Etienne Fabre a perdu la vie

Amateurs Publié le 12/12/2016 10:47

Victime d'une chute mortelle alors qu'il randonnait dans le massif des Bauges, Etienne Fabre, l'Espoir du Chambéry Cyclisme Formation, a perdu la vie samedi.

Etienne Fabre
© Chambéry Cyclisme Formation
L'année 2016 s'achève dans une douleur incommensurable pour le peloton amateur, qui a appris ce week-end la disparition tragique d'Etienne Fabre, l'Espoir du Chambéry Cyclisme Formation. Samedi, le garçon de 20 ans était allé défier la montagne. Pas à vélo mais en randonnée dans le massif des Bauges, où il avait entrepris de rejoindre le Mont d'Arménaz avec quatre copains de l'Institut National des Sciences Appliquées de Lyon, où il menait ses études. Mais le groupe s'est égaré après Ecole-en-Bauges. Et c'est sur la pointe des Arlicots (2060 mètres), sur des arêtes exposées aux pentes vertigineuses surplombant la vallée de l'Isère, que les cinq camarades se sont retrouvés aux prises avec la montagne.

Saisissant qu'ils s'étaient engagés sur un terrain inhospistalier où même les alpinistes entraînés ne s'aventurent pas en décembre, le groupe aurait tenté de rebrousser chemin en coupant le long d'une pente raide. C'est au cours de cette entreprise que le drame est survenu. Etienne Fabre a glissé sur une plaque de neige avec l'un de ses compagnons. L'Aveyronnais, qui est tombé le long d'une paroi, a fait une chute de 350 mètres. Il est décédé sur le coup. L'autre randonneur, grièvement blessé, a dû être évacué au CHU de Grenoble. Les trois autres étudiants, restés sur l'arête, ont quant à eux été hélitreuillés par les secours et transportés au centre hospitalier de Chambéry.

Stagiaire avec l'équipe Ag2r La Mondiale en dernière partie de saison, Etienne Fabre avait tenu un rôle primordial dans la victoire du Chambéry Cyclisme Formation cette année en Coupe de France. Vainqueur du Circuit des Quatre Cantons et du Tour du Charolais, le jeune homme avait en outre occupé une place sur le podium du Grand Prix Saint-Etienne Loire (3ème), du Grand Prix de Nogent-sur-Oise (2ème) et du Tour des Cantons de Mareuil-Verteillac-Riberac (2ème). Avant d'accrocher le Top 5 à Civaux au Championnat de France Espoirs. Une progression constante depuis qu'il était venu au cyclisme au VC Rodez à l'âge de 11 ans. Et un destin tragique pour une famille Fabre dont le papa est tétraplégique depuis une chute à vélo et une mauvaise réception sur les cervicales au début du mois de novembre.

Aujourd'hui, nos pensées les plus émues accompagnent la famille, les amis, et tous ceux qui ont côtoyé un jour ce jeune homme talentueux aux qualités humaines. Un garçon qui affrontait les difficultés avec beaucoup de courage. C'est de cette force morale face aux épreuves dont la grande famille du vélo a besoin de s'inspirer aujourd'hui pour endurer ce nouveau coup du sort.

Aller plus loin :

<< Article précédent | Article suivant >>

Cycles Tyres janvier 2017
FSA Mai-Juillet
Fi'Zik Avril 2017
Maurienne Tourisme juin-aout
Alpins Wheel
KTM Mars 2017
Bosses de Provence Mai 2017 Cycleops Mai-juillet 2017
Prologo 2017 Ultimum Sport