La Vençoise a tout d'une grande

Cyclosport Publié le 16/05/2017 12:13

La Vençoise parvient à combiner deux éléments incontournables d'une bonne cyclo : des parcours exigeants et de jolis paysages.

Parmi les cyclos à cocher immanquablement à son calendrier pour tout le quart sud-est, la Vençoise devrait figurer en haut de la liste. Toutes les épreuves ne peuvent prétendre à combiner attrait sportif et découverte d'un patrimoine naturel et historique hors du commun. Deux éléments que le CC Vence associe brillamment depuis plus de 20 ans. L’édition qui s’est tenue ce dimanche le confirme avec les deux parcours de la Vençoise (150 et 105 kilomètres) disputée sous une météo printanière même si le ciel s'est couvert en fin de parcours.

Sportivement, le compte y est avec deux parcours difficiles (2800 mètres pour le grand et 2300 pour le "petit"). Placé en entrée, le col de Vence reste aussi la principale difficulté de la journée et a le mérite de donner le ton. Les routes de l'arrière-pays niçois se font, par la suite, vallonnées et usantes. Les bosses de 3 à 4 kilomètres se succèdent. Au sommet du col de l'Ecre, les participants du grand parcours restent sur les hauts plateaux pendant une cinquantaine de kilomètres avant d'atteindre le col de Bleine. Se profile alors le retour sur Vence sur des routes toujours impeccables et peu fréquentées, mais où le vent souffle par endroit.

Un retour qu'auront effectué ensemble Stefano Sala (System Cars ASD), David Polveroni (Assos-Canyon) et Cédrick Dubois (Café du Cycliste), arrivés ensemble et dans cet ordre après 4h13. Sur le petit parcours présentant déjà un total imposant de 2300 mètres, la victoire est revenue à Marcelo Carvalho (VC Menton) en 3h11'23". A leurs côtés, la présence d'Amaël Moinard, résidant à Vence est à noter, même si le professionnel de l'équipe BMC Racing Team n'a pas pesé sur la course. Voilà pour l'aspect sportif, mais si la Vençoise vaut autant le détour, c'est autant pour la beauté des paysages qu'elle propose que pour la qualité de son organisation.

Saluons tout d'abord les prestations offertes par les organisateurs pour un prix d'inscription modéré (28 euros une semaine avant l'événement). Le CC Vence est rompu à l'organisation de ce genre d'événements et cela se ressent : présence des bénévoles à chaque carrefour, excellent fléchage, panneaux annonçant le sommet d'une difficulté, ravito copieux, organisation du parc à vélos, douche à l'arrivée. Tout y passe et il n'y a pas grand-chose à redire sur la qualité de cette organisation qui n'a plus rien à prouver.

L'organisation est également servie par un parcours, on l'a dit, grandiose. Au cœur du Parc Naturel Régional des Préalpes d'Azur, ce sont les joyaux de l'arrière-pays niçois qui sont traversés. La ville de Vence et son charme typiquement provençal vaut elle-même le coup d'être visitée et de s’y attarder. La Vençoise permet aussi de découvrir des villages méconnus comme ceux de Gourdon ou plus encore de Gréolières. Le passage sous des roches percées qui font face à des collines à la fois rocheuses et verdoyantes fait son petit effet. En d'autres mots, la Vençoise est un régal au niveau du parcours et des paysages qui mériterait plus que les quelque 400 participants de cette année.

Classement 150 km :

1. Stefano Sala (System Cars ASD) en 4h13'41"
2. David Polveroni (Assos-Canyon) en 4h13'42"
3. Cédrick Dubois (Café du Cycliste) en 4h13'46"
4. Thomas Navarro (AS Monaco Triathlon) en 4h15'42"
5. Tony Mezure (ES Cannes) en 4h21'40"
6. Thibault Athané (CR4C Roanne) en 4h22'08"
7. Julien Gueydon (Martigues SC) en 4h31'10"
8. Diego Piva en 4h31'24"
9. Franck Lemasson en 4h31'26"
10. Richard Scales (OCC Antibes) en 4h31'59"

42 et 1ère Dame. Laurence Reviglio (ES Cannes) en 5h06'59"

Classement 105 km :

1. Marcelo Carvalho (VC Menton) en 3h11'23"
2. Jean-Philippe Valenti (AVC Rocheville) en 3h11'23"
3. Nicolas Agniel (CSC) en 3h11'25"

48 et 1ère Dame. Silva Allaria-Olivieri en 3h47'31"

<< Article précédent | Article suivant >>

LookPedale nov
Inscription en ligne Vélo101
Tacx 1 novembre 2017
Personal coach JR Laloi novembre 2017