Le coup de gueule de Bernard Hinault

Retour au forum Autres - Dopage | Bas de page | Tout afficher / masquer


  • envoyé le 30/05/2018 15:59

    Bonsoir,

    Il y a longtemps qu'il donnait plus signe " de vie".... mais là , il est remonté contre la Sky !

    A+

  • envoyé le 30/05/2018 16:22
    Réponse au message de Serge MASSELOT

    Bonsoir,

    Il y a longtemps qu'il donnait plus signe " de vie".... mais là , il est remonté contre la Sky !

    A+

    Il s'ennuie , personne ne lui demande plus rien , mais en tant que Français , lui , n'a jamais rien pris

  • envoyé le 30/05/2018 16:37

    Je ne vois pas pourquoi il n'aurait pas le droit de dire ce que beaucoup pense tout haut. (voir plus)

    "Arrêtons de prendre les gens pour des cons ! Son contrôle a révélé une prise de ce médicament de plus du double de la limite autorisée. C’est interdit. C’est incroyable qu’on l’ait laissé s’aligner au Giro. Je serais le deuxième, Tom Dumoulin, je me sentirais volé. Tout cela parce que son équipe a de gros moyens financiers et des super avocats. Le message, en gros, c’est « si tu triches mais que t’es riche, tu cours quand même »"

     

    Il y en a beaucoup d'autres à s'interroger sur cette fin de giro, et on ne leur tape pas dessus pour autant.

     

    Et si quelqu'un devrait la fermer, c'est bien Bruyneel 

     

  • envoyé le 30/05/2018 16:39
    Cette histoire eSt à l'image de la société actuelle. La dictature de la minorité si possible, celle qui enfreint les règles . Hinault dit tout haut ce que la majorité pense tout bas. Mais sous couvert de "droits de La Défense", il se fait critiquer. En outre, un mec comme Bruyneel se permet des remarques . Le velo pro tombe chaque jour un peu plus . Lentement mais sûrement
  • envoyé le 30/05/2018 16:48

    Le cas de Diego Ulissi en 2015 : 

    20 Mai 2015 : contrôle anormal au même taux que Froome lors de la 11eme étape du Giro.

    25 Juin 2015 : suspension conservative de la part de l'équipe (ce qui marquera le début de suspension si elle tombe)

    19 Janvier 2016 : suspension officialisée à 9 mois

    28 Mars 2016 : fin de la suspension. 

    Il se sera écoulé 7 mois entre la notification à l'équipe et la décision du comité olympique Suisse (où Ulissi est licencié)

    Le cas Froome 

    7 Septembre 2017 : contrôle anormal

    Octobre 2017 : Notification à l'équipe (date inconnue)

    13 Décembre 2017 : Fuite dans la presse

    30 Mai 2018 : aucune décision 

    Il s'est écoulé 7 mois depuis la notification à l'équipe et pas encore de décision

    La différence : 

    Ulissi était suspendu par l'équipe, le contrôle n'était pas publique et la sanction encourue étaient de 9 mois à 1 an d'après l'instance sollicitée. Il n'y avait aucune raison de pressée la décision. 

    Froome n'a pas été suspendu par son équipe et le contrôle a fuité dans la presse. De ce fait d'un point de vue d'image cela offre de nombreuses raisons de rendre la décision le plus vite possible. La durée de la procédure n'est pas sensée être dépendante de l'opinion publique. 

    La seule chose réellement condamnable est morale : la SKY aurait dû suspendre Froome dès la notification ou au moins dès la révélation afin de protéger l'image du cyclisme. Comme ils sont là pour gagner et pas promouvoir le vélo dans le monde ils ont opté pour continuer à aligner Froome jusqu'à ce que la décision soit rendue le plus tard possible. Ils ne sont pas engagés à suspendre les coureurs dans ce cas par contre ils sont sensés licencier Froome si le cas est confirmé positif (ou trouver une pirouette pour dire que c'est la faute du médecin)

    Il n'y a rien de condamnable d'un point de vu réglementaire mais moralement oui. Ce sont des Anglais après tout, la victoire avant l'honneur. 

  • envoyé le 30/05/2018 16:59
    Réponse au message de Serge MASSELOT

    Bonsoir,

    Il y a longtemps qu'il donnait plus signe " de vie".... mais là , il est remonté contre la Sky !

    A+

    Pour moi,rien de choquant.

  • envoyé le 30/05/2018 17:29
    Réponse au message de Didier SALEMBIER

    Pour moi,rien de choquant.

    salut didier" j'ai lu un article sur le net mais je ne le trouve plus bizarre. bruynnel  dit ouvertement a hinault  ferme là .hinault parle de la victoire sur le giro une mascarade.

  • envoyé le 30/05/2018 17:43
    Réponse au message de Loïc GUIGANTON

    Je ne vois pas pourquoi il n'aurait pas le droit de dire ce que beaucoup pense tout haut. (voir plus)

    "Arrêtons de prendre les gens pour des cons ! Son contrôle a révélé une prise de ce médicament de plus du double de la limite autorisée. C’est interdit. C’est incroyable qu’on l’ait laissé s’aligner au Giro. Je serais le deuxième, Tom Dumoulin, je me sentirais volé. Tout cela parce que son équipe a de gros moyens financiers et des super avocats. Le message, en gros, c’est « si tu triches mais que t’es riche, tu cours quand même »"

     

    Il y en a beaucoup d'autres à s'interroger sur cette fin de giro, et on ne leur tape pas dessus pour autant.

     

    Et si quelqu'un devrait la fermer, c'est bien Bruyneel 

     

    C'est assez simple normalement pour que même Hinault ou Bernard Moreau ici arrivent à comprendre:

    Hinault se trompe en disant:

    - que le contrôle de Froome a révélé une prise double de ce médicament, le contrôle a  révélé une sortie du double, ce n'est pas du tout la même chose.

    - "c'est interdit". Le Salbutamol n'est pas interdit, il se trompe donc aussi.

    - "c'est incroyable qu'on l'ait laissé s'aligner au Giro". Non c'est juste appliquer le règlement et les principes du droit qui disent et veulent qu'une personne innocente puisse jouir de tous les droits d'une personne non condamnée. Froome a été condamné?

    - "tout ça car son équipe a de l'argent". Qu'il démontre que Sky a payé tout le monde. Depuis quand le talent d'un avocat change le sens des lois?

    - "Bruyneel doit la fermer". Au vu de tout ce qui précède c'est bien Hinault qui devrait la fermer et Bruyneel a bien fait de l'ouvrir pour lui dire de la fermer.

  • envoyé le 30/05/2018 17:50
    Réponse au message de Imanol ALCANTARA

    C'est assez simple normalement pour que même Hinault ou Bernard Moreau ici arrivent à comprendre:

    Hinault se trompe en disant:

    - que le contrôle de Froome a révélé une prise double de ce médicament, le contrôle a  révélé une sortie du double, ce n'est pas du tout la même chose.

    - "c'est interdit". Le Salbutamol n'est pas interdit, il se trompe donc aussi.

    - "c'est incroyable qu'on l'ait laissé s'aligner au Giro". Non c'est juste appliquer le règlement et les principes du droit qui disent et veulent qu'une personne innocente puisse jouir de tous les droits d'une personne non condamnée. Froome a été condamné?

    - "tout ça car son équipe a de l'argent". Qu'il démontre que Sky a payé tout le monde. Depuis quand le talent d'un avocat change le sens des lois?

    - "Bruyneel doit la fermer". Au vu de tout ce qui précède c'est bien Hinault qui devrait la fermer et Bruyneel a bien fait de l'ouvrir pour lui dire de la fermer.

    Non Bruyneel doit bien la fermer avec toutes les casseroles qu'il a à l'arrière train.

    C'est comme demander à un pédophile de faire animateur en école primaire

  • envoyé le 30/05/2018 17:55
    Réponse au message de Georges IGOR

    Non Bruyneel doit bien la fermer avec toutes les casseroles qu'il a à l'arrière train.

    C'est comme demander à un pédophile de faire animateur en école primaire

    Comparaison pertinente
  • envoyé le 30/05/2018 18:00

    Qui s'applique alors à Hinault et c'est ce que lui rappelait Bruyneel en l'appelant "M. mémoire courte".

    Tout le cyclisme pro et Hinault le premier savent comment et pourquoi il dominait tout.

    De plus on pourra dire que malgré tout il n'y a pas de preuves de dopage d'Hinault, mais alors où sont celles du dopage de Froome?

    Il a été condamné pour dopage?

  • envoyé le 30/05/2018 18:02
    Réponse au message de Imanol ALCANTARA

    Qui s'applique alors à Hinault et c'est ce que lui rappelait Bruyneel en l'appelant "M. mémoire courte".

    Tout le cyclisme pro et Hinault le premier savent comment et pourquoi il dominait tout.

    De plus on pourra dire que malgré tout il n'y a pas de preuves de dopage d'Hinault, mais alors où sont celles du dopage de Froome?

    Il a été condamné pour dopage?

     

    Les preuves contre Hinault ont été "effacé" en 1987. Ça a failli. 

  • envoyé le 30/05/2018 18:03
    Réponse au message de Jo GARO

     

    Les preuves contre Hinault ont été "effacé" en 1987. Ça a failli. 

    D'accord donc c'est encore pire et lui donne encore moins le droit de s exprimer sur le sujet.

  • envoyé le 30/05/2018 18:04
    Réponse au message de Imanol ALCANTARA

    D'accord donc c'est encore pire et lui donne encore moins le droit de s exprimer sur le sujet.

     

    Oui mais officiellement aujourd'hui il n'y a rien smiley lol

  • envoyé le 30/05/2018 18:10
    Réponse au message de Jo GARO

     

    Oui mais officiellement aujourd'hui il n'y a rien smiley lol

    Oui d'accord alors comme il n'y a rien contre Hinault et rien contre Froome de quel droit le premier critique le second?

    C'est ubuesque comme situation.

  • envoyé le 30/05/2018 18:12
    Réponse au message de Imanol ALCANTARA

    Qui s'applique alors à Hinault et c'est ce que lui rappelait Bruyneel en l'appelant "M. mémoire courte".

    Tout le cyclisme pro et Hinault le premier savent comment et pourquoi il dominait tout.

    De plus on pourra dire que malgré tout il n'y a pas de preuves de dopage d'Hinault, mais alors où sont celles du dopage de Froome?

    Il a été condamné pour dopage?

    Hinault n'a jamais été choppe pour le moindre début de présomption. Ses équipes sans reproche. On ne peut pas dire la même chose de Froome.
  • envoyé le 30/05/2018 18:21
    Réponse au message de Frederic CLAIRET
    Hinault n'a jamais été choppe pour le moindre début de présomption. Ses équipes sans reproche. On ne peut pas dire la même chose de Froome.

    Un début de présomption n'est aucunement une preuve de culpabilité.

    De plus concernant Froome il n'y a aucun début de présomption mais un contrôle anormal.

    Le début de présomption existera quand ses explications s il les donne ne convaincront pas les personnes chargées d'être convaincues et que son statut passera à celui de contrôle positif.

    Et encore ici avec un contrôle positif il ne sera pas pour autant déclaré dopé, il le sera le cas échéant après qu il se soit défendu et après épuisement des voies de recours.

    Tu vois il y a encore bien loin de la coupe aux lèvres.

  • envoyé le 30/05/2018 18:25
    Réponse au message de Imanol ALCANTARA

    Un début de présomption n'est aucunement une preuve de culpabilité.

    De plus concernant Froome il n'y a aucun début de présomption mais un contrôle anormal.

    Le début de présomption existera quand ses explications s il les donne ne convaincront pas les personnes chargées d'être convaincues et que son statut passera à celui de contrôle positif.

    Et encore ici avec un contrôle positif il ne sera pas pour autant déclaré dopé, il le sera le cas échéant après qu il se soit défendu et après épuisement des voies de recours.

    Tu vois il y a encore bien loin de la coupe aux lèvres.

    Oh oui, tu as parfaitement raison et corrigé avec pertinence mes propos
  • envoyé le 30/05/2018 19:05
    Réponse au message de Imanol ALCANTARA

    Un début de présomption n'est aucunement une preuve de culpabilité.

    De plus concernant Froome il n'y a aucun début de présomption mais un contrôle anormal.

    Le début de présomption existera quand ses explications s il les donne ne convaincront pas les personnes chargées d'être convaincues et que son statut passera à celui de contrôle positif.

    Et encore ici avec un contrôle positif il ne sera pas pour autant déclaré dopé, il le sera le cas échéant après qu il se soit défendu et après épuisement des voies de recours.

    Tu vois il y a encore bien loin de la coupe aux lèvres.

    De plus concernant Froome il n'y a aucun début de présomption mais un contrôle anormal.

     

    Le même contrôle anormal qu'Ulissi.

    Alors soit, on sanctionne à l'identique, ou bien on dédommage Ullissi pour ses 9 mois de suspensions qu'il n'aurait pas du faire.

    Pour moi, ce serait de l'équité et au moins le blème serait réglé.

    Je l'ai déjà dis sur ce forum, Contador pour x fois moins à été condamné, Ullissi pour x fois plus a été condamné et dans le même cas, x fois plus, Froome n'est pas inquiété et court toujours. Je me fous des 3 comme de ma première chemise, mais j'aimerais simplement que la justice sportive ne soit pas à géométrie variable. Ca aurait au moins l'avantage de la rendre crédible et aux juges de passer pour des gens honnêtes.

  • envoyé le 30/05/2018 19:22
    Réponse au message de Philippe LABADENS

    De plus concernant Froome il n'y a aucun début de présomption mais un contrôle anormal.

     

    Le même contrôle anormal qu'Ulissi.

    Alors soit, on sanctionne à l'identique, ou bien on dédommage Ullissi pour ses 9 mois de suspensions qu'il n'aurait pas du faire.

    Pour moi, ce serait de l'équité et au moins le blème serait réglé.

    Je l'ai déjà dis sur ce forum, Contador pour x fois moins à été condamné, Ullissi pour x fois plus a été condamné et dans le même cas, x fois plus, Froome n'est pas inquiété et court toujours. Je me fous des 3 comme de ma première chemise, mais j'aimerais simplement que la justice sportive ne soit pas à géométrie variable. Ca aurait au moins l'avantage de la rendre crédible et aux juges de passer pour des gens honnêtes.

    Ullissi a été condamné car il n'a pas été en mesure d'expliquer la raison du taux élevé de Salbutamol, c'est ce qui est demandé à Froome de faire et il n'y a pas de raisons de croire que s'il ne donne pas d'explications ou si elles ne convainquent pas les personnes désignées pour être convaincues il puisse échapper à une sanction, surement du même ordre que celle qui toucha Ullissi.

    Pour Contador c'était une affaire différente car autant le Clenbutérol est interdit d'usage quel que soit le taux, autant le Salbutamol est autorisé jusqu'à un certain taux.

    Pardon pour t'avoir répondu j'avais dit que je ne le ferais plus suite à tes insultes à mon égard  je ferai attention désormais.

  • envoyé le 30/05/2018 19:22
    Réponse au message de Philippe LABADENS

    De plus concernant Froome il n'y a aucun début de présomption mais un contrôle anormal.

     

    Le même contrôle anormal qu'Ulissi.

    Alors soit, on sanctionne à l'identique, ou bien on dédommage Ullissi pour ses 9 mois de suspensions qu'il n'aurait pas du faire.

    Pour moi, ce serait de l'équité et au moins le blème serait réglé.

    Je l'ai déjà dis sur ce forum, Contador pour x fois moins à été condamné, Ullissi pour x fois plus a été condamné et dans le même cas, x fois plus, Froome n'est pas inquiété et court toujours. Je me fous des 3 comme de ma première chemise, mais j'aimerais simplement que la justice sportive ne soit pas à géométrie variable. Ca aurait au moins l'avantage de la rendre crédible et aux juges de passer pour des gens honnêtes.

    Si on imagine que ça se passe comme dans le monde "civil" on peut penser que la qualité de la défense joue pour beaucoup.

    On dit, parfois, "selon que vous soyez puissant ou non le jugement ne sera pas le même".

    On peut le penser par exemple à la constatation de telle condamnation pour fraude fiscale qui sera sévère pour l'un et plus légère pour l'autre.

    Ça ne tient pas toujours à la corruption mais juste à la capacité de payer de bons avocats !

    C'est peut-être le cas pour Froome.

  • envoyé le 30/05/2018 19:44
    Réponse au message de Bernard VAILLANT

    Si on imagine que ça se passe comme dans le monde "civil" on peut penser que la qualité de la défense joue pour beaucoup.

    On dit, parfois, "selon que vous soyez puissant ou non le jugement ne sera pas le même".

    On peut le penser par exemple à la constatation de telle condamnation pour fraude fiscale qui sera sévère pour l'un et plus légère pour l'autre.

    Ça ne tient pas toujours à la corruption mais juste à la capacité de payer de bons avocats !

    C'est peut-être le cas pour Froome.

    +1
  • envoyé le 30/05/2018 19:57

    alcantara tu es un drole d oiseau pour donner raison a bruynel contre Hinault alors que ca a été le plus gros fournisseur de chaudiere que le cyclisme est connu.Je pensais  que suite a l affaire Amstrong cet individu était sorti des radars;et bien non il faut meme qu un membre de velo 101 s en serve d exemple.Tu es un drole de type louche alcantara du style "la fin justifie les moyens",ne t en deplaise ;mais te servir de Bruynel;il faut le faire.Tu n as plus pour moi aucune credibillité .Hinault a ouvert sa gueule parceque bon nombre de faux culs la ferment dont bien des coureurs et il faut etre courageux pour le faire.Et le probleme aujourd hui n est pas celui d HINAULT mais bien celui de Froome,ca vous evitera ainsi de botter en touche comme c est le cas de certains

  • envoyé le 30/05/2018 20:04
    Réponse au message de Claude CARRIES

    alcantara tu es un drole d oiseau pour donner raison a bruynel contre Hinault alors que ca a été le plus gros fournisseur de chaudiere que le cyclisme est connu.Je pensais  que suite a l affaire Amstrong cet individu était sorti des radars;et bien non il faut meme qu un membre de velo 101 s en serve d exemple.Tu es un drole de type louche alcantara du style "la fin justifie les moyens",ne t en deplaise ;mais te servir de Bruynel;il faut le faire.Tu n as plus pour moi aucune credibillité .Hinault a ouvert sa gueule parceque bon nombre de faux culs la ferment dont bien des coureurs et il faut etre courageux pour le faire.Et le probleme aujourd hui n est pas celui d HINAULT mais bien celui de Froome,ca vous evitera ainsi de botter en touche comme c est le cas de certains

     

    Le fait qu'ils aient été coupables et responsables du système qu'ils ont entretenu et hérité à la fois, ne leur donne pas pour autant tort, avec avantage à Hinault. 

  • envoyé le 30/05/2018 20:11
    Réponse au message de Imanol ALCANTARA

    Ullissi a été condamné car il n'a pas été en mesure d'expliquer la raison du taux élevé de Salbutamol, c'est ce qui est demandé à Froome de faire et il n'y a pas de raisons de croire que s'il ne donne pas d'explications ou si elles ne convainquent pas les personnes désignées pour être convaincues il puisse échapper à une sanction, surement du même ordre que celle qui toucha Ullissi.

    Pour Contador c'était une affaire différente car autant le Clenbutérol est interdit d'usage quel que soit le taux, autant le Salbutamol est autorisé jusqu'à un certain taux.

    Pardon pour t'avoir répondu j'avais dit que je ne le ferais plus suite à tes insultes à mon égard  je ferai attention désormais.

    Oui, Ullissi n'avait pas d'AUT en tant asthmatique, Froome oui.

    Qui sont les médecins de Froome? Qui peut croire qu'un asthmatique ayant besoin d'autant de ventoline peut être un champion tel que lui ?

    Donc, instances et médecine du sport tous complices smiley frown


Répondre

Tout afficher / masquer


Retour au forum Autres - Dopage | Haut de page

KTM juin18
Hutchinson juin18
Maurienne Tourisme