Quelneuc en bleu-blanc-rouge, le temps d’un week-end

Cyclo-cross Publié le 12/01/2018 11:14

Les sept titres nationaux seront remis en jeu, ce week-end, lors des Championnats de France qui auront lieu à Quelneuc (Morbihan). A la veille des premières épreuves, le moment est venu de présenter les enjeux de chaque catégorie.

Située entre Rennes et Vannes, cette petite commune de 548 habitants va retrouver une effervescence qu’elle n’avait plus connue depuis 2012, date des derniers championnats de France de cyclo-cross dans le village. Et c’est sur un circuit réputé difficile (2,80 km pour 70 m de dénivelé) que les 312 cyclistes engagés, toutes catégories confondues, vont se livrer bataille. Qui prendra la succession de Pasquine Vandermouten (cadettes), d’Antoine Huby (cadets), de Jade Wiel (juniors femmes) de Maxime Bonsergent (juniors hommes), de Tony Periou (espoirs hommes), de Caroline Mani (élite femmes) et de Clément Venturini (élite hommes) ?

Confirmer les bons résultats en Coupe de France

jade jdb
© virginie vazeille
Ce week-end, les favoris n’auront pas le droit à l’erreur. Line Burquier (cadettes, Auvergne-Rhône-Alpes VTT Pays de Gavot), Benjamin Rivet (juniors hommes, Lim Limousin) et Jade Wiel (juniors femmes, VC Morteau Montbenoit) sont de ceux-là. La première, lauréate des trois manches de Coupe de France, ne devra pas succomber à la pression. Tenir une demi-heure, pour peut-être enfiler le maillot de championne de France dans sa catégorie.

Benjamain Rivet (Limousin) espère, lui aussi, continuer sa série. Après avoir remporté la 2e et la 3e manche de Coupe de France, il s’est imposé devant Joris Delbove (Grand Est, vainqueur de la 1ere). Il devra cependant être attentif car les écarts ne sont pas grands. Aloïs Charrin (VS Romanais Peageois) et Thomas Théo (Grand Est) ont en effet régulièrement terminé dans les premières positions. Pour Jade Wiel, cela ressemble à une autoroute, tant elle plane sur sa catégorie : 30 points d’avance sur sa dauphine, Maina Galand, à l’issue de la 3e manche de Coupe de France.

Rebondir après une dernière course frustrante

N’est-ce pas Joshua Dubau (Team Peltrax-Braquet Libre, espoirs hommes) et Florian Richard Andrade (cadets) ? Le premier, après deux victoires lors des premières manches, a vu Yan Gras (Grand Est), lui voler la vedette à l’issue des deux dernières. Deux quatrièmes places pour finir, ce n’est pas l’idéal pour faire le plein de confiance. Méfiance donc, puisqu’ils sont plusieurs à prétendre à la victoire finale : Antoine Benoist (Bretagne), Eddy Fine (Charvieu Chavagneux IC) et Lucas Dubau, son frère évoluant dans la même équipe.

En ce qui concerne Florian (US Metro Transports), il a été surpris lors de la 3e et dernière étape à Jablines par Pierre Gautherat (Guidon Bletteranois). Ce dernier est son principal adversaire, sans oublier Martin Groslambert (Velo club Ornans). Un duel semble donc se profiler, les deux garçons s’étant marqué à la culotte toute la saison.

Du suspense chez les Elites

Pauline Ferrand-Prévot retrouve la victoire en cyclo-cross
© Sporza
Quid de Pauline Ferrand-Prevot (Canyon Factory Racing XC) ou de Caroline Mani (Amicale cycliste bisontine) remportera le graal ? La première, à 24 ans, va tenter de remporter un troisième maillot bleu-blanc-rouge (après ceux de 2014 et de 2015). Lucie Chainel ayant décidé de partir à la retraite après la finale de la Coupe de France de cyclo-cross à Flamanville, il ne reste plus que Caroline Mani pour lui barrer la route. Pauline l’avait dit : « Si dans un mois, je vois que je suis encore bien et toujours motivée, j’y participerai ». La Champenoise doit donc être en bonne forme. Attention à elle, qui voudra prendre sa revanche sur son passé et ces Jeux de Rio.

Caroline Mani, elle, a disputé la 4e manche de Coupe de France à Flamanville (pour une 3e place). La quadruple championne de France (30 ans) commence à sentir le poids des années et devra lutter face à la fraîcheur de ses adversaires.

venturini ag2r
© Vincent Curutchet

Chez les hommes aussi, la course s’annonce haletante. Clément Venturini (AG2R La Mondiale) va remettre son titre en jeu et la concurrence s’annonce rude. Ils sont nombreux à se bousculer au portillon : Steve Chainel (Team Chazal Canyon), Francis Mourey (Fortunéo-Samsic), Fabien Canal (EC Armée de Terre, vainqueur du général) ou encore le vice-champion de France, Arnold Jeanneson. La grande question est de savoir si la différence se fera dans les derniers mètres. L’an passé, cela s’était joué au sprint et Clément Venturini avait vaincu le signe indien après deux défaites lors des précédentes éditions. Désormais, le néo-pro en World Tour espère faire parler son expérience et conclure en beauté son histoire avec le cyclo-cross. Le Villeurbannais, qui a participé à la 4e manche de Coupe de France, est en confiance après sa victoire et estime « être dans de bonnes conditions » malgré sa courte saison. Confiant, il compte faire sa course « sans faire de calculs ». On observera également la performance de Matthieu Boulo (Team Pays de Dinan), 4e du général en Coupe de France.


Le programme :

Samedi :

13 h : Cadettes

14h10 : Cadets

15h15 : Espoirs hommes

Dimanche :

9h50 : Juniors hommes

11 heures : Elite femmes (Eurosport)

13h45 : Juniors femmes

15h15 : Elite homme (France 3 Bretagne et Eurosport)

 La liste des engagés

 

Stéphane BALLESTER

<< Article précédent | Article suivant >>

Hutchinson juin18
KTM juin18
Maurienne Tourisme