Bilan 2017 — Le Top 5 des révélations féminines

Féminines Publié le 06/12/2017 08:48

Elles étaient attendues ou pas. De Rivera à Noskova en passant par Labous, elles ont crevé l'écran. Retrouvez le Top 5 des révélations féminines sur route.

N°1 : Coryn Rivera

Coryn Rivera remporte le Ronde 2017

Quasiment inconnue en Europe il y a encore un an, l'Américaine Coryn Rivera (Team Sunweb) s'est rapidement faite un nom dès le printemps en tapant très fort durant les classiques Women's WorldTour ! Lauréate coup sur coup du Trofeo Alfredo Binda et du Tour des Flandres, la finisseuse californienne a prouvé par la suite qu'elle était bien plus qu'une sprinteuse en résistant dans les Ardennaises (6ème de l'Amstel Gold Race et 7ème de La Flèche Wallonne). Coryn s'est encore adjugée plus tard dans la saison deux succès WWT : à Sacramento lors du Tour de Californie puis la Prudential RideLondon Classique sous les trombes d'eau londonniennes. Cerise sur la gâteau, Rivera a enflammé le final du contre-la-montre par équipes des Mondiaux de Bergen pour offrir à la Sunweb la couronne mondiale.

N°2 : Cecilie Uttrup Ludwig

Cecilie Uttrup Ludwig (Cervélo-Bigla) en 2017

La petite Danoise (22 ans), toujours tout sourire et couvée par la Cervélo-Bigla, a répondu à toutes les attentes (et bien plus) de la formation allemande. Rouleuse-grimpeuse à l'image de sa leader Ashleigh Moolman, Cecilie a caracolé toute l'année en tête du classement Espoirs du Women's WorldTour (3ème du Binda, 10ème à Liège, 12ème du Ronde, 17ème de La Flèche puis de La Course by Le Tour de France). Victorieuse de la Semaine Valencienne, Cecilie Uttrup Ludwig a fini meilleur jeune du Giro Rosa en se hissant au 16ème rang.

N°3 : Arlenis Sierra

Arlenis Sierra (Astana) championne de Cuba 2017

On la connaissait pistarde et habituée des classes 2, la championne de Cuba a passé un gros palier en 2017. Propulsée leader de l'Astana Women's Team, Arlenis a gagné à Alicante une étape de la Setmana Ciclista Valenciana et le Tour du Costa-Rica (trois victoires d étape à la clé). Mais Sierra s'est surtout classée 2ème du Trofeo Binda (sans doute le déclic sur le WWT), 3ème du Tour de Californie avec des places en pagaille et 10ème du Giro Rosa en demeurant souvent avec les meilleures.

N°4 : Juliette Labous

Juliette Labous sur le CLM du Ladies Tour of Norway 2017

La grande espoir française était surveillée pour sa 1ère saison pro et on peut dire que Juliette Labous n'aura pas déçu, loin de là. La Franc-Comtoise de la Team Sunweb, en verve dès le printemps au sein du collectif néerlandais, a claqué en juillet sur le Tour de Féminin disputé en République Tchèque, puis réalisé un Tour de Norvège (WWT) de haut-vol en terminant 9ème (et 6ème du prologue). Placée dans le Top 10 des deux Euro' Espoirs, Labous a signé également quelques beaux accessits (9ème de La Classique Morbihan, 10ème du GP de Plumelec et 14ème du Tour de Yorkshire). Juliette vient d'avoir 19 ans ...

N°5 : Nikola Noskova

Nikola Noskova sur le Giro Rosa 2017

Au printemps, elle écumait les épreuves amateurs en Italie avant de signer à la Bepink-Cogeas. La Tchèque (20 ans), s'est classée aussitôt 6ème de l'Emakumeen Bira (et 2ème à l'Alto de San Miguel de Aralar) avant de remporter le Tour du Trentin sur les hauteurs de Faedo. Nikola Noskova devenait ensuite championne de République Tchèque et finissait 19ème du Giro Rosa. Le protégée de la formation lombarde terminait en septembre meilleure jeune du Tour Cycliste Féminin International de l'Ardèche en se classant 6ème.

Par Franck Fruch

<< Article précédent | Article suivant >>

Campagnolo déc17
Inscription en ligne Vélo101
Denivele Challenge
Tacx 1 novembre 2017
Laboratoire Fenioux déc17

Get Adobe Flash player

JR Laloi novembre 2017
Personal coach