Cyclo Azur et Or — Un taux de participation qui ne décolle pas

Cyclosport Publié le 15/09/2017 20:50

Il faisait frais dimanche matin lorsque les quelques 200 participants de l’Azur et Or se sont élancés à 9 heures de l’Espace 3000 d’Hyères. Bien loin des températures caniculaires de l’an passé qui en avaient surpris plus d’un.

cyclo l'azur et or
© Vélo Sport Hyèrois
Cette cinquième édition, organisée par le Vélo Sport Hyérois, qui était support du championnat Côte d’Azur Master et du championnat PACA de la Police Nationale, n’a cependant pas attiré la foule des grands jours.

Elle proposait aux cyclistes deux parcours chronométrés, l’Or de 128 km pour 1365 m de D+ et l’Azur de 88 km pour 883 m de D+, ainsi qu’une formule randonnée. Des circuits bien plus courts que l’année dernière, mais aussi moins ardus, ce qui a échaudé certains concurrents, principalement les cyclosportifs « purs et durs » ! Pourtant, les paysages traversés sont d’une pure beauté, alternant vignobles, passages forestiers, villages pittoresques… Enfin, tout ce qui fait la splendeur de ce département varois.

cyclo l'azur et or
© Vélo Sport Hyèrois
Après un départ commun neutralisé sur quelques kilomètres, le réel était donné devant l’Hôtel de Ville. Et, il fut pour le moins rapide, étirant le peloton comme il se doit, la première difficulté n’arrivant qu’au bout d’une trentaine de bornes. Concernant le long, un quatuor de fuyards s’est formé dans la descente, étant alors pris en chasse par un petit groupe de coureurs. Malheureusement, à vingt kilomètres de l’arrivée, une voiture est sortie d’un centre équestre, ne pouvant éviter un des compétiteurs… Qui s’est retrouvé les quatre fers en l’air. Hurlant à terre, un seul de ses compagnons de route s’est arrêté pour lui porter secours. Il se reconnaîtra. Les autres ont continué leur chemin, comme si de rien n'était. Ils se reconnaîtront. Cherchez l’erreur ! Il s’agit de « non assistance à personne en danger », rien que ça. Pas question donc pour Vélo 101 de mettre leurs noms, ni là, ni dans le classement final d’ailleurs. Avec de tels comportements, le cyclosport est bel et bien en danger, confère l'excellent reportage dans le dernier numéro du Cycle sur les dérives de cette discipline, qui fait suite à l'interview de Nicolas Roux, un gentleman du cyclosport lui, sur Vélo 101 : http://www.velo101.com/cyclosport/article/nicolas-roux--17226.

cyclo l'azur et or
© Vélo Sport Hyèrois
Au final, c’est Lucas Gehin (SC de Nice) qui l’a emporté en 3h07’36’’, devant Marcos Martos (RO Sanary), second en 3h08’57’’, et David De Vecchi (Pédale Semuroise), troisième dans la même seconde. Côté fille, victoire de Magdalena De Saint Jean (VC La Pomme) en 3h28’29’’.

Au 88 km, le succès est revenu à Yoan Rivalan de Sanary en 2h08’39’’ qui a pris le meilleur sur Franck Le Mesnager, deuxième en 2h08’40’’ et son coéquipier, Jérome Canolle, troisième en 2h08’48’’. Chez les filles, la locale Stéphanie Delesse s’est imposée en 2h36’03’’.

Concernant les « à côtés », on notera la bouteille de vin offerte à tous les participants, un cadeau de bienvenue apprécié. Par contre, petit bémol pour le repas d’après-course, qualifié de « light » par beaucoup, que se soit en terme de menu, mais également de service.

 

 

<< Article précédent | Article suivant >>

LookPedale nov
Inscription en ligne Vélo101
Tacx 1 novembre 2017
JR Laloi novembre 2017 Personal coach