3 Cols-materiel-velo.com — 3 Cols pour atteindre les sommets

Cyclosport Publié le 31/05/2017 11:28

Les difficultés des 3 Cols-materiel-velo.com, dans les Monts du Lyonnais, s'avèrent un excellent terrain de jeu pour se préparer aux grandes ascensions estivales.

Les 3 Cols-materiel-velo.com à travers les Monts du Lyonnais
© 3 Cols-materiel-velo.com
Au gré des mouvements du jeudi de l'Ascension sur le calendrier, les 3 Cols s'éloignent ou se rapprochent des premiers hauts sommets. Ceux des cyclos du mois de juin qui font rimer été avec montées. Le traditionnel rendez-vous de l'Ascension se présentait donc cette année au terme de la préparation de ceux qui, dès le week-end prochain avec la Granfondo Mont Ventoux samedi ou la Time-Megève Mont Blanc dimanche, vont aller défier les cimes. 147 kilomètres autour de La Tour-de-Salvagny (Rhône), 99 pour ceux du petit parcours (qui s'élançaient un quart d'heure plus tard) et, à défaut de véritables cols, des côtes à n'en plus finir. Un parcours bien vallonné sur lequel il y avait moyen de bien se casser les pattes.

Les petits cols des Monts du Lyonnais, s'ils sont moins prestigieux que leurs voisins alpins, n'en demeurent pas moins un excellent terrain de jeu pour se préparer aux grandes ascensions estivales. Des tracés pittoresques, appréciables, dotés de jolies grimpées comme le col de la Luère, la montée d'Yzeron (par Saint-Laurent-de-Vaux), la côte d'Aveize, la Croix de Pars et la route des crêtes. Des bosses qui se montent en force, nécessitant de nombreuses relances et changements de rythme, et un terrain suffisamment exigeant pour provoquer des crampes sur la fin, quand il s'agissait d'emmener du braquet vent de face tout en se heurtant à de grosses rampes, notamment une bosse à gros pourcentages à 20 bornes de l'arrivée. Le tout, associé aux premières grosses chaleurs, aura marqué bien des organismes sur la fin.

La cyclo des 3 cols-Matériel-Vélo.com
© Les 3 Cols-Matériel-Vélo.com
C'est l'esprit cyclosport qui prévaut d'un bout à l'autre des 3 Cols-materiel-velo.com. Une organisation accueillante et bien rodée, en atteste la rapidité de la remise des prix et sa réactivité à corriger, de façon très conviviale, les quelques couacs enregistrés par le chronométrage électronique.

La sécurité est au centre des attentions des organisateurs du TAC Cyclo, et les pelotons sont encadrés par des motards professionnels. Surtout, il aura été constaté une prise de consicence des participants, plus disciplinés que jamais cinq jours après le choc du grave accident dont a été victime David Polveroni en tête du Challenge Vercors. Dans l'ensemble, toutes les lignes auront été bien respectées, et il convient de saluer le comportement exemplaire du pro de l'Armée de Terre Bastien Duculty, qui se sera mis devant dans les premières descentes pour inviter les autres concurrents à suivre ses trajectoires impeccables. Le groupe, progressivement écrémé au fil des ascensions, sera descendu vite, mais proprement et correctement.

Un peu moins frileux que les autres, Pierre Ruffaut aura trouvé le moyen de s'échapper en descente pour finir en tête en 4h08'35", devant Bastien Duculty (4h10'50") et William Turnes (4h12'00"). A noter que, devant le nombre croissant de participantes en formule chronométrée, les cinq premières du classement scratch féminin des deux parcours ont été récompensées. Victoire de Séverine Prost-Boucle en 4h45'50" sur le grand parcours, de Marjolaine Tupin en 3h28'09" sur le petit parcours, remporté au scratch par Guillaume Rousset en 2h50'06".

Un plateau-repas partagé dans la convivialité
© Vélo 101
De retour à La Tour-de-Salvagny, chacun aura bénéficié d'un repas chaud (saucisses, lentilles), le tout pour un prix très abordable puisque l'organisation applique volontairement des tarifs modiques (25 € l'inscription, repas compris, 5 € le repas pour les accompagnants). Des prestations qui privilégient la convivialité. En plus du cadeau de bienvenue offert à tous les participants et d'une tombola fort bien dotée, les lauréats se seront vus remettre de jolis paniers garnis de produits locaux sur le podium, ce que chacun s'entend généralement à préférer à une coupe. Un bémol toutefois (c'était déjà le cas l'an dernier) s'agissant de l'acoustique de la salle et d'un speaker dont on n'aura malheureusement pas bien saisi les interventions au micro.

Les 3 Cols encaissés, l'heure est à présent venue pour chacun de se tourner vers d'autres cieux, d'autres cimes. Place à la montagne !

Classement 147 km :

1. Pierre Ruffaut (USSA Pavilly-Barentin) en 4h08'35"
2. Bastien Duculty (Armée de Terre) en 4h10'50"
3. William Turnes (SMS La Toussuire) en 4h12'00"
4. Jean-Francis Pessey (VC Grand-Bornand) en 4h12'00"
5. Cédric Sagnol (VC Fleurs Balbigny) en 4h12'00"
6. Julien Sauvigné en 4h12'00"
7. Rodolphe Lourd (VC Pontois) en 4h12'20"
8. Simon Negrignat (Saint-Michel Sport Cyclo) en 4h12'37"
9. Cédric Richard (Team BV Sport Loire) en 4h13'54"
10. Benjamin Buchetet (VC Corbas) en 4h04'13"
...
64 et 1ère Dame. Séverine Prost-Boucle en 4h45'50"

Classement 99 km :

1. Guillaume Rousset (ECSEL) en 2h50'06"
2. Khelifa Gamra (EC Duquesne Oullins) en 2h50'09"
3. Anthony Beaudoin (RIB) en 2h50'10"

179 et 1ère Dame. Marjolaine Tupin en 3h28'09"

<< Article précédent | Article suivant >>

KTM Mars 2017
FSA Mai-Juillet
Fi'Zik Avril 2017
Alpins Wheel
Maurienne Tourisme juin-aout
Ultimum Sport Cycleops Mai-juillet 2017
Prologo 2017 Bosses de Provence Mai 2017