Tour de l'Avenir — Egan Bernal enfonce le clou

Amateurs Publié le 26/08/2017 16:30

Tour de l'Avenir # 8. Vingt-quatre heures après son succès aux Saisies, le Maillot Jaune Egan Bernal enfonce le clou à Sainte-Foy-Tarentaise.

Egan Bernal
© RCS
Gianni Savio pensait depuis longtemps déjà avoir recruté une nouvelle pépite du cyclisme colombien en engageant Egan Bernal dans son effectif l'année dernière. Force est de constater que le technicien italien ne s'est pas trompé. A 20 ans, Egan Bernal possède déjà un gros potentiel. 4ème du Tour de l'Avenir l'année dernière, le Colombien a brillé à un niveau bien supérieur encore cette saison : 9ème du Tour de San Juan, 7ème du Tour de Langkawi, 16ème de Tirreno-Adriatico, 4ème de la Semaine Internationale, 2ème du Tour des Apennins et 9ème du Tour des Alpes.

Mais c'est en jaune qu'il s'épanouit le plus vite depuis le mois de juin, victorieux tour à tour des classements généraux du Tour de Savoie Mont Blanc, du Sibiu Cycling Tour, et probablement demain du Tour de l'Avenir ! Ne vendons pas la peau de l'ours trop vite, mais l'affaire semble tout de même bien engagée pour le leader de l'équipe de Colombie, qui vient de s'adjuger les deux premières étapes de montagne et compte bien remettre ça demain au terme du triptyque alpestre.

Vingt-quatre heures après sa victoire aux Saisies, Egan Bernal était donc en jaune ce matin au départ de la huitième étape : 120,5 kilomètres entre Albertville et Sainte-Foy-Tarentaise (Savoie). Une arrivée au sommet (6,5 km à 6,5 %) que précédaient deux rudes ascensions, celle du Cormet de Roselend et celle des Arcs. Autant dire que le peloton se sera vite résumé aux hommes forts de cette édition, et qu'Egan Bernal n'a pas tardé à crever l'écran.

Le décor majestueux du Galibier
© hauteroute
Très vite esseulé au sein du peloton, le Maillot Jaune a pris les choses en main pour contrôler des adversaires remuants. Menant le groupe des favoris en personne, contrant les attaques puis imposant son tempo, le leader du classement général a maîtrisé son sujet comme ses rivaux. Sans bondir sur tous les démarrages mais sans non plus laisser trop de marge à ceux qui avaient planté une banderille, Egan Bernal a fini par hausser le ton dans les derniers kilomètres pour ne plus garder avec lui que Niklas Eg (Danemark), Tobias Foss (Norvège) et Björg Lambrecht (Belgique). Et au moment de sprinter vers la ligne pour la victoire d'étape, c'est encore le Maillot Jaune qui se sera montré le plus fort.

Désormais, c'est avec 1'09" d'avance sur Björg Lambrecht qu'il abordera l'ultime étape, demain dimanche, entre Bourg-Saint-Maurice et Albiez-Montrond (106 km).

Classement 8ème étape :

1. Egan Bernal (COL, Colombie) les 120,5 km en 3h51'18" (31,3 km/h)
2. Björg Lambrecht (BEL, Belgique) m.t.
3. Niklas Eg (DAN, Danemark) à 2 sec.
4. Tobias Foss (NOR, Norvège) m.t.
5. Lucas Hamilton (USA, Etats-Unis) à 18 sec.
6. James Knox (GBR, Grande-Bretagne) à 33 sec.
7. Steff Cras (BEL, Belgique) à 39 sec.
8. Michal Schlegel (TCH, République Tchèque) à 53 sec.
9. Jonas Wilsly (DAN, Danemark) à 57 sec.
10. Michael Storer (AUS, Australie) à 1'19"

Classement général :

1. Egan Bernal (COL, Colombie) en 26h50'05"
2. Björg Lambrecht (BEL, Belgique) à 1'09"
3. Niklas Eg (DAN, Danemark) à 1'12"
4. Lucas Hamilton (USA, Etats-Unis) à 1'28"
5. James Knox (GBR, Grande-Bretagne) à 1'34"
6. Steff Cras (BEL, Belgique) à 2'03"
7. Michal Schlegel (TCH, République Tchèque) à 2'06"
8. Tobias Foss (NOR, Norvège) à 2'11"
9. Michael Storer (AUS, Australie) à 3'08"
10. Jai Hindley (AUS, Australie) à 4'02"

<< Article précédent | Article suivant >>

Explore Corsica
Inscription en ligne Vélo101
Tacx 1 novembre 2017
Personal coach JR Laloi novembre 2017