La journée marathon

Cyclosport Publié le 21/08/2012 23:33

Haute Route # 3. Avec le col de la Madeleine, du Glandon et la montée vers l'Alpe d'Huez, le peloton de la Haute Route a gravi près de 5000 mètres de dénivelé positif.

L'ascension du col du Glandon est un véritable calvaire
© Manu Molle

C'est l'étape marathon de cette Haute Route 2012. Pas la plus longue – la dernière étape fait 175 kilomètres – mais celle qui fait peur à tout les participants en raison de son dénivelé positif qui flirte avec les 5000 mètres. Aujourd'hui, les cyclistes se retrouvent face à 3 géants des Alpes, 3 cols mythiques que l'on ne présente plus : le col de la Madeleine, le col du Glandon et la montée vers l'Alpe d'Huez. Rien que ça. Il ne faut pas oublier aussi que le peloton de la Haute Route a déjà 225 kilomètres et 5400 mètres de dénivelé positif dans les jambes avant d'aborder l'étape marathon. Les facultés de récupération sont donc primordiales pour passer sans trop d'encombres cette terrible journée.

Comme hier, Nicolas Raybaud (Team No Limit), jamais avare d'efforts, est l'un des premiers dynamiteurs de la journée. Il accélère au pied du col de la Madeleine et ses 24,5 kilomètres de montée en compagnie d'Emma Pooley (Col du Galibier). Le duo est rejoint à la mi-pente par les autres cadors de la semaine à savoir Peter Pouly (Team No Limit), Michel Chocol (BMC), Benjamin Blaugrund (Nice!) et Richard Scales (Team No Limit). Puis c'est au tour de Peter Pouly de prendre le large. Le leader du classement général avale les derniers kilomètres de la Madeleine à grande allure. Il lui reste alors 80 kilomètres encore à parcourir, mais Pouly est sûr de lui. Le français s'est entraîné toute l'année en Thaïlande – il est même organisateur de stages cyclistes là bas – sur des routes qu'il affectionne. Un travail qui porte incontestablement ses fruits puisque Peter Pouly survole une nouvelle fois les débats. A l'Alpe-d'Huez, qu'il gravit en 55 minutes au passage, il triomphe pour la 3ème fois.

Les cyclosportifs sont exténués à l'arrivée d'une telle étape
© Manu Molle

Pour la suite du classement, il n'y a pas eu de surprises. Michel Chocol est toujours aussi régulier. Il finit 2ème à 22'15". Pour la 2ème journée consécutive, le kenyan John Njoroge Muya (Kenyan Riders) termine sur la 3ème marche du podium, tandis qu'Emma Pooley gère parfaitement ses étapes et franchit l'arrivée en 4ème position encore. Au classement général, pas de changements à signaler que ce soit sur le plan individuel ou par équipes. Cette 3ème étape a surtout permis au Team No Limit de faire le break – sûrement définitivement – puisqu'il possède ce soir 1h15' d'avance sur les Kenyan Riders. Inconnus des cyclosportifs, les Kenyan Riders sont la révélation de cette Haute Route. Après avoir montré un bel esprit d'équipe lors de la 1ère étape, John Njoroge Muya s'est affirmé comme leur leader hier.

Encore aujourd'hui, le soleil de plomb a pesé sur les organismes, peut être plus encore que les autres jours. La montée du col du Glandon et ses derniers kilomètres à découvert s'est vite transformée en fournaise.  A titre d'exemple, Nicolas Raybaud (16ème de l'étape aujourd'hui) s'est arrêté à tous les ravitaillements et a rempli à 4 reprises ses 2 bidons, soit 6 litres d'eau ingurgités au total ! Les cyclosportifs peuvent aussi compter sur une autre source de motivation : les encouragements des spectateurs, toujours présents dans les villages et dans les cols, ainsi que des signaleurs qui assurent une sécurité sans faille. Il faut bien ça pour réchauffer le cœur – si besoin en est – des cyclistes car la Haute Route est loin d'être terminée. Demain, un contre-la-montre individuel sur les pentes de l'Alpe d'Huez permettra aux cyclistes de se "reposer" avant les longues étapes en ligne.

Classement individuel 3ème étape :

1. Peter Pouly (FRA, Team No Limit) en 4h24'14"
2. Michel Chocol (FRA, BMC) à 14'58"
3. John Njoroge Muya (KEN, Kenyan Riders) à 19'22"
4. Emma Pooley (GBR, Col du Galibier) à 21'07"
5. Benjamin Blaugrund (USA, Nice!) à 22'06"
6. Richard Scales (USA, Team No Limit) à 26'49"
7. Marc Gallo (FRA) à 35'41"
8. Harry Wiltshire (GBR, BWCC Elan) à 38'21"
9. Brido Schuler (SUI, Team Saxo Bank Schweiz) à 38'40"
10. Stanislas Richard (FRA, Les gladiateurs du bitume) à 38'45"

Classement général individuel # 3 :

1. Peter Pouly (FRA, Team No Limit) en 10h45'10"
2. Michel Chocol (FRA, BMC) à 22'15"
3. Benjamin Blaugrund (USA, Nice!) à 40'09"
4. John Njoroge Muya (KEN, Kenyan Riders) à 42'44"
5. Emma Pooley (GBR, Col du Galibier) à 46'04"
6. Richard Scales (USA, Team No Limit) à 51'52"
7. Simon Atkinson (GBR, South Island Riders) à 1h12'15"
8. Brido Schuler (SUI, Team Saxo Bank Schweiz) à 1h12'56"
9. Stanislas Richard (FRA, Les gladiateurs du bitume) à 1h14'56"
10. Harry Wiltshire (GBR, BWCC Elan) à 1h15'54"

Classement général par équipes # 3 :

1. Team No Limit en 34h25'38"
2. Kenyan Riders à 1h15'18"
3. Team-Tempo Sport Excer à 1h46'13"
4. Team Saxo Bank Schweiz à 2h00'43"
5. BMC à 2h14'44"

<< Article précédent | Article suivant >>

LookPedale nov
Inscription en ligne Vélo101
Tacx 1 novembre 2017
JR Laloi novembre 2017 Personal coach