Changeons de sujet!

Retour au forum Route - Général | Bas de page | Tout afficher / masquer


  • envoyé le 09/02/2018 18:00

    Ah enfin, le post que tout le monde attendait sans oser l'espérer! Une fois de plus, je me dévoue pour la bonne cause, car ça commence à ne plus continuer rester durer, vos changements de sujets!

    Beaucoup se plaignent de ces fameux changements; on discute roue (comme c'est original) et hop, ça embraye sur les pneus, puis sur les selles, puis sur la Marmotte, puis sur tout et son contraire. Et le mec des roues râle et est perdu!

    Traumatisant pour quelques âmes sensibles...

    Donc voilà, ce sujet ci est fait pour vous. On discute de tout et surtout de son contraire, aucun fil conducteur si ce n'est de passer comme ça, zou, du coq à l'âne puisque nous adorons ça!

    Le principe, c'est de continuer sur l'idée précédente, mais de sauter sur une autre ayant ou non un rapport avec elle.

    Bien entendu, on ne se mange pas le nez, on reste poli et cordial, et on s'amuse si possible.

    J'ouvre le débat avec mes fameuses R Zéro qui sont les meilleures roues du monde, surtout grâce aux roulements en céramique. 

    Normalement, le suivant doit partir sur les R 0 et dire par exemple : super roues de la mort, je les aime autant que ...

    A vous de voir

    Curieux de voir combien de temps ça va vivre, ce truc...

  • envoyé le 09/02/2018 18:07
    Réponse au message de Michel DURY

    Ah enfin, le post que tout le monde attendait sans oser l'espérer! Une fois de plus, je me dévoue pour la bonne cause, car ça commence à ne plus continuer rester durer, vos changements de sujets!

    Beaucoup se plaignent de ces fameux changements; on discute roue (comme c'est original) et hop, ça embraye sur les pneus, puis sur les selles, puis sur la Marmotte, puis sur tout et son contraire. Et le mec des roues râle et est perdu!

    Traumatisant pour quelques âmes sensibles...

    Donc voilà, ce sujet ci est fait pour vous. On discute de tout et surtout de son contraire, aucun fil conducteur si ce n'est de passer comme ça, zou, du coq à l'âne puisque nous adorons ça!

    Le principe, c'est de continuer sur l'idée précédente, mais de sauter sur une autre ayant ou non un rapport avec elle.

    Bien entendu, on ne se mange pas le nez, on reste poli et cordial, et on s'amuse si possible.

    J'ouvre le débat avec mes fameuses R Zéro qui sont les meilleures roues du monde, surtout grâce aux roulements en céramique. 

    Normalement, le suivant doit partir sur les R 0 et dire par exemple : super roues de la mort, je les aime autant que ...

    A vous de voir

    Curieux de voir combien de temps ça va vivre, ce truc...

    Céramique ... pour des roulements ...J'en veux même pas pour mes couteaux !

  • envoyé le 09/02/2018 18:20
    Réponse au message de Michel DURY

    Ah enfin, le post que tout le monde attendait sans oser l'espérer! Une fois de plus, je me dévoue pour la bonne cause, car ça commence à ne plus continuer rester durer, vos changements de sujets!

    Beaucoup se plaignent de ces fameux changements; on discute roue (comme c'est original) et hop, ça embraye sur les pneus, puis sur les selles, puis sur la Marmotte, puis sur tout et son contraire. Et le mec des roues râle et est perdu!

    Traumatisant pour quelques âmes sensibles...

    Donc voilà, ce sujet ci est fait pour vous. On discute de tout et surtout de son contraire, aucun fil conducteur si ce n'est de passer comme ça, zou, du coq à l'âne puisque nous adorons ça!

    Le principe, c'est de continuer sur l'idée précédente, mais de sauter sur une autre ayant ou non un rapport avec elle.

    Bien entendu, on ne se mange pas le nez, on reste poli et cordial, et on s'amuse si possible.

    J'ouvre le débat avec mes fameuses R Zéro qui sont les meilleures roues du monde, surtout grâce aux roulements en céramique. 

    Normalement, le suivant doit partir sur les R 0 et dire par exemple : super roues de la mort, je les aime autant que ...

    A vous de voir

    Curieux de voir combien de temps ça va vivre, ce truc...

    tes super roues plus le dernier né de chez colnago le C64 et tu sera le roi de la routesmiley lol

  • envoyé le 09/02/2018 18:25
    Réponse au message de Michel DURY

    Ah enfin, le post que tout le monde attendait sans oser l'espérer! Une fois de plus, je me dévoue pour la bonne cause, car ça commence à ne plus continuer rester durer, vos changements de sujets!

    Beaucoup se plaignent de ces fameux changements; on discute roue (comme c'est original) et hop, ça embraye sur les pneus, puis sur les selles, puis sur la Marmotte, puis sur tout et son contraire. Et le mec des roues râle et est perdu!

    Traumatisant pour quelques âmes sensibles...

    Donc voilà, ce sujet ci est fait pour vous. On discute de tout et surtout de son contraire, aucun fil conducteur si ce n'est de passer comme ça, zou, du coq à l'âne puisque nous adorons ça!

    Le principe, c'est de continuer sur l'idée précédente, mais de sauter sur une autre ayant ou non un rapport avec elle.

    Bien entendu, on ne se mange pas le nez, on reste poli et cordial, et on s'amuse si possible.

    J'ouvre le débat avec mes fameuses R Zéro qui sont les meilleures roues du monde, surtout grâce aux roulements en céramique. 

    Normalement, le suivant doit partir sur les R 0 et dire par exemple : super roues de la mort, je les aime autant que ...

    A vous de voir

    Curieux de voir combien de temps ça va vivre, ce truc...

    Pourquoi tu ne les avait pas emportées cet été pour grimper les cols?

  • envoyé le 09/02/2018 18:31
    Réponse au message de Michel SERRES

    Pourquoi tu ne les avait pas emportées cet été pour grimper les cols?

    Il me semble que je les avais déjà, je ne me souviens plus...? Oui je crois bien.

    Une idée pour le menu de demain midi, je ne sais pas quoi cuisiner?

  • envoyé le 09/02/2018 18:34

    une fondu belge purée +fritessmiley wink

  • envoyé le 09/02/2018 18:39
    Réponse au message de Michel DURY

    Il me semble que je les avais déjà, je ne me souviens plus...? Oui je crois bien.

    Une idée pour le menu de demain midi, je ne sais pas quoi cuisiner?

    Chili con carne.

     

  • envoyé le 09/02/2018 18:40
    Réponse au message de Michel DURY

    Il me semble que je les avais déjà, je ne me souviens plus...? Oui je crois bien.

    Une idée pour le menu de demain midi, je ne sais pas quoi cuisiner?

    Scampis sauce "à la diable", brocolis, riz

  • envoyé le 09/02/2018 18:46
    Réponse au message de Michel DURY

    Il me semble que je les avais déjà, je ne me souviens plus...? Oui je crois bien.

    Une idée pour le menu de demain midi, je ne sais pas quoi cuisiner?

    Je me doute bien que tu les avait déjà. C'est bien là le problème vu ta vitesse d'ascension smiley lol

  • envoyé le 09/02/2018 18:48
    Réponse au message de Michel DURY

    Il me semble que je les avais déjà, je ne me souviens plus...? Oui je crois bien.

    Une idée pour le menu de demain midi, je ne sais pas quoi cuisiner?

    Une rouelle de porc

    http://www.marmiton.org/recettes/recette_rouelle-de-porc-au-cidre-doux_71217.aspx

     

    J'ai bon dans la suite d'idée ? smiley mr-green

  • envoyé le 09/02/2018 18:50
    Réponse au message de Michel SERRES

    Je me doute bien que tu les avait déjà. C'est bien là le problème vu ta vitesse d'ascension smiley lol

    C'était quoi le problème de Michel ? Il n'était pas du même niveau que ses roues ?  smiley sealed

  • envoyé le 09/02/2018 18:50

    Une paire de Spinergy rev x épicétou!!!!!

  • envoyé le 09/02/2018 18:53
    Réponse au message de Thierry GEUMEZ

    C'était quoi le problème de Michel ? Il n'était pas du même niveau que ses roues ?  smiley sealed

    Je dois faire attention a ce que je dis. C'est lui qui donne les amendes kilométriques sur un autre post smiley mr-green

  • envoyé le 09/02/2018 21:42

    Dans une salade de haricots, préférez vous les haricots plats, plus aéro ou le haricot rond, plus rigide en bouche? 

    Sans parler du haricot Tarbais, le meilleur évidemment!

    (si on change deux fois de sujets dans un post, ça rapporte des points au maillot vert ou des pois rouges au maillot blanc?)

  • envoyé le 09/02/2018 21:58
    Réponse au message de Guillaume LABEDAN

    Dans une salade de haricots, préférez vous les haricots plats, plus aéro ou le haricot rond, plus rigide en bouche? 

    Sans parler du haricot Tarbais, le meilleur évidemment!

    (si on change deux fois de sujets dans un post, ça rapporte des points au maillot vert ou des pois rouges au maillot blanc?)

    Dunkerque mène au score en coupe de France de hand , et j espère que cela ne va pas compter pour des haricots , sinon je devais changer mes roues pour des carbones , mais le magasin a voulu un tout petit peu me faire prendre des vessies pour des lanternes ,,oui  je te fais un prix .....,résultats  rien

  • envoyé le 09/02/2018 23:21

    Pour ne pas changer de sujet, je vais vous préciser (à moins que vous ne sachiez déjà), que Thibaut PINOT ne prendra pas de roues dimanche, ni des bonnes ni des moins bonnes. Il aura 56 km à effectuer, fera t-il moins ou plus que 3 heures ?

    Très bonne idée de sa part, attendons la performance.

  • envoyé le 09/02/2018 23:34
    Réponse au message de Bernard PIGUET

    Pour ne pas changer de sujet, je vais vous préciser (à moins que vous ne sachiez déjà), que Thibaut PINOT ne prendra pas de roues dimanche, ni des bonnes ni des moins bonnes. Il aura 56 km à effectuer, fera t-il moins ou plus que 3 heures ?

    Très bonne idée de sa part, attendons la performance.

    Je crois bien que j'ai participé aux dernières éditions sur les parcours traditionnels de cette épreuve dont tu parles, avec 76 km, mais aussi bien sûr de la Marmotte et de Bordeaux-Paris (malheureusement sans derny).

    Il y a peu d'espoir de retour sur le parcours traditionnel de ces 3 épreuves (enfin, disons, concernant B-P avec les pros).

    Parmi "mes" autres épreuves sportives, il y a Sierre-Zinal qui résiste et qui garde le parcours traditionnel.

    Faudra que je voie pour le Niesen.

  • envoyé le 10/02/2018 07:03

    Il y avait déjà bien des années que, de Combray, tout ce qui n’était pas le théâtre et le drame de mon coucher n’existait plus pour moi, quand un jour d’hiver, comme je rentrais à la maison, ma mère, voyant que j’avais froid, me proposa de me faire prendre, contre mon habitude, un peu de thé. Je refusai d’abord et, je ne sais pourquoi, me ravisai. Elle envoya chercher un de ces gâteaux courts et dodus appelés Petites Madeleines qui semblaient avoir été moulées dans la valve rainurée d’une coquille de Saint-Jacques. Et bientôt, machinalement, accablé par la morne journée et la perspective d’un triste lendemain, je portai à mes lèvres une cuillerée du thé où j’avais laissé s’amollir un morceau de madeleine. Mais à l’instant même où la gorgée mêlée des miettes du gâteau toucha mon palais, je tressaillis, attentif à ce qui se passait d’extraordinaire en moi. Un plaisir délicieux m’avait envahi, isolé, sans la notion de sa cause. Il m’avait aussitôt rendu les vicissitudes de la vie indifférentes, ses désastres inoffensifs, sa brièveté illusoire, de la même façon qu’opère l’amour, en me remplissant d’une essence précieuse: ou plutôt cette essence n’était pas en moi, elle était moi. J’avais cessé de me sentir médiocre, contingent, mortel. D’où avait pu me venir cette puissante joie ? Je sentais qu’elle était liée au goût du thé et du gâteau, mais qu’elle le dépassait infiniment, ne devait pas être de même nature. D’où venait-elle ? Que signifiait-elle ? Où l’appréhender ? Je bois une seconde gorgée où je ne trouve rien de plus que dans la première, une troisième qui m’apporte un peu moins que la seconde. Il est temps que je m’arrête, la vertu du breuvage semble diminuer. Il est clair que la vérité que je cherche n’est pas en lui, mais en moi. Il l’y a éveillée, mais ne la connaît pas, et ne peut que répéter indéfiniment, avec de moins en moins de force, ce même témoignage que je ne sais pas interpréter et que je veux au moins pouvoir lui redemander et retrouver intact, à ma disposition, tout à l’heure, pour un éclaircissement décisif. Je pose la tasse et me tourne vers mon esprit. C’est à lui de trouver la vérité. Mais comment ? Grave incertitude, toutes les fois que l’esprit se sent dépassé par lui-même ; quand lui, le chercheur, est tout ensemble le pays obscur où il doit chercher et où tout son bagage ne lui sera de rien. Chercher ? pas seulement : créer. Il est en face de quelque chose qui n’est pas encore et que seul il peut réaliser, puis faire entrer dans sa lumière.

    Ce n'est pas de moi. Vingt lignes sans écrire une connerie, impossible ! Alors... c'est de qui ?

  • envoyé le 10/02/2018 07:05
    Réponse au message de Bernard PIGUET

    Pour ne pas changer de sujet, je vais vous préciser (à moins que vous ne sachiez déjà), que Thibaut PINOT ne prendra pas de roues dimanche, ni des bonnes ni des moins bonnes. Il aura 56 km à effectuer, fera t-il moins ou plus que 3 heures ?

    Très bonne idée de sa part, attendons la performance.

    Qui sait, on le verra peut être un jour sur la Pierra Menta.....
  • envoyé le 10/02/2018 07:08
    Réponse au message de Brice PUBOWSKI

    Il y avait déjà bien des années que, de Combray, tout ce qui n’était pas le théâtre et le drame de mon coucher n’existait plus pour moi, quand un jour d’hiver, comme je rentrais à la maison, ma mère, voyant que j’avais froid, me proposa de me faire prendre, contre mon habitude, un peu de thé. Je refusai d’abord et, je ne sais pourquoi, me ravisai. Elle envoya chercher un de ces gâteaux courts et dodus appelés Petites Madeleines qui semblaient avoir été moulées dans la valve rainurée d’une coquille de Saint-Jacques. Et bientôt, machinalement, accablé par la morne journée et la perspective d’un triste lendemain, je portai à mes lèvres une cuillerée du thé où j’avais laissé s’amollir un morceau de madeleine. Mais à l’instant même où la gorgée mêlée des miettes du gâteau toucha mon palais, je tressaillis, attentif à ce qui se passait d’extraordinaire en moi. Un plaisir délicieux m’avait envahi, isolé, sans la notion de sa cause. Il m’avait aussitôt rendu les vicissitudes de la vie indifférentes, ses désastres inoffensifs, sa brièveté illusoire, de la même façon qu’opère l’amour, en me remplissant d’une essence précieuse: ou plutôt cette essence n’était pas en moi, elle était moi. J’avais cessé de me sentir médiocre, contingent, mortel. D’où avait pu me venir cette puissante joie ? Je sentais qu’elle était liée au goût du thé et du gâteau, mais qu’elle le dépassait infiniment, ne devait pas être de même nature. D’où venait-elle ? Que signifiait-elle ? Où l’appréhender ? Je bois une seconde gorgée où je ne trouve rien de plus que dans la première, une troisième qui m’apporte un peu moins que la seconde. Il est temps que je m’arrête, la vertu du breuvage semble diminuer. Il est clair que la vérité que je cherche n’est pas en lui, mais en moi. Il l’y a éveillée, mais ne la connaît pas, et ne peut que répéter indéfiniment, avec de moins en moins de force, ce même témoignage que je ne sais pas interpréter et que je veux au moins pouvoir lui redemander et retrouver intact, à ma disposition, tout à l’heure, pour un éclaircissement décisif. Je pose la tasse et me tourne vers mon esprit. C’est à lui de trouver la vérité. Mais comment ? Grave incertitude, toutes les fois que l’esprit se sent dépassé par lui-même ; quand lui, le chercheur, est tout ensemble le pays obscur où il doit chercher et où tout son bagage ne lui sera de rien. Chercher ? pas seulement : créer. Il est en face de quelque chose qui n’est pas encore et que seul il peut réaliser, puis faire entrer dans sa lumière.

    Ce n'est pas de moi. Vingt lignes sans écrire une connerie, impossible ! Alors... c'est de qui ?

    Facile !

    Prout .. Euh, non, Proust !

  • envoyé le 10/02/2018 07:27
    Réponse au message de Bernard VAILLANT

    Facile !

    Prout .. Euh, non, Proust !

    Comme mes selles !

    Des selles toutes noires en l'occurrence...

    A faire pâlir Diafoirus.

    Foireux...

  • envoyé le 10/02/2018 08:59

    Pour l'huile, d'accord mais en cosmétique. Les femmes doivent être belles comme l'aide-soignante qui me met un film étanche sur mon pansement, afin que je puisse prendre ma douche en sécurité.

    Une jolie femme, même sans visée sexuelle, c'est essentiel pour le moral.

    D'ailleurs je vais la titulariser et lui donner un diplôme d'infirmière en chef.

    Je serais un excellent juré d'examen. 18 sur. 20. Ici.

    Mais l'huile de ricin a une réputation où je ne veux pas voir mon nom mêlé. Elle était utilisée par les sbires de Mussolini pour humilier leurs ennemis.

    C'est vraiment pas élégant.

  • envoyé le 10/02/2018 14:48
    Réponse au message de Bernard VAILLANT

    Pour l'huile, d'accord mais en cosmétique. Les femmes doivent être belles comme l'aide-soignante qui me met un film étanche sur mon pansement, afin que je puisse prendre ma douche en sécurité.

    Une jolie femme, même sans visée sexuelle, c'est essentiel pour le moral.

    D'ailleurs je vais la titulariser et lui donner un diplôme d'infirmière en chef.

    Je serais un excellent juré d'examen. 18 sur. 20. Ici.

    Mais l'huile de ricin a une réputation où je ne veux pas voir mon nom mêlé. Elle était utilisée par les sbires de Mussolini pour humilier leurs ennemis.

    C'est vraiment pas élégant.

    T'as oublié le magnésium. C'est vrai, Pascale. Ca met de bon poil.

    Mais j'ai plus envie de rigoler. Je suis interdit de rigolade. Carré blanc, qu'il a dit le maître !

    Alors je vais créer un véritable défi 50000, avec plein de mammouths laineux et de tigres à dents de sabre en travers de la route de ceux qui pourront pas atteindre l'objectif (obligatoire y'a pas à tortiller) et qui vont manger tout cru les vilains petits schtroumpfs. Et le 31 décembre, z'auront beau pleurnicher et supplier le grand couillon qui aura bien dressé les fauves, bougera pas le p'tit doigt, le père Pubowski.

  • envoyé le 10/02/2018 18:40

     Sinon....vinyle ou cd ??? ah m....encore des disques....smiley mr-green

  • envoyé le 10/02/2018 20:22

    Pour en revenir à la question de départ (parce que là, on s'égare un peu), est-ce que les R-zero sont homologuées comme roues hiver en Suisse, ou il faut des R-sous zéro impérativement ?


Répondre

Tout afficher / masquer


Retour au forum Route - Général | Haut de page

KTM juin18
Maurienne Tourisme
Hutchinson juin18