenir un capitaine de route indispensable au bon fonctionnement de l'équipe de France. Très polyvalent, le jeune homme de 22 ans a su ranger ses ambitions personnelles au placard pour servir ses coéquipiers et notamment David Gaudu sur la Course de la Paix comme au Tour de l'Avenir. La saison écoulée ne doit pas faire oublier que Nans Peters s'est classé 4ème du Tour de l'Ain et du Tour des Flandres Espoirs l'an dernier.

N°4 : Léo Vincent : CC Etupes ==> FDJ

Léo Vincent gagne le Tour du Jura

Il n'a peut-être pas le palmarès de David Gaudu cette saison, mais Léo Vincent colle tout autant à la philosophie de l'équipe FDJ qu'il rejoint. Solide grimpeur, le garçon de 21 ans a affiché de belles dispositions sur les courses par étapes. Le lauréat du Tour du Jura s'est offert deux belles places d'honneur sur deux épreuves majeures : la Ronde de l'Isard (3ème) et le Tour de Savoie-Mont Blanc (4ème), un an après y avoir signé une victoire d'étape. Sa saison confirme l'exceptionnelle faculté du CC Etupes à agir comme un véritable tremplin vers le monde professionnel. En rejoignant FDJ, Léo Vincent s'offre ainsi le même trajet que Thibaut Pinot, Kenny Elissonde, Geoffrey Soupe ou encore Jérémy Maison ont réalisé avant lui.

N°5 : Paul Ourselin : Vendée U ==> Direct Energie

Paul Ourselin champion de France Espoirs

Les années en 6 réussissent aux Vendée U ! Vingt ans après Samuel Plouhinec, dix ans après Dimitri Champion, Paul Ourselin a apporté aux siens un nouveau titre national. Ce titre de champion de France Espoirs vient récompenser la régularité du coureur de 22 ans. Le Vendée U a trouvé son leader en la personne de Paul Ourselin suite au décès accidentel de Romain Guyot en mars. Avec sept victoires au total, dont ce titre de champion de France, mais aussi le Tour d'Eure-et-Loir, Paris-Mantes, Nantes-Segé ou encore le GP de Lorient Agglo, le coureur qui effectuait sa deuxième année au Vendée U s'est imposé comme le quatrième meilleur scoreur de la saison chez les amateurs. Des performances qui ont tapé dans l'oeil de Jean-René Bernaudeau qui lui a offert un premier contrat pro chez Direct Energie.

<< Article précédent | Article suivant >>

Safilo Mai-Juillet
Fi'Zik Avril 2017
KTM Mars 2017
Alpins Wheel
Maurienne Tourisme juin-aout
FSA Mai-Juillet
Cycleops Mai-juillet 2017 Prologo 2017
Bosses de Provence Mai 2017 Ultimum Sport