La Pierre Chany — Interview de Christian Dauphin

Cyclosport Publié le 28/12/2016 11:37

Organisateur de la Pierre Chany - "La reprise de la cyclosportive cette année s'est effectuée normalement et nous avons pu nous appuyer sur l'existant pour l'essentiel."

Christian Dauphin, organisateur de la Pierre Chany
© Christian Dauphin

Christian, vous avez repris la Pierre Chany cette année, comment s'est effectuée la transition ?
Afin de continuer l'organisation de la cyclo, nous avons créé une nouvelle structure dont le bureau a été complètement renouvelé. La reprise s'est effectuée normalement et nous avons pu nous appuyer sur l'existant pour l'essentiel (circuits, matériel...). Dès lors l'édition 2016 s'est déroulée tout à fait correctement, d'autant que le nombre d'engagés a été supérieur de 120 par rapport à 2015. Les retours des sondages effectués auprès des différents acteurs ont pour la plupart été positifs. A notre grande satisfaction.

En 2017, sur quels domaines allez-vous mettre l'accent ?
Les deux ou trois points à améliorer ont été identifiés et seront corrigés. Je tiens néanmoins à rappeler que servir à chacun un repas chaud et dans le même temps remettre les prix sera toujours difficile, d'autant que l'amplitude horaire existante entre les premiers et les derniers arrivants est très importante. Une cyclo doit rester un moment sportif, certes, mais aussi de convivialité et de partage. A ce propos, il semble bon de rappeler aux concurrents classés dans les catégories supérieures, qui viennent sur les cyclos pour y réaliser un entraînement amélioré dans des conditions de sécurité optimales, grâce à une organisation basée sur le bénévolat, qu'ils devraient prendre le départ de façon décalée. Ceci afin d'exercer leur pleine capacité de coureur et de telle sorte que le classement de chacun prenne tout son sens.

Quelles seront les nouveautés de l'édition 2017 ?
Les circuits vont être modifiés, les parcours définitifs seront bientôt dévoilés. Nous participerons à deux challenges distincts, le Trophée Passion et le Trophée Assurance Vélo. Les vélos à assistance électrique (VAE) seront aussi autorisés sur le petit parcours (50 km) et une partie du montant des sommes récupérées (engagements et autres) sera reversée à l'AFM Téléthon. Le système d'inscriptions sur place jusqu'au matin de l'épreuve sera maintenu. A ce propos, il est souhaitable que, autant que possible, les organisateurs reçoivent les inscriptons à l'avance par le biais des inscriptions en ligne.

La nouvelle donne côté région impacte-t-elle votre association ?
La nouvelle structure FFC se met en place actuellement et pour l'instant nous continuons selon les modalités existantes. La totalité des départements composant la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes, qui sera partenaire pour la première fois de la Pierre Chany, était représentée en 2016 : la Haute-Loire, le Puy-de-Dôme, la Loire et le Rhône. Au total, soixante-et-un départements étaient au départ de la Pierre Chany 2016 en plus de nations comme l'Angleterre, les Pays-Bas, l'Irlande et la Belgique.

Le départ de la Pierre Chany
© Vélo 101

Comment se répartit votre budget ?
Notre budget 2016 est parfaitement équilibré. Au chapitre des recettes, il se répartit entre le poste engagements (44 %), les collectivités locales (33 %) et les sponsors et divers (23 %). Sur le plan des dépenses, les restauration/animations/invitations représentent 29 %, les récompenses, la pub et l'hôtellerie 37 %, la sécurité 15 %, et les frais de fonctionnement 19 %.

Selon vous, va-t-on vers une professionnalisation des organisations cyclos ?
Je pense en tout état de cause qu'il faut en permanence innover et ce dans tous les domaines afin d'anticiper les desiderata des publics concernés. En ce qui concerne les organisations cyclos ou autres, compte tenu des contraintes et des réglementations, il faudra que les organisateurs soient de plus en plus au fait de la réglementation et/ou fassent appel à des professionnels dès lors que le nombre des compétiteurs est important.

Quel souhait formulez-vous pour 2017 ?
Pour 2017, nous espérons avoir un nombre de participants au moins égal à 2016 avec un objectif fixé à 850. Et, faut-il le rappeler, ceux-ci emprunteront pour partie les routes de la quinzième étape du Tour de France. Bon vélo à toutes et tous et à très bientôt sur les routes.

<< Article précédent | Article suivant >>

KTM Mars 2017
Fi'Zik Avril 2017
Alpins Wheel
Maurienne Tourisme juin-aout
FSA Mai-Juillet
Bosses de Provence Mai 2017 Prologo 2017
Cycleops Mai-juillet 2017 Ultimum Sport