Championnats Nationaux — Van Aert et Van Der Poel intouchables

Cyclo-cross Publié le 09/01/2017 10:41

Championnats Nationaux. Grandissimes favoris, Wout Van Aert et Mathieu Van Der Poel n'ont pas déçu en renouvelant leur bail avec leur maillot national.

Wout Van Aert
© Vélo 101
C'est un autre maillot qu'ils convoiteront dans trois semaines à Bieles au Luxembourg, mais avant de se projeter vers les cinq couleurs de l'arc-en-ciel, Wout Van Aert (Crelan-Charles) et Mathieu Van Der Poel (Beobank-Corendon) avaient un autre maillot à défendre. Noir-jaune-rouge pour le premier, rouge-blanc-bleu pour le second. L'un et l'autre ont réussi la mission qui leur était assignée ce week-end. Comment aurait-il pu en être autrement alors que les deux hommes dominent outrageusement les sorties hivernales cette année. Depuis le début de la saison, sur les trois grands trophées (Coupe du Monde, SuperPrestige et Trophée des AP Assurances), seules deux courses leur ont échappé : le Championnat d'Europe à Pontchâteau et le cyclo-cross de Baal dimanche dernier, tous deux remportés par Toon Aerts (Telenet-Fidea Lions).

S'il a accompli l'impossible par deux fois cette année, pourquoi le champion d'Europe ne serait-il pas à même de créer la surprise à Ostende face au champion du monde ? La défaite de Van Aert à Baal le week-end dernier avait relancé l'intérêt dans la course au titre côté belge. Mais le champion sortant va rapidement balayer tous les doutes et tuer tout suspense dans l'oeuf. Wout Van Aert prend les commandes après un demi-tour de circuit et ne les lâchera plus jusqu'au terme. De la même manière qu'à Zolder en Coupe du Monde, le porteur du maillot irisé s'est offert un véritable cavalier seul. Ses concurrents accusent déjà près de 20 secondes de retard à la fin du premier tour, et près d'une minute après trois révolutions. Plus de doute : ses adversaires luttent alors pour les deux places restantes sur le podium. Comme c'était prévisible.

A ce titre, c'est Kevin Pauwels (Marlux-Napoleon Games) qui s'en sort le mieux. Titré seulement chez les Juniors en 2002, l'Anversois n'avait jamais fait mieux qu'une 3ème place (à trois reprises). Hier à Ostende, c'est l'argent qu'il s'en est allé conquérir et qui fait largement son bonheur. Le bronze revient à Laurens Sweeck (Era-Circus) qui, malgré une semaine difficile marquée par un virus intestinal, a atteint son objectif en s'installant sur la troisième marche du podium.

Mathieu Van Der Poel
© Vélo 101
La donne était sensiblement différente pour son meilleur adversaire de l'autre côté de la frontière belgo-néerlandaise. Car, si sur l'ensemble de la saison, son sacre ne faisait guère de doute, l'état de forme de Mathieu Van Der Poel restait la grande inconnue avant que les concurrents ne s'alignent à Sint-Michielsgestel. La dernière apparition du champion sortant des Pays-Bas remontait au 29 décembre quand il était victime d'une chute spectaculaire à Loenhout. Forfait à Bredene, puis à Baal, Van Der Poel a rapidement rassuré sur sa condition, montrant bien que cette chute était maintenant derrière lui. Lui non plus n'aura pas trouvé d'adversaire suffisamment coriace pour le pousser dans ses retranchements. Lui aussi domine la course de bout en bout pour remporter un troisième sacre consécutif chez les Elites.

Dans les autres pays, Marcel Meisen (Steylaerts-Verona) s'est imposé en Allemagne pour la deuxième fois après 2015. Après l'avoir cédé à Lars Fortser (BMC MTB Racing Team), Julien Taramarcaz (Era-Circus) récupère son titre en Suisse. Gioele Bertolini est sacré pour la troisième année consécutive en Italie et Ian Field a remporté son sixième titre en sept ans en Grande-Bretagne. C'est en revanche une grande première pour Michael Boros (Beobank-Corendon) en République Tchèque.

Chez les Dames, Caroline Mani aura pour homologues Marianne Vos (WM3) aux Pays-Bas, Sanne Cant (IKO Enertherm-Beobank) en Belgique, Katherine Compton aux Etats-Unis, Nikki Brammeier (Boels Dolmans) en Grande-Bretagne, Eva Lechner (Clif Pro Team) en Italie, Christine Majerus (Boels Dolmans) au Luxembourg, Pavla Havlikova en République Tchèque et la championne olympique de VTT Jenny Rissveds (Scott-Odlo) en Suède.

Les championnes nationales Elites :

• Championnat d'Allemagne : Jessisca Lambrecht
• Championnat de Belgique : Sanne Cant
• Championnat d'Espagne : Alicia Gonzalez
• Championnat des Etats-Unis : Katherine Compton
• Championnat de France : Caroline Mani
• Championnat de Grande-Bretagne : Nikki Brammeier
• Championnat d'Italie : Eva Lechner
• Championnat du Luxembourg : Christine Majerus
• Championnat des Pays-Bas : Marianne Vos
• Championnat de République Tchèque : Pavla Havlikova
• Championnat de Suisse : Jasmin Egger-Achermann

Les champions nationaux Elites :

• Championnat d'Allemagne : Marcel Meisen
• Championnat de Belgique : Wout Van Aert
• Championnat d'Espagne : Ismael Esteban
• Championnat des Etats-Unis : Stephen Hyde
• Championnat de France : Clément Venturini
• Championnat de Grande-Bretagne : Ian Field
• Championnat d'Italie : Gioele Bertolini
• Championnat des Pays-Bas : Mathieu Van Der Poel
• Championnat de République Tchèque : Michael Boros
• Championnat de Suisse : Julien Taramarcaz

<< Article précédent | Article suivant >>

Campagnolo déc17
Inscription en ligne Vélo101
Tacx 1 novembre 2017
Denivele Challenge
JR Laloi novembre 2017
Laboratoire Fenioux déc17

Get Adobe Flash player

Personal coach