Un duo franco-américain à l'arrivée

Cyclosport Publié le 13/08/2017 14:50

Haute Route Pyrénées #1. Soleil et haute montagne au programme de cette première étape avec deux cols roulants

La Haute Route Pyrénées traverse des cols redoutables
© Manu Molle
La Haute Route Pyrénées est l’une des grandes courses amateures. Avec 7 étapes accidentées dans les montagnes franco-espagnoles, les amateurs présents vont pouvoir affronter des cols tels que le Tourmalet, l’Aubisque, Peyresourde, le Port de Balès ou encore le Col du Portillon. 6 étapes en ligne et une en contre-la-montre, mais la montagne sera toujours présente. Au total 910 kilomètres avec 19300 mètres de dénivelés, des descentes et très peu de plaines. Les passionnés n’auront que les vallées pour souffler. Sous un beau soleil, les Pyrénées sous toutes leurs coutures vont être arpentées. 

2 cols roulants 

Pour l’ouverture ce dimanche, les 270 amateurs ne vont pas chômer. Sur 174 kilomètres entre Anglet et Oléron Sainte-Marie, deux longs cols jonchent la route. Assez ressemblant dans les pourcentages et la longueur, les Cols de Bargargui et du Soudet n’offrent pas de forts pourcentages. 5% de moyenne et 22 kilomètres de montée sur les deux difficultés. Les 3400 mètres de dénivelés vont faire mal aux jambes. 

 5 amateurs se détachent

Au premier pointage, après 66 kilomètres de course, Michael Cotty (GBR) est en tête avec quelques secondes d’avance sur le peloton, bien regroupé. Quelques cyclistes manquent à l’appel dans le groupe de 70. Dans la portion plane du début de l’étape, personne ne tente un coup, tout le monde s’attend à souffrir dans les deux cols qui suivent. Ils sont d’ailleurs beaucoup à abandonner alors que la pente s’élève. Devant, ils sont 5 à passer en tête du Col de Bargargui avec 3 minutes d’avance sur les poursuivants. La première féminine, Laura Spencer (USA) est dans un groupe en compagnie de coureurs masculins. Elle possède 17 minutes sur la deuxième femme à passer le col. 

Duo Tine-King

Dans les pentes du Soudet, certains craquent littéralement sous le rythme imposé par les meilleurs. Cyril Tine (FRA) et Ted King (USA) forment alors un duo à l’avant et les autres semblent trop justes pour espérer revenir sur le duo franco-américain Ils passent bien groupés au sommet et vont certainement passer les premiers sur la ligne d’arrivée. L’écart entre Spencer et ses concurrentes grandis toujours autant. 23 minutes lors du passage du Soudet pour l’Américaine sur ses poursuivantes. Elle devrait gagner tranquillement l’étape chez les féminines. 

Fin de la Haute Route Pyrénées
© Haute Route/Yoann Obrenovitch

Main dans la main sur la ligne

Après avoir fait un coucou aux vaches sur le bord de la route, les deux hommes passent ensemble dans le même temps sur la ligne d’arrivée aaprès 5h20' de course. Ils auront creusé un écart de 7 minutes avec le troisième. Du côté des féminines, Laura Spencer termine à la 39ème place du mixte, et voit l’écart avec la seconde se creuser encore un peu plus. 31 minutes d’avance sur l’Australienne Megan Scott. 

-Léo Labica

<< Article précédent | Article suivant >>

Campagne Faceboook Vélo101
Inscription en ligne Vélo101