Effet secondaire esomaprazole 20 mg

Retour au forum Route - Entraînement / Santé | Bas de page | Tout afficher / masquer


  • envoyé le 09/09/2017 11:12

    bonjour

    je prends depuis 20 ans des médicaments pour l'estomac ésoméprazole , mopral , pariet j'ai tout pris

    brulures ,aigreur etc...

    en ce moment je ressens des douleurs dans les jambes mal aux muscles ,manque de force

    plus envi de rouler  et de marcher depuis deux a trois ans et de plus en plus

    j'ai appris que ces traitements pour l'estomac a long termes pouvait être la cause

    avez- vous déja rencontré ces problémes

    par quoi les remplacer

  • envoyé le 09/09/2017 18:37

    Bonjour Jean-Pierre 

    Je suis sujet aux reflux oesophagien depuis 25 ans. Après l'opération d'une hernie hiatale, qui s'est avérée un échec,  j'ai pris régulièrement  des inhibiteurs de la pompe à protons (esomeprazole, mopral,  etc) . Depuis 6 mois, j'ai décidé d'arrêter et de faire un régime sans gluten et produits laitiers. J'ai vu une nette amélioration au départ  qui s'est un peu estompée par la suite. En ce qui concerne les effets indésirables dont tu fais mention, j'ai actuellement des problèmes récurrents de tendinites, d'arthrose. Je ne sais pas si c'est lié. J'avais entendu parler de ces effets indésirables 

    PS :j'ai 58 ans

  • envoyé le 10/09/2017 00:50
    bonjour, il se peut egalement que les probleme de tendinites ou douleurs musculaire soit liés à un exces d'acidité dans le corps... le sport n'aidant pas il serait peu etre de bon tons de faire une cure de basifiant. regardez sur le site nutergia, c'est ergybase. ils ont aussi un test sous forme de questionnaire a faire, mais il faut trouver une pharma qui propose le fameux questionnaire ''iomet'', qui presente 7 terrains differents. sur un malentendu lol...
  • envoyé le 14/01/2018 16:54

    Sujet également à des problèmes voisins (oesophagite à éosinophiles) des vôtres, je prends pour info du Lanzor 30 mg depuis bientôt 20 ans et de façon quotidienne (à dire vrai depuis la création de la molécule) sans effets secondaires de ce type. Je n'ignore pas que nous ne sommes pas égaux face aux médicaments. Néanmoins, si mon message peut aider l'un d'entre vous en changeant d'IPP... Le seul truc qui me gonfle avec cette maladie, c'est l'endoscopie ; je ne suis pas douillet mais je ne supporte toujours pas cet examen.

    Ce que je peux dire quant à la pratique du vélo, c'est que lorsque je suis en période intensive d'entraînement (500 km hebdo), je parviens sans peine à espacer les prises de 3-4 jours.

    Bon courage !

  • envoyé le 14/01/2018 16:56

    Sujet également à des problèmes voisins (oesophagite à éosinophiles) des vôtres, je prends pour info du Lanzor 30 mg depuis bientôt 20 ans et de façon quotidienne (à dire vrai depuis la création de la molécule) sans effets secondaires de ce type. Je n'ignore pas que nous ne sommes pas égaux face aux médicaments. Néanmoins, si mon message peut aider l'un d'entre vous en changeant d'IPP... Le seul truc qui me gonfle avec cette maladie, c'est l'endoscopie ; je ne suis pas douillet mais je ne supporte toujours pas cet examen.

    Ce que je peux dire quant à la pratique du vélo, c'est que lorsque je suis en période intensive d'entraînement (500 km hebdo), je parviens sans peine à espacer les prises de 3-4 jours.

    Bon courage !

  • envoyé le 14/01/2018 21:11

    Après avoir essayé plusieurs trucs en "Prazole", j'ai laissé tomber. Je manquais de force, je me réveillais fatigué, j'avais les jambes flageolantes avant de monter sur le vélo. J'ai passé deux ans de m... comme un petit vieux. 

    Arrêt en septembre 2017. Depuis, je revis. J'ai parfois un peu de pb de reflux, un peu la sensation de faire une crise cardiaque ou d'avoirs des problèmes de dos. Ce qui avait provoqué mon questionnement auprès du médecin et l'établissement d'un traitement. Mais ça passe sans trop de problème.

    Je suppose que ces médicaments peuvent aider certaines personnes. Mais dans mon cas, la balance bénéfice/désagréments est nettement défavorable au traitement.

    Après avoir sondé plusieurs copains pré-vieux, on retrouve les mêmes constatations. Il semble que pour de purs sédentaires (télé/bière/chips), le traitement soit bénéfique. Pour des sportifs, les inconvénients semblent nettement supérieurs aux bénéfices.

  • envoyé le 14/01/2018 21:49
    Réponse au message de Jean-Pierre CAZALENS

    bonjour

    je prends depuis 20 ans des médicaments pour l'estomac ésoméprazole , mopral , pariet j'ai tout pris

    brulures ,aigreur etc...

    en ce moment je ressens des douleurs dans les jambes mal aux muscles ,manque de force

    plus envi de rouler  et de marcher depuis deux a trois ans et de plus en plus

    j'ai appris que ces traitements pour l'estomac a long termes pouvait être la cause

    avez- vous déja rencontré ces problémes

    par quoi les remplacer

    "en ce moment je ressens des douleurs dans les jambes mal aux muscles ,manque de force"

    la vieillesse qui s’installe  

  • envoyé le 18/01/2018 08:59

    bonjour

    aprés une visite chez mon gastro entérologue voila ce qu'il m'a dit

    il m'a demandé d'arrêter l'ezoméprazole ou tout ce qui ressemble a ces médicaments

    il m'a dit que ça occasionait des problémes aux reins a la longue

    au canada et en amérique c'est supprimé d'aprés ce qu'il m'a dit

    d'aprés lui ce sera un futur scandale sanitaire

    comme je suis obligé d'en prendre ,il m'a dit d'espacer les prises de deux ou trois jours en prendre a la demande

     

  • envoyé le 18/01/2018 09:01
    Réponse au message de Jean-Pierre CAZALENS

    bonjour

    je prends depuis 20 ans des médicaments pour l'estomac ésoméprazole , mopral , pariet j'ai tout pris

    brulures ,aigreur etc...

    en ce moment je ressens des douleurs dans les jambes mal aux muscles ,manque de force

    plus envi de rouler  et de marcher depuis deux a trois ans et de plus en plus

    j'ai appris que ces traitements pour l'estomac a long termes pouvait être la cause

    avez- vous déja rencontré ces problémes

    par quoi les remplacer

    Bonjour

    Je prends du 40mg depuis 3 mois seulement. Ayant des RGO récurrents depuis des années j'ai passé une fibroscopie il y a 3 mois et il m'a été détecté des ulcérations sévères qu'il fallait absolument soigner. Pour l'instant les seuls effets secondaires que j'ai constaté sont des petits vertiges courts mais bien réels (ceux-ci sont indiqués dans la notice d'ailleurs).

    Mon docteur m'a indiqué qu'il été possible que je sois obligé de le prendre à vie dans la mesure où ce type d'ulcérations peut dégénérer en cancer de l'estomac.

    Comme je suis de plus un patient asymptomatique avec très peu de signes avant-coureurs je n'hésiterai pas s'il le fallait ; la balance avantages-inconvénients est vite calculée.

    Quant à la fibroscopie, si l'on parle de la même chose (un tuyau avec caméra passé par la narine), je l'ai trouvé anodin : un coup d'anésthésiant avant, 2-3 minutes d'inconfort pour visualiser l'intérieur sur une caméra et c'est fini.

    Ma compagne qui prends le 20mg depuis une dizaine d'années ne peut plus l'arrêter sous peine de douleurs et inconfort bien réels.

  • envoyé le 18/01/2018 09:03
    Réponse au message de Jean-Pierre CAZALENS

    bonjour

    aprés une visite chez mon gastro entérologue voila ce qu'il m'a dit

    il m'a demandé d'arrêter l'ezoméprazole ou tout ce qui ressemble a ces médicaments

    il m'a dit que ça occasionait des problémes aux reins a la longue

    au canada et en amérique c'est supprimé d'aprés ce qu'il m'a dit

    d'aprés lui ce sera un futur scandale sanitaire

    comme je suis obligé d'en prendre ,il m'a dit d'espacer les prises de deux ou trois jours en prendre a la demande

     

    Jean-Pierre.

    C'est pourtant la question que j'ai posé à mon généraliste ; d'après lui c'est une molécule bien connue et sans effet à long terme! Qui croire alors?

  • envoyé le 18/01/2018 12:31
    Réponse au message de Philippe DEPLAIX

    Jean-Pierre.

    C'est pourtant la question que j'ai posé à mon généraliste ; d'après lui c'est une molécule bien connue et sans effet à long terme! Qui croire alors?

    Je confirme intégralement les propos de Jean-Pierre. Personnellement, si je stoppe le Lanzor 30 (je suis passé du 15 au 30 il y a 10 ans), j'aurai droit aux ulcères avec un cancer de l'œsophage comme épée de Damoclès. Et ce n'est pas qu'une question d'alimentation...

  • envoyé le 18/01/2018 16:23

    je suis dans le même cas que vous

    je le prends depuis 1987 et j'ai plein de probléme comme indiqué plus haut

    je passe une nouvelle gastroscopie le 1 février, on verra la suite

    j'essai de ne pas le prendre tous les jours , mais passé deux jours les brûlures reviennent

    que faire le prendre ou ne pas le prendre , et le remplacer par quoi

    c'est sur que pour le vélo ça me provoque une perte de force , et beaucoup d'autres symptomes

  • envoyé le 08/02/2018 16:35

    Selon mon expérience, j'irai plutôt dans le sens de Bernard... Régime sans produits laitiers (lait de vache) ! Pour ma part RGO, arthrose, fatigue, coup de chaud, maux de têtes, flatulences, douleurs tendineuse et musculaire, etc, etc, etc, ....

    Tout ceci disparait en l'absence de la molécule de lactose responsable de maux aussi divers que variés, et si comme Bernard le mieux s'estompe après quelques temps, c'est tout simplement que le lactose est présent presque partout dans l'alimentation industrielle, l'acide lactique étant un conservateur très utilisé. 

    Il faut savoir que vous pouvez être exposé très longtemps à ce qui génère une intolérance alimentaire sans faire de crise a proprement parler mais que le terrain reste sensible du fait de l'exposition permanente, un café ne vous rendra pas forcément malade, pas plus qu'un sirop à l'eau, un chewing-gum ou quelques pistaches, mais à la longue et à un moment le cumul provoquera la crise.

    Donc méfiance, privilégié les aliments non transformés, il n'est pas fait obligation aux fabricants de mentionner la présence de lactose en-dessous d'un certain seuil, donc relativiser l'apparente innocuité de tout ce que vous pouvez manger sans problèmes apparents, car un même aliment pourra se révéler nocif quand le seuil de tolérance sera dépassé. La goute de lactose qui fait déborder le vase en quelques sortes. 

    Voilà, il ne coûte rien d'essayer. Bonne chance à tous.

  • envoyé le 08/02/2018 19:27

    Bonjour , ça m'intéresse car il y a quelques temps j'ai posté concernant les brûlures oesophagiennes, avec lesquelles j'ai fait connaissance au mois d'octobre au point d e m'envoyer aux urgences.

    Je n'ai pas ça tout le temps. Ca me l'a fait trois ou quatre fois depuis octobre, et  je n'ai pris de l'oméoprazole que dans ces cas, je me méfie des médicaments (et après un traitement de 5 jours, on m'a dit de le prendre en cas de bsoin).  Ces derniers temps, j'ai eu de légères brûlures, et quand ce ne sont pas des brûlures, c'est un sensation que quelque chose me reste en travers, une envie de vomir ( j'ai dû me forcer aujourd'hui, je n'en pouvais plus, plusieurs heures à souffrir au boulot), je ne peux quasiment rien avaler depuis hier.

    Mais voilà, j'ai une question :   il y a deux ou trois jours j'ai pris de l'omeprazole la nuit, parce que ça m'empêchait de dormir. Or je viens de me rendre compte que j'urine très foncé, quasiment orange, et le fait de boire n'y change  pas grand chose, contrairement à ce qui se passe d'habitude.  Est-ce que quelqu'un a constaté ça, y a-t-il un lien entre cette médication et l'évacuation ?

    Je vais retourner consulter dès que possible, et j'aimerais pouvoir cerner exactement ce qui m'arrive et l'expliquer (aux urgences, j'ai subi des tas de prises de sang, on na rien trouvé par ce moyen ).

  • envoyé le 08/02/2018 20:24

    Rassurez vous les gars, en tant qu'épileptique, je prends tous les jours un Tégrétol LP 400 le matin, et LP 400 + LP 200 le soir, et souvent j'ai des douleurs un peu partout, et malgré les 63 ans, j'ai des fois pas envie de rouler, mais comme je suis assez têtu, même si j'ai mal aux guiboles, je m'en fous j'y vais, et ensuite je suis content d'être revenu !!!

    C'est mieux que de se mettre le cul dans son fauteuil en disant qu'on y arrivera pas  !!!!!!

    Bonne soirée

  • envoyé le 09/02/2018 08:16
    Réponse au message de Christophe LE PHAR

    Bonjour , ça m'intéresse car il y a quelques temps j'ai posté concernant les brûlures oesophagiennes, avec lesquelles j'ai fait connaissance au mois d'octobre au point d e m'envoyer aux urgences.

    Je n'ai pas ça tout le temps. Ca me l'a fait trois ou quatre fois depuis octobre, et  je n'ai pris de l'oméoprazole que dans ces cas, je me méfie des médicaments (et après un traitement de 5 jours, on m'a dit de le prendre en cas de bsoin).  Ces derniers temps, j'ai eu de légères brûlures, et quand ce ne sont pas des brûlures, c'est un sensation que quelque chose me reste en travers, une envie de vomir ( j'ai dû me forcer aujourd'hui, je n'en pouvais plus, plusieurs heures à souffrir au boulot), je ne peux quasiment rien avaler depuis hier.

    Mais voilà, j'ai une question :   il y a deux ou trois jours j'ai pris de l'omeprazole la nuit, parce que ça m'empêchait de dormir. Or je viens de me rendre compte que j'urine très foncé, quasiment orange, et le fait de boire n'y change  pas grand chose, contrairement à ce qui se passe d'habitude.  Est-ce que quelqu'un a constaté ça, y a-t-il un lien entre cette médication et l'évacuation ?

    Je vais retourner consulter dès que possible, et j'aimerais pouvoir cerner exactement ce qui m'arrive et l'expliquer (aux urgences, j'ai subi des tas de prises de sang, on na rien trouvé par ce moyen ).

    Bonjour

    De manière ponctuelle, il m'est arrivé de prendre des comprimés Rennie ou des sachets de Gaviscon ; ça fonctionne bien et certainement moins grave à long terme.

  • envoyé le 09/02/2018 09:21
    Réponse au message de Philippe DEPLAIX

    Bonjour

    De manière ponctuelle, il m'est arrivé de prendre des comprimés Rennie ou des sachets de Gaviscon ; ça fonctionne bien et certainement moins grave à long terme.

    Merci.  Rennie, je n'y ai pas pensé, tiens, ça peut en effet dépanner. Gaviscon, on m'en a donné , c'est pour les renvois, pas comme l'oméprazole qui est pour réguler l'acide. Là depuis deux trois jours, je suis vraiment barbouillé, je ne peux pas avaler grand chose, et  les douleurs sont diffuses dans la poitrine, le ventre, mais pas intenables. J'en suis à me demander si c'st l'estomac, le foie, ou les deux. 

    Cette nuit, j'avais des douleurs suffisamment gênantes pour me réveiller vers 2H00, mais pas à se rouler par terre et un Doliprane a fait l'affaire. Ca ma laissé à peu près tranquille pendant  trois mois, mais depuis deux semaines c'st plus fréquent.  Je vais évidemment retourner consulter, puisque les prises de sang à l'hosto  n'avaient rien donné, mais apparemment il faut que je dégage du temps, il faut faire une endoscopie je crois. Puis cette histoire d'urine très foncée (même en buvant), je me demande si ça a un lien.

  • envoyé le 09/02/2018 17:21
    Réponse au message de Christophe LE PHAR

    Merci.  Rennie, je n'y ai pas pensé, tiens, ça peut en effet dépanner. Gaviscon, on m'en a donné , c'est pour les renvois, pas comme l'oméprazole qui est pour réguler l'acide. Là depuis deux trois jours, je suis vraiment barbouillé, je ne peux pas avaler grand chose, et  les douleurs sont diffuses dans la poitrine, le ventre, mais pas intenables. J'en suis à me demander si c'st l'estomac, le foie, ou les deux. 

    Cette nuit, j'avais des douleurs suffisamment gênantes pour me réveiller vers 2H00, mais pas à se rouler par terre et un Doliprane a fait l'affaire. Ca ma laissé à peu près tranquille pendant  trois mois, mais depuis deux semaines c'st plus fréquent.  Je vais évidemment retourner consulter, puisque les prises de sang à l'hosto  n'avaient rien donné, mais apparemment il faut que je dégage du temps, il faut faire une endoscopie je crois. Puis cette histoire d'urine très foncée (même en buvant), je me demande si ça a un lien.

    Il est évident que tu dois consulter le plus rapidement possible. Je crois qu'une analyse sanguine ne détecte pas un problème d'estomac ; seul une fibroscopie peut lever les doutes.

    J'ai revu mon médecin traitant ce matin qui m'a prescrit 3 mois supplémentaires afin de supprimer les RGO ; avant de repasser une fibroscopie.

    Nous avons parlé de l'ésoméprazole et des IPP (inhibiteurs de la pompe à protons) en général : il y a un recul d'une trentaine d'années sur l'utilisation de ceux-ci. Les néphrologues ont plus à reprocher aux anti-inflammatoires par exemple que les IPP.

    Depuis que les IPP sont pescrits, un nombre considérable d'opérations au niveau de l'estomac et de l'eosophage a été évité. Ils ont donc un avantage indéniable.

  • envoyé le 09/02/2018 20:04
    Réponse au message de Philippe DEPLAIX

    Il est évident que tu dois consulter le plus rapidement possible. Je crois qu'une analyse sanguine ne détecte pas un problème d'estomac ; seul une fibroscopie peut lever les doutes.

    J'ai revu mon médecin traitant ce matin qui m'a prescrit 3 mois supplémentaires afin de supprimer les RGO ; avant de repasser une fibroscopie.

    Nous avons parlé de l'ésoméprazole et des IPP (inhibiteurs de la pompe à protons) en général : il y a un recul d'une trentaine d'années sur l'utilisation de ceux-ci. Les néphrologues ont plus à reprocher aux anti-inflammatoires par exemple que les IPP.

    Depuis que les IPP sont pescrits, un nombre considérable d'opérations au niveau de l'estomac et de l'eosophage a été évité. Ils ont donc un avantage indéniable.

    Pas gagné, impossible d'avoir une consultation avec mon médecin traitant . Faut que je rappelle demain  dès l'aube pour voir si un autre médecin se libère. Le point positif, c'est que j'ai pris un peu de poids, fait des excès les deux derniers mois, et à ce train je vais fondre, car à part du thé, une pomme par-ci par-là, un peu de riz, je ne peux rien avaler depuis trois jours.

  • envoyé le 10/02/2018 08:10
    Réponse au message de Christophe LE PHAR

    Pas gagné, impossible d'avoir une consultation avec mon médecin traitant . Faut que je rappelle demain  dès l'aube pour voir si un autre médecin se libère. Le point positif, c'est que j'ai pris un peu de poids, fait des excès les deux derniers mois, et à ce train je vais fondre, car à part du thé, une pomme par-ci par-là, un peu de riz, je ne peux rien avaler depuis trois jours.

    Si tu n'arrives pas à avoir une consultation avec un généraliste, il te reste les urgences de ta ville ; dans certains cas il ne reste plus que cela comme solution.

  • envoyé le 10/02/2018 08:12
    Réponse au message de Philippe DEPLAIX

    Si tu n'arrives pas à avoir une consultation avec un généraliste, il te reste les urgences de ta ville ; dans certains cas il ne reste plus que cela comme solution.

    Ca y est je viens d'avoir un généraliste pour fin de matinée. Les urgences, à Paris, c'est la journée d'attente...

  • envoyé le 12/02/2018 23:07
    Réponse au message de Christophe LE PHAR

    Ca y est je viens d'avoir un généraliste pour fin de matinée. Les urgences, à Paris, c'est la journée d'attente...

    J'espere que tu as pu voir ton, ou plutôt, un medecin.... et que tu sais maintenant ce que tu dois faire... ou pas!!!

    En 2013, mal d'estomac, et apres la "fibroscopie" c'etait un ulcère... IPP pendant 6 semaines avec régime, et re examen. ça m'avais passé... Et fin, me semble-t-il, arret du medoc IPP... sauf besoin??!! (une cure d'une sem...)

    Mais en Juin dernier, j'avais mal au dos... le medecin debordé n'a pu me recevoir, et il me dit de prendre durant 3 jours, un comp d'anti inflammatoire (Bi-profenid 1000) au milieu du repas.... ( grosse erreur)

    Je suis descendu à Tarbes, je suais comme un veau! et arrivé, je m'étourdis.. Bref, je passe les détails, et aux urgences... Ils ont ete intrigués, car je ne souffrais pas.... Sauf que mon cœur battais à env 130, et d'autre anomalies aux analyses de sang, comme l'Urée qui etait vachement montée.... Mais à mes reponses, ils ont compris, et confirmé le lendemain par la fibroscopie; Je faisais ou, j'avais fait une hemorragie gastrique..... !! Je pense que si je n'etais pas descendu par hasard à Tarbes ou se trouve l'Hôpital, j'aurais crevé à la maison, sans m'en rendre compte... Enfin...!!!

    J'ai pris durant 6 sem double dose d'Immodium à 40mg, et je pense qu'on me l'a prolongé 6sem de + à simple dose.... Et j'en prends toujours, mais du Rabeprazole 20mg qui correspond parait-il à l'Immodium 40.

    Pour les effets indésirables??? je n'y fais plus trop attention...!!! Effectivement des douleurs au ventre, au dos... En revanche, j'ai eu la grippe, (mal soigné par un jeune toubib dans un cabinet ou ils sont plusieurs... ) trop de doliprane (4gr/jour) alors qu'il faut rester 2 - 3 jours au lit, et pas vouloir faire baisser la fievre si brutalement. Résultat 20 jours plus tard refievre, et là, j'ai pu me vehiculer moi même jusqu'à mon toubib, et, il me l'a pas dit, mais antibio durant 6 jours mini; J'avais fais une bronchite, et que vois-je ce soir en regardant les effets indésirables??? infection aux niveau des poumons (bronchite (1pers sur 100). Sans la grippe je n'aurais sans doute rien eut...

    Ce medoc (IPP) doit etre pris le matin avant de manger. Les effets que tu dis??? c'est vrai que je vois  que la cunette des toilettes est bien sombre. Mais je sais que je ne bois pas assez...

    Tu nous tiendras au courant. Je suis surpris que tu prennes ces medoc en "Prazole" (les IPP). C'est quand même pas de l'auto medicamentation?!!

    Au fait, pour les ulceres, ils recherchent s'il n'y a pas la "saloperie" Helico-bacter (je sais plus l'orthographe!!) car si presente, il faut l'eliminer...

     

     

     

  • envoyé le 12/02/2018 23:45
    Réponse au message de Marcel FERRAN

    J'espere que tu as pu voir ton, ou plutôt, un medecin.... et que tu sais maintenant ce que tu dois faire... ou pas!!!

    En 2013, mal d'estomac, et apres la "fibroscopie" c'etait un ulcère... IPP pendant 6 semaines avec régime, et re examen. ça m'avais passé... Et fin, me semble-t-il, arret du medoc IPP... sauf besoin??!! (une cure d'une sem...)

    Mais en Juin dernier, j'avais mal au dos... le medecin debordé n'a pu me recevoir, et il me dit de prendre durant 3 jours, un comp d'anti inflammatoire (Bi-profenid 1000) au milieu du repas.... ( grosse erreur)

    Je suis descendu à Tarbes, je suais comme un veau! et arrivé, je m'étourdis.. Bref, je passe les détails, et aux urgences... Ils ont ete intrigués, car je ne souffrais pas.... Sauf que mon cœur battais à env 130, et d'autre anomalies aux analyses de sang, comme l'Urée qui etait vachement montée.... Mais à mes reponses, ils ont compris, et confirmé le lendemain par la fibroscopie; Je faisais ou, j'avais fait une hemorragie gastrique..... !! Je pense que si je n'etais pas descendu par hasard à Tarbes ou se trouve l'Hôpital, j'aurais crevé à la maison, sans m'en rendre compte... Enfin...!!!

    J'ai pris durant 6 sem double dose d'Immodium à 40mg, et je pense qu'on me l'a prolongé 6sem de + à simple dose.... Et j'en prends toujours, mais du Rabeprazole 20mg qui correspond parait-il à l'Immodium 40.

    Pour les effets indésirables??? je n'y fais plus trop attention...!!! Effectivement des douleurs au ventre, au dos... En revanche, j'ai eu la grippe, (mal soigné par un jeune toubib dans un cabinet ou ils sont plusieurs... ) trop de doliprane (4gr/jour) alors qu'il faut rester 2 - 3 jours au lit, et pas vouloir faire baisser la fievre si brutalement. Résultat 20 jours plus tard refievre, et là, j'ai pu me vehiculer moi même jusqu'à mon toubib, et, il me l'a pas dit, mais antibio durant 6 jours mini; J'avais fais une bronchite, et que vois-je ce soir en regardant les effets indésirables??? infection aux niveau des poumons (bronchite (1pers sur 100). Sans la grippe je n'aurais sans doute rien eut...

    Ce medoc (IPP) doit etre pris le matin avant de manger. Les effets que tu dis??? c'est vrai que je vois  que la cunette des toilettes est bien sombre. Mais je sais que je ne bois pas assez...

    Tu nous tiendras au courant. Je suis surpris que tu prennes ces medoc en "Prazole" (les IPP). C'est quand même pas de l'auto medicamentation?!!

    Au fait, pour les ulceres, ils recherchent s'il n'y a pas la "saloperie" Helico-bacter (je sais plus l'orthographe!!) car si presente, il faut l'eliminer...

     

     

     

    Salut,

    Oui, j'ai pu voir un médecin : bon, tu as tout compris  il soupçonne un  début d'ulcère,ou au moins quelques lésions, une bactérie responsable , et m'envoie voir un gastro-entérologue, qui lui même devrait me prescrire une endoscopie. Il n'a pas l'air de dire qu'il y  a une urgence absolue, car tout ça va me prendre une bonne quinzaine minimum vu que je dois aller en province en famille.

    Non, je n'ai pas pris d'omeprazole tout seul. J'ai eu une première crise très violente en octobre, urgences et tout, car on ne savait pas ce que c'était, et certains symptômes (sueurs, brûlures excessives, contractions ...) ressemblaient à un infarctus, sans compter la tension à 16 , mais elle était due à la douleur. Une fois à l'hosto avec les antalgiques, j'étais redescendu à 12/8 et 54-55 pulsations, donc tout allait bien.

    Donc   5 jours de traitement à coup de trois cachets par jour, puis seulement en cas de douleurs. Il se trouve que ça m'a laissé à peu près tranquille jusqu'à maintenant, et que ça recommence. Mais jusque là je n'ai pris que 4 ou 5 cachets au plus, donc il m'en restait. Là, je dois en prendre seulement un par jour, résorber les ulcérations, puis on verra selon la bactérie , s'il y en a une.Faire attention aux piments (hélas !) et aux acides comme le vinaigre.

    Pour l'urine foncée, je  bois, je me force même, mais ça reste quand même  jaune assez foncé. Quand je bois autant d'eau, par exemple après le vélo, au bout d'un moment ça devient tout blanc. Bizarre... d'autant que du reste les analyses sanguines étaient bonnes.

     

    A suivre, ça a l'air courant ce machin... Dire que j'ai passé la majeure partie de ma  vie sans voir un médecin certaines années.smiley undecided Là en trois ans je manque crever d'une péritonite prise in extremis  et j'ai un   problème gastrique....

  • envoyé le 13/02/2018 00:25
    Réponse au message de Christophe LE PHAR

    Salut,

    Oui, j'ai pu voir un médecin : bon, tu as tout compris  il soupçonne un  début d'ulcère,ou au moins quelques lésions, une bactérie responsable , et m'envoie voir un gastro-entérologue, qui lui même devrait me prescrire une endoscopie. Il n'a pas l'air de dire qu'il y  a une urgence absolue, car tout ça va me prendre une bonne quinzaine minimum vu que je dois aller en province en famille.

    Non, je n'ai pas pris d'omeprazole tout seul. J'ai eu une première crise très violente en octobre, urgences et tout, car on ne savait pas ce que c'était, et certains symptômes (sueurs, brûlures excessives, contractions ...) ressemblaient à un infarctus, sans compter la tension à 16 , mais elle était due à la douleur. Une fois à l'hosto avec les antalgiques, j'étais redescendu à 12/8 et 54-55 pulsations, donc tout allait bien.

    Donc   5 jours de traitement à coup de trois cachets par jour, puis seulement en cas de douleurs. Il se trouve que ça m'a laissé à peu près tranquille jusqu'à maintenant, et que ça recommence. Mais jusque là je n'ai pris que 4 ou 5 cachets au plus, donc il m'en restait. Là, je dois en prendre seulement un par jour, résorber les ulcérations, puis on verra selon la bactérie , s'il y en a une.Faire attention aux piments (hélas !) et aux acides comme le vinaigre.

    Pour l'urine foncée, je  bois, je me force même, mais ça reste quand même  jaune assez foncé. Quand je bois autant d'eau, par exemple après le vélo, au bout d'un moment ça devient tout blanc. Bizarre... d'autant que du reste les analyses sanguines étaient bonnes.

     

    A suivre, ça a l'air courant ce machin... Dire que j'ai passé la majeure partie de ma  vie sans voir un médecin certaines années.smiley undecided Là en trois ans je manque crever d'une péritonite prise in extremis  et j'ai un   problème gastrique....

    Bonjour Christophe,

    Oui, j'avais à peu pres compris.... vu que ça m'est arrivé!! La dose usuelle est bien de 1comp/jour. Néanmoins à l'Hosto 3/j durant 5 jours??? je suis pas medecin, mais ça me laisse un peu perplexe.... Aux urgences, ils m'ont bien soigné quand même. rentré un soir, j'en suis reparti le surlendemain à 14h... la 1ere nuit sur une table de soins, avec prise de tensions automatique, le cœur surveillé et des prises de sang, 3 ou 4 au moins, et evidemment les perfs, avec medoc pour l'ulcere; et le lendemain, l'endoscopie. ça avait saigné partout, l'estomac et a chacune de ses extrémités. Ulcéreux un peu partout..!!!!!

    Ceci dit, l'hosto "parisien", une fois le probleme d'infarctus evacué, il aurait du chercher, un poil de plus pôur savoir d'où provenait ton mal... Estomac, il aurait pu /dû te passer l'endoscopie, et on aurait decouvert l'origine (ulceres) et à ce moment là, c'etait 6 sem à 1, voire 2 comp /jour d'un IPP.....!!! (plutôt 1), et du regime jusqu'à ce que ce soit cicatrisé. En 2013, c'est ainsi que ça s'est passé pour moi, durant 6 à 8 sem. Ensuite "guéri" (entre guillemets!!), car il me semble que parfois je prenais "à la demande", 1 comp/j pendant 5 à 6 jours.

    Bon, c'est rien... Un peu de regime, et 1comp d'IPP, ça devrait te permettre d'attendre sans trop de problèmes ton examen.  Et profite bien de ta famille en province.... Maintenant que les routes "parisiennes" sont circulables, faut en profiter... c'est pas toujours le cas. Ceux qui assurent la viabilité hivernale, ne sont pas tres doués.....J'en dis pas davantage, il y a un fil sur ce sujet, ici je pense.

  • envoyé le 13/02/2018 00:34
    Réponse au message de Marcel FERRAN

    Bonjour Christophe,

    Oui, j'avais à peu pres compris.... vu que ça m'est arrivé!! La dose usuelle est bien de 1comp/jour. Néanmoins à l'Hosto 3/j durant 5 jours??? je suis pas medecin, mais ça me laisse un peu perplexe.... Aux urgences, ils m'ont bien soigné quand même. rentré un soir, j'en suis reparti le surlendemain à 14h... la 1ere nuit sur une table de soins, avec prise de tensions automatique, le cœur surveillé et des prises de sang, 3 ou 4 au moins, et evidemment les perfs, avec medoc pour l'ulcere; et le lendemain, l'endoscopie. ça avait saigné partout, l'estomac et a chacune de ses extrémités. Ulcéreux un peu partout..!!!!!

    Ceci dit, l'hosto "parisien", une fois le probleme d'infarctus evacué, il aurait du chercher, un poil de plus pôur savoir d'où provenait ton mal... Estomac, il aurait pu /dû te passer l'endoscopie, et on aurait decouvert l'origine (ulceres) et à ce moment là, c'etait 6 sem à 1, voire 2 comp /jour d'un IPP.....!!! (plutôt 1), et du regime jusqu'à ce que ce soit cicatrisé. En 2013, c'est ainsi que ça s'est passé pour moi, durant 6 à 8 sem. Ensuite "guéri" (entre guillemets!!), car il me semble que parfois je prenais "à la demande", 1 comp/j pendant 5 à 6 jours.

    Bon, c'est rien... Un peu de regime, et 1comp d'IPP, ça devrait te permettre d'attendre sans trop de problèmes ton examen.  Et profite bien de ta famille en province.... Maintenant que les routes "parisiennes" sont circulables, faut en profiter... c'est pas toujours le cas. Ceux qui assurent la viabilité hivernale, ne sont pas tres doués.....J'en dis pas davantage, il y a un fil sur ce sujet, ici je pense.

    Je me suis mal exprimé : j'ai passé la nuit aux urgences, je suis sorti, et là j'ai eu un traitement pendant 5 jours. C'était pas à Paris mais à Bordeaux, je me trouvais chez mes parents.Après, comme je le disais,  j'ai été à peu près peinard, j'ai eu des douleurs, moins fortes, quatre ou cinq fois, épisodiquement, plutôt de la gêne, assez vite résorbée.

    Mais la semaine dernière, je ne me sentais vraiment pas bien pendant deux ou trois jours , vomissements, nausées, grosse fatigue parce que les nuits de deux heures, hein, et un travail nerveusement très pénible, debout sans arrêt. Donc même si ça allait mieux le vendredi , j'ai consulté ,  et ma femme me tanne en plus.  Là ça va tout à fait , aucune gêne, aucun douleur. J'ai l'impression que c'est nettement moins violent que ce que tu as eu !


Répondre

Tout afficher / masquer


Retour au forum Route - Entraînement / Santé | Haut de page

Maurienne Tourisme
KTM juin18
Hutchinson juin18