Strade Bianche

Retour au forum Route - Général | Bas de page | Tout afficher / masquer


  • envoyé le 04/03/2018 18:07
    Réponse au message de Steven PICARDA

    "Bardet s'est fait traîné par Van Aert", ce n'est pas vraiment ce que j'ai vu, j'ai vu plutôt le Français réclamer que le Belge relaie dans les portions pentues, c'était bien la moindre des choses qu'il le fasse dans  les passages terreux, non.  

    Bardet a fait aussi un effort en 2 temps comme Benoot pour revenir sur puis depasser la tête de course,  Benoot étant plus frais sur la fin.je vois pas oú peut être l'inquiétude pour les qualités de grimpeur de Bardet?

    Comparer un futur palmarès pour 2 coureurs de profils complètement différents, ça n'a pas beaucoup de sens WVA ne sera probablement jamais  2ème du tour, ni potentiel vainqueur et après ça on vient nous bassiner avec notre chauvinisme Français ...

     

    "Bardet s'est fait traîné par Van Aert"

    Je n'ai pas écrit çà. J'ai dit que Bardet a pu profiter des qualités de pilotage du champion du monde de cyclo-cross. Exactement comme Andy Schleck avait pu profiter des qualités de pilotage de Cancellara dans une étape pavée du TDF.

  • envoyé le 04/03/2018 20:32
    Réponse au message de Michel ROTH

    "Bardet s'est fait traîné par Van Aert"

    Je n'ai pas écrit çà. J'ai dit que Bardet a pu profiter des qualités de pilotage du champion du monde de cyclo-cross. Exactement comme Andy Schleck avait pu profiter des qualités de pilotage de Cancellara dans une étape pavée du TDF.

    Bardet n'a aucune leçon à recevoir de Van Aert, le belge est encore un peu tendre. Il fait même un peu pitié à vrai dire.

    https://www.facebook.com/danslamusette/videos/1907285226250389/

  • envoyé le 04/03/2018 20:48
    Réponse au message de Guillaume LEROYER

    Ça n'empêchait pas ces dernières années des coureurs comme Stybar, Van Avermaet ou Sagan, qui ne sont pas spécialement des grimpeurs, de dominer, alors qu'hier ils sont passés à côté

    Je pense que cette année, la course a été tellement dure à cause des conditions atmosphériques, que ce ne sont pas tellement les prédispositions pour ce type de parcours qui ont fait la différence, mais plutôt la forme du jour

    Les plus costauds de la journée se sont retrouvés devant naturellement

    Je pense que cette année, la course a été tellement dure à cause des conditions atmosphériques, que ce ne sont pas tellement les prédispositions pour ce type de parcours qui ont fait la différence, mais plutôt la forme du jour

    Entièrement d'accord avec toi, mais ce que je trouve particulier et très intéressant sur cette course c'est qu'elle semble offrir des chances à presque tous les profils de coureur.

  • envoyé le 04/03/2018 20:59
    Réponse au message de Jo GARO

    Bardet n'a aucune leçon à recevoir de Van Aert, le belge est encore un peu tendre. Il fait même un peu pitié à vrai dire.

    https://www.facebook.com/danslamusette/videos/1907285226250389/

    Là n'est pas le sujet. Van Aert, et c'est normal, a été victime de crampes. Je te rappelle qu'à l'interview, il a dit qu'il ne s'était pas entraîné pour une telle distance, ce qui est normal pour un champion du cyclo-cross qui passe à la route pour sa première année pro et qui dispute sa première Strade Bianche.

    Dans le dernier secteur de terre, quand Benoot décroche Bardet, Van Aert est distancé par Bardet, mais dans le virage au sommet, il le négocie nettement mieux que Bardet et rien qu'avec ses qualités de pilote, il recolle alors immédiatement à la roue du Français. Tu peux revoir les images. C'est flagrant et on voit bien que Bardet n'a rien d'un cyclo-cross man.

    Je te rappelle que Stybar a remporté la Strade Bianche, a fait au moins un podium de plus sur cette course et plusieurs podiums sur Paris-Roubaix, sans compter qu'il a remporté l'Eneco Tour et plusieurs étapes sur les grands Tours. A l'époque tu as été le premier à dire que Stybar ne gagnerait rien car il venait du cyclo-cross. Tu refais la même erreur avec Van Aert qui lui, est plus jeune que Stybar lorsqu'il passe à la route.

  • envoyé le 04/03/2018 21:30
    Réponse au message de Michel ROTH

    Là n'est pas le sujet. Van Aert, et c'est normal, a été victime de crampes. Je te rappelle qu'à l'interview, il a dit qu'il ne s'était pas entraîné pour une telle distance, ce qui est normal pour un champion du cyclo-cross qui passe à la route pour sa première année pro et qui dispute sa première Strade Bianche.

    Dans le dernier secteur de terre, quand Benoot décroche Bardet, Van Aert est distancé par Bardet, mais dans le virage au sommet, il le négocie nettement mieux que Bardet et rien qu'avec ses qualités de pilote, il recolle alors immédiatement à la roue du Français. Tu peux revoir les images. C'est flagrant et on voit bien que Bardet n'a rien d'un cyclo-cross man.

    Je te rappelle que Stybar a remporté la Strade Bianche, a fait au moins un podium de plus sur cette course et plusieurs podiums sur Paris-Roubaix, sans compter qu'il a remporté l'Eneco Tour et plusieurs étapes sur les grands Tours. A l'époque tu as été le premier à dire que Stybar ne gagnerait rien car il venait du cyclo-cross. Tu refais la même erreur avec Van Aert qui lui, est plus jeune que Stybar lorsqu'il passe à la route.

    Ah moi je ne dis pas que c'est anormal, je dis que Bardet n'a pas de leçon à recevoir de Van Aert. Je ne pense pas même qu'il ait l'intention de lui en donner ! 

  • envoyé le 04/03/2018 21:33
    Réponse au message de Michel ROTH

    Là n'est pas le sujet. Van Aert, et c'est normal, a été victime de crampes. Je te rappelle qu'à l'interview, il a dit qu'il ne s'était pas entraîné pour une telle distance, ce qui est normal pour un champion du cyclo-cross qui passe à la route pour sa première année pro et qui dispute sa première Strade Bianche.

    Dans le dernier secteur de terre, quand Benoot décroche Bardet, Van Aert est distancé par Bardet, mais dans le virage au sommet, il le négocie nettement mieux que Bardet et rien qu'avec ses qualités de pilote, il recolle alors immédiatement à la roue du Français. Tu peux revoir les images. C'est flagrant et on voit bien que Bardet n'a rien d'un cyclo-cross man.

    Je te rappelle que Stybar a remporté la Strade Bianche, a fait au moins un podium de plus sur cette course et plusieurs podiums sur Paris-Roubaix, sans compter qu'il a remporté l'Eneco Tour et plusieurs étapes sur les grands Tours. A l'époque tu as été le premier à dire que Stybar ne gagnerait rien car il venait du cyclo-cross. Tu refais la même erreur avec Van Aert qui lui, est plus jeune que Stybar lorsqu'il passe à la route.

    tu as été le premier à dire que Stybar ne gagnerait rien car il venait du cyclo-cross. "

    Non absolument pas tu es hors sujet et hors contexte, je n'ai jamais dis ça. Essayez de suivre ce qu'il se dit ou d'être un peu plus en forme ! Quand Stybar venait d'être champion du monde de cyclo-cross, j'ai répondu à ceux qui le plaçait directement comme le favoris du Paris-Roubaix 3 mois plus tard qu'ils allaient franchement vite en besogne smiley lol Évite d'extrapoler. Je n'irais pas jusqu'à dire malhonnête.

  • envoyé le 05/03/2018 08:32
    Réponse au message de Grégory RUYSSCHAERT
    Van Aert n'était pas cuit au Nieuwsblad qui est d'une distance normale chez les pros
    Oui mais samedi il était cuit coque. Le plateau, le parcours et les conditions étaient tout autres.
  • envoyé le 05/03/2018 08:37
    Réponse au message de Michel ROTH

    Comparer un futur palmarès pour 2 coureurs de profils complètement différents, ça n'a pas beaucoup de sens WVA ne sera probablement jamais  2ème du tour, ni potentiel vainqueur et après ça on vient nous bassiner avec notre chauvinisme Français ...

    Ce n'est pas moi qui ait comparé 2 coureurs au profil différent mais Frédéric Clairet. C'est bien lui qui a écrit:

    WvA est costaud mais Bardet est un cran au dessus. Il a fait 2 podiums de tdf.

    Comme Van Aert ne jouera jamais un classement dans un grand Tour, le comparer sur cette base à Bardet n'a pas de sens et c'est bien ce que j'ai répondu. Van Aert courra uniquement les courses d'un jour WT pour se faire un palmarès.

    Frédéric Clairet compare le palmarès de Bardet sur le TDF avec celui de Van Aert qui ne disputera jamais un TDF pour le gagner. Autant que vous y êtes autant comparer le palmarès de Bardet en cyclocross avec celui de Van Aert.

    Dans ton premier post, tu mettais en relief WVA comme traînant Bardet. On a pas vu la même course. Sur les 20 Derniers kms , l belge était à la ramasse. Si Bardet venait à se préparer pour les classiques de printemps comme il le fait pour le tdf, je pense qu'il mettrait à mal les spécialistes de classiques. Lorsque un coureur termine sur le podium d'un tdf, cela signifie qu'il est polyvalent et costaud sur tous terrrains.
  • envoyé le 05/03/2018 08:57
    Réponse au message de Frederic CLAIRET
    +1. WVA n'est pas encore un coureur sur route. Il a de l'avenir Mais de la à en faire un mec qui termine dans les 5 du tdf, de l'eau va couler sur les ponts. Les belges aiment le cx. Et pensent qu'un bon en cx aura forcément les mêmes résultats en route. WVA a fait une belle course mais termine complètement cuit. Il lui manque encore de la caisse car cette course était relativement courte pour des pros.

    "de l'eau va couler sur les ponts"

    Tu es sûr?

  • envoyé le 05/03/2018 10:00
    Réponse au message de Christophe TEILLIER

    "de l'eau va couler sur les ponts"

    Tu es sûr?

    Oui. WVA n'est pas près à court terme pour terminer dans les 5 d'un TDF.

  • envoyé le 05/03/2018 10:03
    Réponse au message de Christophe TEILLIER

    "de l'eau va couler sur les ponts"

    Tu es sûr?

    On n'est sûr de rien pour l'avenir, tout le monde peut changer d'avis, mais actuellement Van Aert ne se voit pas se risquer sur des parcours montagneux. D'après une de ses déclarations que j'ai lue dans la presse flamande, pour lui la limite supérieure c'est l'équivalent d'une ardennaise.

  • envoyé le 05/03/2018 10:21

    Van aert n'a pour l'instant rien prouvé en montagne, c'est un coureur très puissant qui a du potentiel sur les prologues et les classiques. Malgré sa maigre expérience sur route, il sent très bien la course, et même sur de longues distances il fera mal ( car ça ne roule pas comme samedi ), je me demande s'il n'a pas plus péché dans son alimentation que dans sa gestion de l'effort ...
    De même extrapoler le fait que Bardet ait été largué par Benoot dans un petit mur pour en déduire qu'il avait du souci à se faire en montagne ... les deux efforts n'ont rien à voir, les qualités physiques non plus. Je préfère retenir que Bardet a courru juste et a mis derrière lui des coureurs malins et doués pour les classiques. Au fait, ou se trouve le mondial cette année ?

  • envoyé le 05/03/2018 10:43
    Réponse au message de Frederic CLAIRET
    Dans ton premier post, tu mettais en relief WVA comme traînant Bardet. On a pas vu la même course. Sur les 20 Derniers kms , l belge était à la ramasse. Si Bardet venait à se préparer pour les classiques de printemps comme il le fait pour le tdf, je pense qu'il mettrait à mal les spécialistes de classiques. Lorsque un coureur termine sur le podium d'un tdf, cela signifie qu'il est polyvalent et costaud sur tous terrrains.

    Tu ne sais pas lire. J'ai écrit que Bardet a profité du pilotage d'un cyclocross-man, pas qu'il a sucé sa roue. On voit que tu n'as jamais suivi des épreuves de cyclo-cross. 

    Si Bardet venait à se préparer pour les classiques de printemps comme il le fait pour le tdf, je pense qu'il mettrait à mal les spécialistes de classiques

    On peut renverser ta proposition: et si les spécialistes des classiques venaient à se préparer pour le TDF, qui sait s'ils ne mettraient pas à mal les spécialistes des grands Tours. Si Sagan voulait se préparer spécifiquement pour les grands tours qui sait s'il ne serait pas redoutable ?


    Lorsque un coureur termine sur le podium d'un tdf, cela signifie qu'il est polyvalent et costaud sur tous terrrains.

    Tu me fais rigoler, on dirait que le TDF est la seule référence en cyclisme. Une course d'un jour ne se dispute pas comme une épreuve de 3 semaines. Il faut d'autres qualités.

    Des derniers vainqueurs du TDF, à ma connaissance, seuls Nibali et Andy Schleck ont remporté au moins un monument des classiques et y ont fait plusieurs podiums. Cadel Evans a été champion du monde.

    Bardet est un très bon coureur que j'apprécie. Il peut gagner un grand Tour, mais il est handicapé par une relative faiblesse en clm, notamment contre l'étoile montante qu'est Tom Dumoulin. Il a prouvé qu'il pouvait jouer un rôle dans les classiques du style ardennais. C'est d'ailleurs là qu'il s'est révélé et j'ai été un des premiers à le relever à l'époque lorsqu'il avait fait une longue échappée dans l'Amstel Gold Race alors qu'il n'était pas encore très connu.

    Samedi, on a vu un jeune pro de 23 ans disputer sa première Strade Bianche et terminer 3ème. C'était inattendu. Moi-même je n'y croyais pas. Je ne l'avais pas mis dans mon pronostic parce que je croyais que c'était bien top tôt pour lui vu son jeune âge, la composition de son équipe (Véranda Willems) et son inexpérience sur les courses sur route. Pour moi, il était plus probable qu'il termine dans l'anonymat.  Il faut être aveugle pour ne pas reconnaître qu'il a fait un grand numéro et qu'il a un grand potentiel pour les courses d'un jour. S'il avait été Français, tu aurais écrit 150 pages sur lui comme tu écris 150 pages sur le salbutamol de Froome.

    Je le répète. J'aime bien le style de Bardet et son panache. Mais jusqu'à présent, il n'a encore que des podiums. Et ne me dis pas que c'est Froome qui lui a volé des victoires au TDF comme tu le répètes à longueur d'interventions et de sous-entendus. Nibali et Uran étaient devant Bardet sur tous les podiums. Sans compter que Porte aurait été sur le podium devant Bardet, sans une crevaison lors de la première étape du Tour 2012 qui arrivait à Liège. Il était arrivé avec un retard de 2 min 16 s sur les favoris.

    Jusqu'à présent, le palmarès de Nibali prouve qu'il est plus polyvalent que Bardet. Il est probable, en outre, que Dumoulin succèdera à Nibali, point de vue polyvalence: il est complet: c'est un excellent grimpeur et descendeur. De surcroît, il est le meilleur rouleur du peloton. Il a déjà un Giro dans sa poche et on l'a vu dans la finale du dernier championnat du monde.

     
     
  • envoyé le 05/03/2018 10:49
    Réponse au message de Eric MADER

    Van aert n'a pour l'instant rien prouvé en montagne, c'est un coureur très puissant qui a du potentiel sur les prologues et les classiques. Malgré sa maigre expérience sur route, il sent très bien la course, et même sur de longues distances il fera mal ( car ça ne roule pas comme samedi ), je me demande s'il n'a pas plus péché dans son alimentation que dans sa gestion de l'effort ...
    De même extrapoler le fait que Bardet ait été largué par Benoot dans un petit mur pour en déduire qu'il avait du souci à se faire en montagne ... les deux efforts n'ont rien à voir, les qualités physiques non plus. Je préfère retenir que Bardet a courru juste et a mis derrière lui des coureurs malins et doués pour les classiques. Au fait, ou se trouve le mondial cette année ?

    De même extrapoler le fait que Bardet ait été largué par Benoot dans un petit mur pour en déduire qu'il avait du souci à se faire en montagne .

    C'était pour titiller Frédéric Clairet. smiley smile Parce que lui ne se gêne pas d'écrire que si Froome (ou un autre grimpeur) perd 10 s dans une ascension des courses de printemps, il est fini.

    Si tu me lis bien, j'ai écrit qu'on était au mois de mars et qu'il était trop tôt pour tirer des conclusions.

  • envoyé le 05/03/2018 11:14
    Réponse au message de Jo GARO

    Bardet n'a aucune leçon à recevoir de Van Aert, le belge est encore un peu tendre. Il fait même un peu pitié à vrai dire.

    https://www.facebook.com/danslamusette/videos/1907285226250389/

    Tu y vas fort. Il ne faut pas se moquer. Fais le et tu verras. Bon, il n'a peut être pas mis la bonne cassette, il ne s'attendait peut être pas à ce pourcentage là. Bardet avais peut être la cassette en 32 ou 30. Le belge avait peut être la 28. Il a peut être eu une crampe...

  • envoyé le 05/03/2018 11:16
    Réponse au message de Frederic CLAIRET
    Dans ton premier post, tu mettais en relief WVA comme traînant Bardet. On a pas vu la même course. Sur les 20 Derniers kms , l belge était à la ramasse. Si Bardet venait à se préparer pour les classiques de printemps comme il le fait pour le tdf, je pense qu'il mettrait à mal les spécialistes de classiques. Lorsque un coureur termine sur le podium d'un tdf, cela signifie qu'il est polyvalent et costaud sur tous terrrains.

    Bardet c'est quand même un gabarit léger de grimpeur, il lui manquerai certainement de la puissance pour être classic man;

  • envoyé le 05/03/2018 11:26

    Bonjour,

    Et sur le sujet "Bardet qui a du souci à se faire car largué par Benoot dans un mur" il faut aussi préciser qu'un mur sur du gravel (surtout celui des strade bianche) et sur de l'asphalte ce n'est pas la même chose. Pour avoir couru trois fois l'Eroica et pas mal roulé sur ces pistes, (sèches, profondes, ou mouillées selon le cas), je pense qu'elles n'avantagent pas les purs grimpeurs poids plume ou filiformes, car ça a une forte tendance à patiner. Il vaut mieux avoir un physique plus lourd et plus puissant.

    Par ailleurs, le commentaire du journaliste qui prétend que le Strade Bianche sont plus faciles mouillées que sèches, il me fait juste rire. Il n'a pas du y mettre beaucoup les roues. Ca tabasse en effet moins, mais c'est encore plus facile d'aller par terre.

  • envoyé le 05/03/2018 11:45
    Réponse au message de Michel CLAMOT

    Tu y vas fort. Il ne faut pas se moquer. Fais le et tu verras. Bon, il n'a peut être pas mis la bonne cassette, il ne s'attendait peut être pas à ce pourcentage là. Bardet avais peut être la cassette en 32 ou 30. Le belge avait peut être la 28. Il a peut être eu une crampe...

    Non il était tétanisé par des crampes. C'est rare de voir ça comme ça à ce niveau là. D'ailleurs je ne me souviens pas avoir vu l'équivalent sur une course pro. C'est un jeune qui était devant sur la classe sans avoir le caisson sur une course particulièrement dure. Tu peux comparer avec Bardet qui revient après 15 jours sans vélo.

  • envoyé le 05/03/2018 12:33

    Je viens de voir qu'il y a eu 4 Bora dans les 15 premiers de la course.

    Plutôt de bonne augure pour la suite des classiques pour Sagan.

  • envoyé le 05/03/2018 12:37
    Réponse au message de Jo GARO

    Non il était tétanisé par des crampes. C'est rare de voir ça comme ça à ce niveau là. D'ailleurs je ne me souviens pas avoir vu l'équivalent sur une course pro. C'est un jeune qui était devant sur la classe sans avoir le caisson sur une course particulièrement dure. Tu peux comparer avec Bardet qui revient après 15 jours sans vélo.

    Les crampes de Van Aert m'ont rappelé, en plus spectaculaire, celles de Lilian Calmejane sur le final de son étape victorieuse du Tour de France l'année dernière, il avait dû faire des étirements sur son vélo en pleine côte. Dans une autre étape (peut-être la même, je ne sais plus) Pierre-Luc Périchon s'était mis à zigzaguer volontairement dans un mur parce qu'il n'avait pas le bon braquet et avait senti les crampes arriver.

    Ou encore Bram Tankink qui avait été fusillé par les crampes, devant carrément s'arrêter de pédaler en voulant suivre Fabian Cancellara sur le Grand Prix E3, en 2011 il me semble. 

    Van Aert était certes encore plus épuisé qu'eux. Comme tu dis, « la classe sans le caisson ». De là à dire qu'il « faisait un peu pitié », pour moi vraiment pas, je suis au contraire admiratif qu'il se soit dépouillé comme ça sur une course qui était trop longue pour lui. Et quand on voit qui termine derrière lui…

    Le caisson ça peut s'acquérir, la classe non. C'est très prometteur pour la suite de sa carrière.

  • envoyé le 05/03/2018 13:22
    Réponse au message de Franck PASTOR

    Les crampes de Van Aert m'ont rappelé, en plus spectaculaire, celles de Lilian Calmejane sur le final de son étape victorieuse du Tour de France l'année dernière, il avait dû faire des étirements sur son vélo en pleine côte. Dans une autre étape (peut-être la même, je ne sais plus) Pierre-Luc Périchon s'était mis à zigzaguer volontairement dans un mur parce qu'il n'avait pas le bon braquet et avait senti les crampes arriver.

    Ou encore Bram Tankink qui avait été fusillé par les crampes, devant carrément s'arrêter de pédaler en voulant suivre Fabian Cancellara sur le Grand Prix E3, en 2011 il me semble. 

    Van Aert était certes encore plus épuisé qu'eux. Comme tu dis, « la classe sans le caisson ». De là à dire qu'il « faisait un peu pitié », pour moi vraiment pas, je suis au contraire admiratif qu'il se soit dépouillé comme ça sur une course qui était trop longue pour lui. Et quand on voit qui termine derrière lui…

    Le caisson ça peut s'acquérir, la classe non. C'est très prometteur pour la suite de sa carrière.

    Il est quand même tombé de vélo tétanisé par les crampes avec la difficulté de remonter dessus, à part sur l'Etapette du Tour à la 10000ème place je n'avais jamais vu ça. Lucide le garçon, il avait prévu des cales de cyclo-cross smiley mr-green

  • envoyé le 05/03/2018 13:56

    je pense tout simplement que Clairet a voulu dire que Bardet etait plus complet puisque aussi brillant dans les grandes courses a étape.Inutile d en faire une pendule pendant des heures;d autant que Aert fini sa saison de cyclos cross et donc se trouve en pleine forme.Oui ,Bardet lui est superieur et nettement sauf en cyclo cross encore que?????

  • envoyé le 05/03/2018 14:14
    Réponse au message de Jo GARO

    Il est quand même tombé de vélo tétanisé par les crampes avec la difficulté de remonter dessus, à part sur l'Etapette du Tour à la 10000ème place je n'avais jamais vu ça. Lucide le garçon, il avait prévu des cales de cyclo-cross smiley mr-green

    Ill essaie de remonter sur le vélo par l'arrière de la selle. Mais avec la pente, il est trop en contrebas de sa selle. Une fois j'ai mis pied à terre dans le Mur de Péguère à un endroit où mon garmin indiquait 20 %; comment veux tu remonter, chausser, et démarrer dans des forts pourcentages. Il parait que dans ce passage c'était 17%. Alors si le belge a une crampe et qu'il tente de repartir, houlaaa! 

  • envoyé le 05/03/2018 14:22
    Réponse au message de Jo GARO

    Il est quand même tombé de vélo tétanisé par les crampes avec la difficulté de remonter dessus, à part sur l'Etapette du Tour à la 10000ème place je n'avais jamais vu ça. Lucide le garçon, il avait prévu des cales de cyclo-cross smiley mr-green

    Si tu es capable d'avoir «pitié» du 3e des Strade Bianche devant des ténors comme Sagan ou ton chouchou Valverde, grand bien te fasse, mais ça semble quand même assez déplacé.

  • envoyé le 05/03/2018 14:22
    Réponse au message de Claude CARRIES

    je pense tout simplement que Clairet a voulu dire que Bardet etait plus complet puisque aussi brillant dans les grandes courses a étape.Inutile d en faire une pendule pendant des heures;d autant que Aert fini sa saison de cyclos cross et donc se trouve en pleine forme.Oui ,Bardet lui est superieur et nettement sauf en cyclo cross encore que?????

    "d autant que Aert fini sa saison de cyclos cross et donc se trouve en pleine forme"

     

    Quand on a fait une saison hivernale de cyclocross au plus haut niveau en visant le championnat du monde, en ce moment on ne doit pas être au sommet de sa forme!smiley undecided


Répondre

Tout afficher / masquer


Retour au forum Route - Général | Haut de page

KTM juin18
Hutchinson juin18
Maurienne Tourisme