Francis Mourey est éternel

Cyclo-cross Publié le 12/11/2017 18:08

Coupe de France CX # 2. Comme il y a quelques années, Francis Mourey écrase la concurrence sur le circuit de la Mézière.

Francis Mourey vainqueur à La Mézière
© JPA/STSsport
Certains le voyaient déjà en pré-retraite, prêt à commencer ce qui pourrait ressembler à une tournée d'adieux. D'autres ne pensaient tout simplement pas qu'il parviendrait à jouer encore la gagne, voire le podium sur les courses au niveau national. Mais lui y a toujours cru et y croit aujourd'hui plus que jamais. Francis Mourey (Fortuneo-Oscaro) est le plus grand cyclocrossman français de l'histoire, et à 37 ans il a montré à tous qu'il faudra encore compter sur lui pour au moins un hiver. D'autant plus que son meilleur allié lors des courses semble revenir à grand pas, la boue. Les images de sa dernière victoire en championnat de France, chez lui dans le bourbier de Besançon, sont encore dans toutes les têtes. Et si le terrain n'était pas aussi gras aujourd'hui en Bretagne, il nécessitait tout de même assez de puissance pour que le Doubien, habitué aux gros braquets, s'en sorte bien. Il aura fait mieux que cela.

Parti, prudemment, il laisse le Belge Wietse Bosmans (ERA-Circus), venu voir ce qui se passait dans les sous-bois tricolores, prendre le meilleur départ. Suivi par un Steve Chainel (Team Chazal-Canyon) bien décidé à défendre sa position de leader de la Coupe de France, les deux hommes emmènent rapidement quelques garçons dans leurs roues. Avant que Francis Mourey ne se décide à faire exploser le groupe de tête dès le deuxième tour. Son attaque est longue et puissante, si bien que personne ne peut le suivre, et l'écart se compte tout de suite en dizaines de secondes. Le dénivelé du parcours est totalement à son avantage, le nonuple champion de France écrasant ses pédales et ses adversaires. Les 45 secondes d'avance qu'il possède à la mi-course vont même augmenter, et c'est avec 51 de retard que son second franchira la ligne. Une domination qui ramène les suiveurs quelques années en arrière, époque où il écrasait régulièrement la concurrence.

Un homme, peut-être, aurait été en mesure de suivre le Franc-Comtois. Il s'agit de Fabien Canal (Armée de Terre). Deuxième à Besançon, auteur de belles courses sur l'EKZ Cross Tour en Suisse, le pensionnaire de l'Armée de Terre a malheureusement pour lui été victime d'un incident mécanique au moment de l'attaque du futur vainqueur. Il se retrouva alors dans l'obligation d'effectuer une remontée importante, et trouva l'énergie suffisante pour distancer Steve Chainel dans le dernier tour. Pour retrouver le même podium qu'à Besançon, dans un autre ordre. De quoi lancer véritablement un match à trois qui devrait tenir tout le monde en haleine cet hiver. Avant le retour prévu de Clément Venturini, qui priorise la route pour la saison prochaine mais désire tout de même conserver son maillot bleu-blanc-rouge. Et vu la forme affichée par Francis Mourey aujourd'hui, ce sera loin d'être simple. - Adrien Godard

Classement :

1. Francis Mourey (Fortuneo-Oscaro) en 1h02'44"
2. Fabien Canal (Armée de Terre) à 51 sec.
3. Steve Chainel (Team Chazal-Canyon) à 1'03"
4. Matthieu Boulo (Team Pays de Dinan) à 1'21"
5. Arnold Jeannesson (Fortuneo-Oscaro) à 1'59"
6. Julien Roussel (Normandie) à 2'21"
7. Alois Falenta (VC Villefranche Beaujolais) à 2'45"
8. Arthur Tropardy (Normandie) à 3'08"
9. Tony Périou (VC Pays de Loudéac) à 3'48"
10. Anthonin Didier (SCO Dijon) à 4'30"

Classement Coupe de France # 2 :

1. Francis Mourey (Fortuneo-Oscaro) 65 pt
2. Steve Chainel (Team Chazal-Canyon) 65 pt
3. Fabien Canal (Armée de Terre) 64 pt
4. Matthieu Boulo (Team Pays de Dinan) 58 pt
5. Arnold Jeannesson (Fortuneo-Oscaro) 53 pt

<< Article précédent | Article suivant >>

Explore Corsica
Inscription en ligne Vélo101
Tacx 1 novembre 2017
JR Laloi novembre 2017 Personal coach