Les belges en forme sur le circuit néerlandais

Cyclo-cross Publié le 04/02/2018 22:58

Le belge Van Aert s'est royalement imposé ce dimanche à Valkenburg, sur les terres de son rival Mathieu Van der Poel, qui termine 3ème. Chez les espoirs, c'est aussi le belge Eli Iserbyt qui double son titre.

Dimanche royal pour Wout Van Aert, dimanche très difficile pour Mathieu Van der Poel. Les coureurs avaient rendez-vous sur le circuit du Grand Prix Adrie Van der Poel, à Valkenburg, pour les Championnats du Monde du Cyclo-cross. Les spectateurs et téléspectateurs ont assisté à une course hors du commun aujourd'hui. Sur la plateforme Twitter, les esprits étaient déchainés. La victoire du triple Champion du Monde Wout Van Aert a été spectaculaire pour certains, scandaleuse pour d'autres.

Les deux leaders se sont voués à leur duel favoris dès le début de la course. Mais très rapidement, Mathieu Van der Poel, qui n'était visiblement pas dans l'un de ses meilleurs jours, a enchainé les erreurs techniques. Pour cause, il s'est fait distancer par le belge en un rien de temps, passant d'une dizaine à une trentaine de mètres...puis de 25 secondes à 1 minute. La dimension de la course avait été tout autre sur la Coupe du Monde de Cyclo-cross. On se rappelle de l'état du parcours à Nommay (France), boueux à souhait, où Van der Poel avait pourtant fait preuve d'une grande technicité. Mais ce dimanche, à Valkenburg, Wout Van Aert nous a montré toute sa puissance, sa technique et son endurance.

Au passage du 4ème tour, le belge maintient 1 minute d'avance sur le reste des coureurs. De son côté, Mathieu Van der Poel n'arrive pas à se débarrasser de l'autre belge, Michael Vanthourenhout qui reprend petit à petit du terrain sur le néerlandais. 5ème tour, Van Aert est à 2 minutes, la course semble déjà jouée pour lui. Son seul but étant de rester concentré pour ne pas faire d'écart ou risquer de chuter. Vanthourenhout passe second et distance à son tour le vainqueur de la Coupe du Monde 2018, qui doit à présent se débarrasser du troisième belge, Toon Aerts.

Au début du dernier tour, Wout Van Aert, déjà loin devant, peut commencer à savourer sa victoire. La foule et les médias le comparent déjà à Peter Sagan et ses prestations sur route. Derrière lui, Mathieu Van der Poel tente jusqu'au bout de rattraper son retard sur Vanthourenhout. En vain, le belge confirme sa belle deuxième place.

Sur la troisième place du podium, on retrouve un MDVP éteint et "frappé dans son honneur". Une fin que l'on aurait pu imaginer autrement au regard de l'ensemble de la saison, où le néerlandais a brillé. Pour autant, ce dernier ne s'est pas laissé abattre et a tout fait pour ne pas laisser sa médaille de bronze à Toon Aerts. Ainsi, il empêche les belges de former le trio gagnant et garde la tête haute sur les terres du Grand Prix de son père, Adrie Van der Poel. Le français Steve Chainel termine 10ème.

Classement Elites Hommes :

1- Wout Van Aert (BEL), 1h09'00"

2- Michael Vanthourenhout (BEL), +2'13"

3- Mathieu Van der Poel (NED), +2'30"

4- Toon Aerts (BEL), +3'16"

5- Lars Van Der Haar (NED), +4'29"

6- Gioele Bertolini (ITA), +4'42"

7- Tim Merlier (BEL), +4'56"

8- Laurens Sweeck (BEL), +5'21"

9- Daan Soete (BEL), +5'30"

10- Steve Chainel (FRA), +5'51"

Espoirs Hommes

Victoire belge aussi, sur la course Espoirs ce matin à Valkenburg. Eli Iserbyt a lui aussi dominé la course et remporte son second titre de Champion du Monde (l'autre était en 2016, à Heusden-Zolder, NDLR). Puissant, le coureur s'est trouvé à son avantage sur le parcours boueux du Grand Prix Adrie Van der Poel. Derrière lui, le néerlandais Joris Nieuwenhuis réalise aussi une belle course. Pourtant parti sur les chapeaux de roues, sa chute dans le second tour a entamé sa course et l'a relégué à la seconde position. Le jeune Yan Gras, quant à lui, a ouvert les compteurs français en remportant le bronze. Ambitieux mais surpris de sa médaille, le français peut être fier de sa troisième place. Antoine Benoist termine également dans le Top 10, à la 6ème position.

Classement Espoirs Hommes :

1- Eli Iserbyt (BEL), 50'54"

2- Joris Nieuwenhuis (NED), +28"

3- Yan Gras (FRA), +35"

4- Adam Toupalik (CZE), +1'25"

5- Thijs Aerts (BEL), +1'44"

6- Antoine Benoist (FRA), +1'55"

7- Sieben Wouters (NED), +2'25"

8- Jakob Dorigoni (ITA), +2'56"

9- Gage Hecht (USA), +3'04"

10- Timo Kielich (BEL), +3'11"

- Soline Cazaubon

<< Article précédent | Article suivant >>

Fulcrum Speed 40c
Maurienne Tourisme
KTM mai18
Abus mai18
Tour Métropole Nice