Vélo et fête à gogo sur l'Ardéchoise

Cyclosport Publié le 20/06/2017 15:43

Du mercredi 14 au samedi 17 juin, Saint-Félicien et ses environs ont vécu au rythme du plus gros rassemblement cyclo d'Europe avec l'Ardéchoise, 26ème du nom.

Les participants traversent un village ardéchois en fête
© Velovelo.com
Une manifestation prisée qui a attiré, comme de coutume, des milliers de cyclistes, des jeunes aux anciens, des cyclotouristes aux cyclosportifs confirmés, des randonneurs aux purs compétiteurs... Bref, ils ont été près de 16 000 à sillonner les routes montagneuses de l'Ardèche avec des objectifs bien différents pour chacun, mais tous animés d'une même passion : la petit reine !

Quatre jours de fête avec une organisation bien ficelée et gargantuesque en termes de bénévoles, quasiment l'Ardèche tout entière se mobilisant pour l'occasion ! Une ambiance sans rivale avec un village des exposants propice aux rencontres, la présence sur le podium de Robert Marchand et ses 105 printemps, des communes traversées ornées aux couleurs mythiques "violet et jaune", des spectateurs à tout-va, des orchestres de style banda, des ravitaillements improvisés avec gâteaux maison... Mais aussi une sécurité à la pointe avec, entre autres, des signaleurs à gogo, des routes privatisées... De quoi faire de cet événement un rendez-vous incontournable du calendrier des cyclos, et ce depuis des années maintenant.

Si les trois premières journées étaient réservées aux randonneurs qui évoluaient en complète autonomie, le samedi était dédié aux différents parcours chronométrés, cinq au total : les Boutières (125 km pour 2400 m D+), la Volcanique (176 km pour 3210 m D+), l'Ardéchoise (220 km pour 4270 m D+), les Sucs (234 km pour 4310 m D+) ainsi que l'Ardéchoise vélo marathon (278 km pour 5370 m D+). Un programme aux multiples réjouissances attendait donc les coureurs qui avaient de quoi faire avec cinq à seize ascensions selon le circuit choisi.

Un ravitaillements sur l'Ardéchoise
© Velovelo.com
Sur l'épreuve reine, l'Ardéchoise, c'est de nouveau Nicolas Roux, l'homme en forme du moment, qui s'est adjugé la victoire en 6h45'24", devançant de près de douze minutes son dauphin du jour, Julien Sauvigné, 2ème en 6h57'04", lui-même finissant loin devant le troisième, Antony Cheytion (7h03'03").

Pour le lauréat 2017, ce fut une course limpide ou l'écrémage s'est fait à la pédale : "Pour ma troisième participation, après 2006 et 2014, j'ai de nouveau conclu victorieusement sur une épreuve toujours aussi atypique dues aux différents horizons des participants qui en fait la référence au niveau de l'état d'esprit cyclosport. Concernant la compétition, il y a eu une élimination par l'arrière jusqu'au pied du col de la Baricaude, puis j'ai imprimé mon rythme et on s'est retrouvés à deux au Mont Gerbier-de-Jonc. Je perds mon dernier compagnon de route dans la montée vers Saint-Agrève. Je termine donc seul cette 26ème Ardéchoise dans une atmosphère toujours aussi festive. Cela reste un grand moment de vélo que de rouler sur ces routes pleines de couleurs, sons et senteurs qui annoncent l'été."

Chez les dames, on notera le succès de Stéphanie Gros, 52ème au classement scratch, en 7h58'39".

L'Ardéchoise et ses villages en fête
© L'Ardéchoise
Au niveau de la remise des prix, rien à redire, elle a été rapide avec des tirages au sort qui ont comblé les participants, le service de restauration était aussi bien rôdé mais, malgré tout, il fallait attendre une bonne demi-heure tant la queue était longue... C'est le revers de la médaille de ces organisations gigantesques ou la patience est de rigueur, pour se ravitailler durant la course ou c'est plein à craquer, pour récupérer sa caution pour la puce, manger... Et même jeter son plateau repas ! Sortir de Saint-Félicien en voiture relève également du parcours du combattant avec des déviations dans tous les sens et du monde, encore du monde...

On soulignera, malheureusement, que des participants jettent encore et toujours leurs déchets dans la nature, c'est vraiment intolérable !

Classement 220 km :

1. Nicolas Roux en 6h45'24"
2. Julien Sauvigné en 6h57'04"
3. Antony Cheytion en 7h03'03"
4. Wouter Clercq en 7h05'49"
5. Stéphane Cheylan en 7h08'00"
6. Florian Bernard en 7h14'13"
7. Dominique Colliard en 7h16'16"
8. Xavier Brisseaud en 7h16'30"
9. Florent Peccatte en 7h17'18"
10. Sylvain Richard en 7h18'55"
...
52 et 1ère Dame. Stéphanie Gros en 7h58'39"

<< Article précédent | Article suivant >>

Inscription en ligne Vélo101
Campagne Faceboook Vélo101