Opération du coeur de Gesink

Retour au forum Route - Entraînement / Santé | Bas de page | Tout afficher / masquer


  • envoyé le 02/12/2015 19:55
    Réponse au message de Navi KOITA

    Hello,

    Voilà je ne suis fait opérer. Ablation de ma fibrillation auriculaire à l'effort.

    A l'hôpital du Tonkin (Lyon) par une pointure du domaine le docteur Hervé Poty.

    Vivement la saison 2016 que je puisse à nouveau watter smiley mr-green

    Ivan

    Hum!

    Je ne te savais pas fébrile smiley mr-green

  • envoyé le 12/02/2018 19:45
    Réponse au message de Jean-Pierre MARTINEZ

    D'aprés ce que tu décris il semblerait que cela soit une FA,j'ai subi une ablation de cette FA par radio fréquence (je ne sais pas si on dit comme ça) apparamment il y a 60% de réussite ,moij'étais dans les 40% de non réussite,c'est assez invalidant pour certains efforts.Mais contrairement a ce que tu dis ce n'est pas de la routine car ily a des risques(hémoragie,Avc ,et 0,0045% de mortalité)j'ai renoncé aune autre intervention car j'ai fais un genre D'AVC,pendant l'intervention et tout pour aucun résultat.Donc je suis un traitement médical qui aide mais ne guérit pas ce PB.

    Bonjour Jean-Pierre,

    Je m'intéresse Nouvellement aux histoires de fa. j,AI 62 ANS et je viens d'être diagnostiqué depuis 2 mois. Pour le moment on me contrôle sous médication avec un Beta bloquant et de la flécainide. Le problème cest que je ne peux pas monter mon coeur plus haut que 140- 145 en salle sur stationnaire. Ici c'es l'hiver et on roule en dedans. Mais toi, en lisant ton histoire, comment t'en es-tu sorti? Je veux dire est-ce que tu as réussis à remonter ton coeur de façon satisfaisante pour recommencer à rouler pour avoir du plaisir ?

  • envoyé le 13/02/2018 02:25
    Réponse au message de Robert HARMEGNIES

    Bonjour Jean-Pierre,

    Je m'intéresse Nouvellement aux histoires de fa. j,AI 62 ANS et je viens d'être diagnostiqué depuis 2 mois. Pour le moment on me contrôle sous médication avec un Beta bloquant et de la flécainide. Le problème cest que je ne peux pas monter mon coeur plus haut que 140- 145 en salle sur stationnaire. Ici c'es l'hiver et on roule en dedans. Mais toi, en lisant ton histoire, comment t'en es-tu sorti? Je veux dire est-ce que tu as réussis à remonter ton coeur de façon satisfaisante pour recommencer à rouler pour avoir du plaisir ?

    bonjour robert,hélas non j'ai d'abord été traité comme toi,et comme ça ne marchait pas on a essayé d'autres médocs,toujours pareil.Le cardiologue m'a envoyé à Toulouse,clinique Pasteur où j'ai subi une ablation de la FA ,mais là aussi ça n'a pas marché,a force de  d'essayer un traitement j'en ai un qui vaut ce qui vaut ,mais ça va ,sans pour autant supprimer mon FA,Aprés avoir fait un régime sous le contrôle d'un diététicien ,j'ai perdu 11Kgs.La j'ai voulu faire le jeune avec mon petit fils,le résultat  c'est que j'ai dû retourner voir le cardio,qui m'a dit d'arrêter mes conneries.de plus il m'a dit que si je voulais essayer une nouvelle ablation,cela ne marcherait pas.Donc je roule à 18km/h et je continu mon traitement avec des diurétiques,des anti-coagulants et des médocs pour la tension.Pourvu que ça marche encore comme ça 20 ans de plus ça ira.  

  • envoyé le 13/02/2018 03:53
    Réponse au message de Jean-Pierre MARTINEZ

    bonjour robert,hélas non j'ai d'abord été traité comme toi,et comme ça ne marchait pas on a essayé d'autres médocs,toujours pareil.Le cardiologue m'a envoyé à Toulouse,clinique Pasteur où j'ai subi une ablation de la FA ,mais là aussi ça n'a pas marché,a force de  d'essayer un traitement j'en ai un qui vaut ce qui vaut ,mais ça va ,sans pour autant supprimer mon FA,Aprés avoir fait un régime sous le contrôle d'un diététicien ,j'ai perdu 11Kgs.La j'ai voulu faire le jeune avec mon petit fils,le résultat  c'est que j'ai dû retourner voir le cardio,qui m'a dit d'arrêter mes conneries.de plus il m'a dit que si je voulais essayer une nouvelle ablation,cela ne marcherait pas.Donc je roule à 18km/h et je continu mon traitement avec des diurétiques,des anti-coagulants et des médocs pour la tension.Pourvu que ça marche encore comme ça 20 ans de plus ça ira.  

    Ah mais quelle histoire Jean-Pierre ! TU ES U VRAI DE VRAI. Je ne serais pas surpris d'agir  comme toi si cela m'était  arrivé de la sorte.  Je suis vraiment peiné  pour toi..ton p'tit fils doit t'admirer . Ma maldie est encore jeune. J'espere bien men sortir .continue d'être  serein. Tu es un exemple de combativité . Je vais me battre aussi.

    Bye

     

  • envoyé le 13/02/2018 06:34
    Réponse au message de Franck PASTOR

    On n'opère pas les gens dans la région du cœur s'ils n'ont pas vraiment un problème. Et ce problème, même s'il n'est pas grave, n'est pas anodin, il le contraint à perdre des courses. Et c'est un pro, Gesink, et un leader en plus, il veut donc les gagner, ces courses.

    D'après son site facebook, on lui a diagnostiqué ce problème en 2008, donc quasi depuis ses débuts pros (2007), pas depuis la mort de son père qui a eu lieu en 2010.

    Toujous sur son site, il nie avec force que l'origine de ce mal soit liée au stress. Son problème se déclencherait tout aussi bien lors de séances d'entraînement. C'est d'ailleurs ce qui le rend délicat à gérer, ce problème, c'est qu'il survient de façon imprévisible. En version originale: Onbewust werd juist dit medische probleem een onzichtbare tegenstander voor hem. Dat Gesink faalangst zou kennen of niet stressbestendig zou zijn, is totaal niet onderbouwd.

    Ook dat dit boezemfibrilleren door extreme spanning zou komen, is volledig uit de lucht gegrepen. Waarom kreeg hij het anders ook bij trainingen, zoals bijvoorbeeld een keer in de wintermaanden en eenmaal op de Eyserbosweg?

    Non, ce n'est pas anodin. Bon nombre de ces arythmies ne sont pas graves, mais elles sont hyper stressantes. Encore plus quand elles surviennent n'importe quand, sans raison apparente. On essaie de savoir pourquoi. À l'effort, c'est pire, même si ce n'est pas toujours dangereux, car ça perturbe la gestion de l'effort et ça fiche la trouille. Ce genre de crise, on ignore quand ça va commencer, et quand ça commence, on se demande quand ça va s'arrêter.

    Certaines arythmies comme la fibrillation auriculaire ou le flutter auriculaire sont fréquentes et potentiellement dangereuses. La FA est difficile à contrer. Le flutter, c'est plus facile. J'ai déjà subi 3 interventions (ablations) en deux ans, par cathéters. On appelle aussi ça une étude électro physiologique. Une quatrième est planifiée pour tenter de contrer cette fichue FA, pour moi.

    Bon nombre de ces arythmies affectent la fraction d'éjection, ce qui n'est pas bon pour les performances non plus. Quelques pour cent de moins pour monsieur Tout le Monde, c'est sans grand effet, mais pour un sportif de haut niveau, ça compte.


Répondre

Tout afficher / masquer


Retour au forum Route - Entraînement / Santé | Haut de page

Hutchinson juin18
KTM juin18
Maurienne Tourisme