Tour des Flandres challenge

Retour au forum Route - Cyclosport | Bas de page | Tout afficher / masquer


  • envoyé le 12/01/2018 13:40
    Réponse au message de Simon RANO

    Je pense que je saurais smiley wink 

    je préfère les mauvais bitumes ou les graviers. 

     

    Incroyable ce que ça tabasse, impossible de changer de prise, difficile de lire la route. On a l'impression que le vélo va se disloquer smiley sealed

    Pour que ça tabasse (un peu) moins, pas de miracles… Quelques petits conseils d'un poids plume montagnard français qui a dû apprendre à dompter les kasseien de Belgique :

    • mets des pneus plus gros afin de pouvoir disposer d'une pression optimale plus basse et donc de mieux amortir les chocs (baisser la pression en dégonflant des pneus fins est un mauvais plan, because risque accru de crevaisons — les routes belges sont très propices aux crevaisons, même hors pavés ; 
    • apprends le « truc » de saisir le guidon suffisamment fort pour en garder le contrôle mais sans serrer comme un malade, risque de blessures aux mains (ampoules) sinon ;
    • au besoin mets une double couche de guidoline ou choisis une guidoline ou des gants avec inserts de gel (il paraît que ça marche mais je n'ai pas essayé) ;
    • mieux vaut saisir le guidon par le haut du cintre s'il n'y a pas de trafic et si on n'est pas au milieu d'un groupe : ça permet de mieux amortir les chocs ; ou sinon, par le bas du guidon ; la prise mains aux cocottes étant la moins ferme, elle est à éviter à moins d'être vraiment très à l'aise, ce qui est rarement le cas du débutant…
    • pense à prendre si possible de la vitesse avant d'aborder le secteur et à essayer de la maintenir ensuite ;
    • cale-toi sur l'arrière de la selle pour avoir plus de stabilité, mais sans exagérer sous peine d'obtenir l'effet inverse ;
    • et dans la plupart des cas, s'il n'y a pas de trafic, tiens « le haut du pavé », c'est-à-dire roule au milieu : c'est normalement là (pas toujours) que les pavés sont le moins irréguliers.
  • envoyé le 12/01/2018 17:04
    Réponse au message de Franck PASTOR

    Pour que ça tabasse (un peu) moins, pas de miracles… Quelques petits conseils d'un poids plume montagnard français qui a dû apprendre à dompter les kasseien de Belgique :

    • mets des pneus plus gros afin de pouvoir disposer d'une pression optimale plus basse et donc de mieux amortir les chocs (baisser la pression en dégonflant des pneus fins est un mauvais plan, because risque accru de crevaisons — les routes belges sont très propices aux crevaisons, même hors pavés ; 
    • apprends le « truc » de saisir le guidon suffisamment fort pour en garder le contrôle mais sans serrer comme un malade, risque de blessures aux mains (ampoules) sinon ;
    • au besoin mets une double couche de guidoline ou choisis une guidoline ou des gants avec inserts de gel (il paraît que ça marche mais je n'ai pas essayé) ;
    • mieux vaut saisir le guidon par le haut du cintre s'il n'y a pas de trafic et si on n'est pas au milieu d'un groupe : ça permet de mieux amortir les chocs ; ou sinon, par le bas du guidon ; la prise mains aux cocottes étant la moins ferme, elle est à éviter à moins d'être vraiment très à l'aise, ce qui est rarement le cas du débutant…
    • pense à prendre si possible de la vitesse avant d'aborder le secteur et à essayer de la maintenir ensuite ;
    • cale-toi sur l'arrière de la selle pour avoir plus de stabilité, mais sans exagérer sous peine d'obtenir l'effet inverse ;
    • et dans la plupart des cas, s'il n'y a pas de trafic, tiens « le haut du pavé », c'est-à-dire roule au milieu : c'est normalement là (pas toujours) que les pavés sont le moins irréguliers.

    Merci pour les détails. Le matos est à peu près prévu.

    Je vais y aller en 25, avec ce qu'il faut en guidoline. Si j'avais prévu Roubaix j'aurais monté mes leviers de frein additionnels mais comme c'est des secteurs en pente ça ira. Les portes bidons sont testés. Il me reste plus qu'à m'habituer aux pavés. Le cyclocross me donne déjà des bases pour m'adapter. Je m'en fais pas trop une montagne, ma préparation de l'an dernier pour LBL m'avait rendu bien plus à l'aise dans la Redoute que le col des Roses donc je vais en reprendre une partie.

    Mon secteur d'entrainement n'a même pas de haut du pavé ni de bas côtés. Il est à vomir de long en large smiley frown je mettrais une photos à l'occasion. Le pire c'est qu'il n'est pas emprunté donc les bords des pavés sont bien taillés et ne s'usent pas

  • envoyé le 12/01/2018 22:00
    Réponse au message de Simon RANO

    Merci pour les détails. Le matos est à peu près prévu.

    Je vais y aller en 25, avec ce qu'il faut en guidoline. Si j'avais prévu Roubaix j'aurais monté mes leviers de frein additionnels mais comme c'est des secteurs en pente ça ira. Les portes bidons sont testés. Il me reste plus qu'à m'habituer aux pavés. Le cyclocross me donne déjà des bases pour m'adapter. Je m'en fais pas trop une montagne, ma préparation de l'an dernier pour LBL m'avait rendu bien plus à l'aise dans la Redoute que le col des Roses donc je vais en reprendre une partie.

    Mon secteur d'entrainement n'a même pas de haut du pavé ni de bas côtés. Il est à vomir de long en large smiley frown je mettrais une photos à l'occasion. Le pire c'est qu'il n'est pas emprunté donc les bords des pavés sont bien taillés et ne s'usent pas

    En région parisienne, je ne connais qu'un secteur pavé comparable à ceux du nord, c'est à côté du hameau de Beauvais dans l'Essonne, est-ce celui auquel tu fais référence ?

  • envoyé le 12/01/2018 22:11
    Réponse au message de Pierre GADIOU

    En région parisienne, je ne connais qu'un secteur pavé comparable à ceux du nord, c'est à côté du hameau de Beauvais dans l'Essonne, est-ce celui auquel tu fais référence ?

    Non celui que j'ai trouvé est dans l'Oise à quelques km au sud de Gisors. C'est un chemin privé en face d'un château (du Bouleaume) mais les entrées du segment ne sont pas fermées. 

    Ca a vraiment l'air d'être au niveau des pires portions de Roubaix. Pour les pavés en côte il y a la Butte Monmartre à Paris qui est sacrément penture par endroit avec un pavé "facile" Près de chez moi j'ai aussi une monté piétonne vers la cathédrale de Saint-Maclou (Patron des tapissiers ???) à Pontoise. 

    Je sais pas si il a un "répertoire" des secteurs pavés franciliens avec des segments pas trop "cachés" et improbables 

  • envoyé le 12/01/2018 22:31
    Réponse au message de Simon RANO

    Non celui que j'ai trouvé est dans l'Oise à quelques km au sud de Gisors. C'est un chemin privé en face d'un château (du Bouleaume) mais les entrées du segment ne sont pas fermées. 

    Ca a vraiment l'air d'être au niveau des pires portions de Roubaix. Pour les pavés en côte il y a la Butte Monmartre à Paris qui est sacrément penture par endroit avec un pavé "facile" Près de chez moi j'ai aussi une monté piétonne vers la cathédrale de Saint-Maclou (Patron des tapissiers ???) à Pontoise. 

    Je sais pas si il a un "répertoire" des secteurs pavés franciliens avec des segments pas trop "cachés" et improbables 

    il y a la traversée des Mesnuls (78), ça secouait bien. Mais c’est court et cela a été refait en juin dernier, je n’y suis pas retourné depuis.
  • envoyé le 14/01/2018 21:05

    Le secteur le plus désagréable question Pavés que je connaisse est celui devant le château de Chantilly .... c'est pas de la crème et j'y ai déjà perdu du bidon (a cause du porte bidon carbone ?)

    En tout cas je viens de faire une bonne lecture de ce post car je me suis aussi inscrit a cette ronde.

    NB. Ce secteur a été refait pour le passage du Tour de France, les joints sont bien fait mais les pavés sont arrondis et entre chaque sommets il y a une vague.

  • envoyé le 24/02/2018 09:04
    Réponse au message de Grégory RUYSSCHAERT
    On s'approche de la date fatidique. Et je peux enfin terminer de fixer mon programme (j'ai eu ma grippe en décembre et un sacré dés-entrainement qui m'a fait craindre le pire). Donc ce sera : samedi 24/02 Kuurne - Bruxelles - Kuurne cyclo (100 km + 40 km aller - retour / permet d'être devant la télé pour Het Nieuwblad), le 24 mars Gent-Wevelgem cyclo (140 km + 65 km aller - retour), le 31 mars Ronde van Vlaanderen Cyclo (140 km + 80 km aller - retour), le 7 avril Paris-Roubaix challenge (135 km + 30 km aller-retour), et la Van Petegem classic à Brakel le 15 avril (140 km + 60 aller - retour). Bonne route à tous !!!

    Mon programme sera plus léger que le tien, principalement parce que je ne peux pas sortir le vélo les samedis, en dehors des vacances.

    Pour ma ce sera la Johan Museeuw Classic le dimanche 25 mars (qui succède à la Fabian Cancellara Classic chère à la dame de tes pensées), et j'hésite entre la Flèche brabançonne le samedi 14 avril (pendant les vacances, ouf !) et la Peter Van Petegem Classic le lendemain.

    J'ai déjà fait la Flèche brabançonne trois fois, et c'est sur mes parcours d'entrainement, mais je n'ai jamais participé à la Van Petegem. Ce serait peut-être l'occasion, d'autant que le parcours m'a l'air assez attrayant.

    Et puis après, si tout va bien question préparation, Mons-Chimay-Mons (ou la Philippe Gilbert) et Tilff-Bastogne-Tilff, mais là on sera sorti du cadre des Flandriennes. smiley cool

  • envoyé le 28/02/2018 21:29

    Bonsoir tout le monde,

    On a déjà discuté sur ce fil des braquets, des roues et des porte-bidons, mais une discussion du même genre sur Paris-Roubaix vue dans la rubrique matériel me conduit même à poser la question du vélo à prendre. Faut il y aller comme le recommandent certains de ceux qui vont faire Paris-Roubaix avec un vélo un peu "rustique" (cadre alu ou cyclo cross) ou peut on raisonnablement prendre son meilleur vélo avec cadre en carbone ?

    Merci pour vos retours.

     

     

  • envoyé le 04/03/2018 21:39
    Réponse au message de Olivier MILLIÈS-LACROIX

    Bonsoir tout le monde,

    On a déjà discuté sur ce fil des braquets, des roues et des porte-bidons, mais une discussion du même genre sur Paris-Roubaix vue dans la rubrique matériel me conduit même à poser la question du vélo à prendre. Faut il y aller comme le recommandent certains de ceux qui vont faire Paris-Roubaix avec un vélo un peu "rustique" (cadre alu ou cyclo cross) ou peut on raisonnablement prendre son meilleur vélo avec cadre en carbone ?

    Merci pour vos retours.

     

     

    Inscrit cet année pour la quinzième fois consécutive, mais sur le petit parcours (69 ans bientôt). J'utiliserai une fois de plus mon "vieux" vélo alu. Trop de risques de casser un cadre carbone. S'il y a plein de flandriens qui me doublent (en 14 ans, j'ai entendu souvent RECHTS dans mes oreilles), il y a encore plus de cyclotouristes qui mettent pied à terre brusquement, quand ils ne chutent pas dès que la pente pavée s'élève sous la pluie. Cela dit, il ne faut pas perdre de vue que que sur l'ancien circuit, l'on parlait du Ronde Van Vlaanderen "VOR WIELERTOERISTEN". Ce n'est pas une cyclo-sportive.

  • envoyé le 04/03/2018 22:26
    Réponse au message de Jacques DE PARMENTIER

    Inscrit cet année pour la quinzième fois consécutive, mais sur le petit parcours (69 ans bientôt). J'utiliserai une fois de plus mon "vieux" vélo alu. Trop de risques de casser un cadre carbone. S'il y a plein de flandriens qui me doublent (en 14 ans, j'ai entendu souvent RECHTS dans mes oreilles), il y a encore plus de cyclotouristes qui mettent pied à terre brusquement, quand ils ne chutent pas dès que la pente pavée s'élève sous la pluie. Cela dit, il ne faut pas perdre de vue que que sur l'ancien circuit, l'on parlait du Ronde Van Vlaanderen "VOR WIELERTOERISTEN". Ce n'est pas une cyclo-sportive.

    En effet. Mais c'est plus compliqué que cela. En fait l'équivalent du mot «cyclosportif» n'existe pas en néerlandais. Dans cette langue, cyclosportifs comme cyclotouristes sont désignés comme «wielertoeristen», c'est-à-dire cyclotouristes, mais le sens donné à ce mot est donc bien plus large qu'en français.

    De fait, souvent, les «wielertoeristen» flamands n'ont rien à envier aux plus agressifs des cyclosportifs, tels qu'on les conçoit en France ! Et il y a beau ne pas y avoir de classement dans quasiment toutes les épreuves organisées en Belgique, une bonne partie des participants en profite pour «envoyer les watts» quand même.

  • envoyé le 05/03/2018 06:20
    Réponse au message de Franck PASTOR

    En effet. Mais c'est plus compliqué que cela. En fait l'équivalent du mot «cyclosportif» n'existe pas en néerlandais. Dans cette langue, cyclosportifs comme cyclotouristes sont désignés comme «wielertoeristen», c'est-à-dire cyclotouristes, mais le sens donné à ce mot est donc bien plus large qu'en français.

    De fait, souvent, les «wielertoeristen» flamands n'ont rien à envier aux plus agressifs des cyclosportifs, tels qu'on les conçoit en France ! Et il y a beau ne pas y avoir de classement dans quasiment toutes les épreuves organisées en Belgique, une bonne partie des participants en profite pour «envoyer les watts» quand même.

    C'est la même chose du côté wallon, cyclo(touriste) englobe le cycliste contemplatif jusqu'au cyclosportif en passant par l'audax.

    "Coureur " cela va du "tout coureur" équivalent Ufolep en circuit à professionnel.

    La RLVB a voulu encadrer la catégorie "tout coureur" en créant une catégorie "amateur et master" mais cela reste confidentiel.

  • envoyé le 05/03/2018 08:26
    Réponse au message de Franck PASTOR

    En effet. Mais c'est plus compliqué que cela. En fait l'équivalent du mot «cyclosportif» n'existe pas en néerlandais. Dans cette langue, cyclosportifs comme cyclotouristes sont désignés comme «wielertoeristen», c'est-à-dire cyclotouristes, mais le sens donné à ce mot est donc bien plus large qu'en français.

    De fait, souvent, les «wielertoeristen» flamands n'ont rien à envier aux plus agressifs des cyclosportifs, tels qu'on les conçoit en France ! Et il y a beau ne pas y avoir de classement dans quasiment toutes les épreuves organisées en Belgique, une bonne partie des participants en profite pour «envoyer les watts» quand même.

    C'est pourquoi je les boude la plupart du temps. Avec mon gabarit de pistard, je n'ai aucun intérêt à être chronométré sur 4 ou 5 côtes que je grimperai, certes, mais au courage et rien qu'au courage... Le seul intérêt, c'est de discuter dans toutes les langues avec des gars sympas. Et comme sur un vélo, tous mes potes savent que je suis peu causant...

    Bon courage à toux ceux qui se lancent cette année dans cette épreuve ô combien difficile !

  • envoyé le 26/03/2018 11:28

    Bonjour,

    On y est presque !!! Je poste une question sur les ravitos à ceux qui ont déjà participé. Comment sont ils ? Et avec quelle distance entre eux environ ? 

    Mille mercis, et peut être à samedi.( je fais le 140 km).

  • envoyé le 26/03/2018 16:37
    Réponse au message de Olivier MILLIÈS-LACROIX

    Bonjour,

    On y est presque !!! Je poste une question sur les ravitos à ceux qui ont déjà participé. Comment sont ils ? Et avec quelle distance entre eux environ ? 

    Mille mercis, et peut être à samedi.( je fais le 140 km).

    Ils sont très classiques et corrects: les habituelles gauffres Meli, pain d'épice, bananes, oranges, gels, et eau mélangée avec poudre Aptonia (Decathlon) ou Etixx. Pas de Coca-Cola ou de sandwiches garnis comme à la Marmotte malheureusement.

    Sur le 140, il semblerait qu'il y ait entre 4 et 5 postes de ravitaillement.

  • envoyé le 27/03/2018 20:07

    Pour les flandriens: samedi matin sec (malgré la pluie vendredi soir) et 25% de risque de pluie en début d'après midi.

    A affiner...

  • envoyé le 29/03/2018 09:17
    Réponse au message de Eric HENNUY

    Pour les flandriens: samedi matin sec (malgré la pluie vendredi soir) et 25% de risque de pluie en début d'après midi.

    A affiner...

    Bonne nouvelle il devrait faire sec!

  • envoyé le 29/03/2018 11:13
    Réponse au message de Eric HENNUY

    Bonne nouvelle il devrait faire sec!

    Bonjour Eric,

    Merci pour l'Info,j'étais parti avec l'idée de le refaire dans des conditions climatiques plutôt calamiteuses,je vais prévoir quand même en conséquence sachant que je suis sur place dés demain aprés-midi.Je dors sur GAND.En espérant que le vent ne soit pas trop fort comme ces derniers jours.

    Bonne route à toi

     

     

        

  • envoyé le 29/03/2018 20:51

    Faire confiance a la météo en ce moment .... ???
    On verra bien.

  • envoyé le 30/03/2018 00:12

    Quand même risque de rafales d'après certains sites, seule chose où ils ne s'accordent pas. 

    Pour le moment 2 à 4 ° C au départ et autour de 10 °C l'après midi, possibles pluies éparses en fin d'après midi. Matinée peu nuageuse et après-midi couvert. 

    Pas de déluge, de froid glacial ni de très fort vent, ca devrait être potable 

    (Perso ma préparation est à chier surtout en vue du 230 km, j'ai à peine la forme pour faire un BRM avec des retraités, je risque de bâcher lors du passage à proximité de d'Oudenaarde si ca va pas)

    L'avantage du 230 c'est qu'on pourra tomber la veste et les sur-chaussures peu avant midi au 3ème ravito quand la température aura monté. 

    Courage à tout ceux qui y vont smiley wink

  • envoyé le 30/03/2018 07:49
    Réponse au message de Simon RANO

    Quand même risque de rafales d'après certains sites, seule chose où ils ne s'accordent pas. 

    Pour le moment 2 à 4 ° C au départ et autour de 10 °C l'après midi, possibles pluies éparses en fin d'après midi. Matinée peu nuageuse et après-midi couvert. 

    Pas de déluge, de froid glacial ni de très fort vent, ca devrait être potable 

    (Perso ma préparation est à chier surtout en vue du 230 km, j'ai à peine la forme pour faire un BRM avec des retraités, je risque de bâcher lors du passage à proximité de d'Oudenaarde si ca va pas)

    L'avantage du 230 c'est qu'on pourra tomber la veste et les sur-chaussures peu avant midi au 3ème ravito quand la température aura monté. 

    Courage à tout ceux qui y vont smiley wink

    Tu sais comment gérer smiley wink, rester caché (comme Valverde), manger et boire de façon régulière et rouler doucement. De plus, tu n'auras pas le D+ d'un Liège Bastogne....

  • envoyé le 30/03/2018 08:32

    Attention que les pistes cyclables sont obligatoires, il y a des poulets qui surveillent! (poulets frite compote of coursesmiley mr-green)

    Toujours sec prévu, peut être routes humides au début suite aux pluies de la nuit. 3°C le matin et 11°C l'après-midi, c'est ce qu'on a depuis des semainessmiley yell

  • envoyé le 30/03/2018 08:49
    Réponse au message de Eric HENNUY

    Attention que les pistes cyclables sont obligatoires, il y a des poulets qui surveillent! (poulets frite compote of coursesmiley mr-green)

    Toujours sec prévu, peut être routes humides au début suite aux pluies de la nuit. 3°C le matin et 11°C l'après-midi, c'est ce qu'on a depuis des semainessmiley yell

    Lorsque je lis les cyclo d'avril, Ca donné pas envie : froid, pluie, distance, pavés ... À compter de fin mai , il y'a plusieurs cyclostome chaque we avec des conditions plus favorables et des paysages bien sympas. Ca m'épate ..
  • envoyé le 30/03/2018 08:59
    Réponse au message de Eric HENNUY

    Attention que les pistes cyclables sont obligatoires, il y a des poulets qui surveillent! (poulets frite compote of coursesmiley mr-green)

    Toujours sec prévu, peut être routes humides au début suite aux pluies de la nuit. 3°C le matin et 11°C l'après-midi, c'est ce qu'on a depuis des semainessmiley yell

    ça doit être chaud plus de 17 000 vélos à bloc sur des pistes cyclables ?

  • envoyé le 30/03/2018 09:17
    Réponse au message de Frederic CLAIRET
    Lorsque je lis les cyclo d'avril, Ca donné pas envie : froid, pluie, distance, pavés ... À compter de fin mai , il y'a plusieurs cyclostome chaque we avec des conditions plus favorables et des paysages bien sympas. Ca m'épate ..

    L'avantage des cyclos de printemps c'est qu'on passe pas 8 mois à les préparer, choisir ses braquets, calculer ton timing d'hydratation, savoir dans quel sas on part ou se demander si ils vont asphalter une section de pavés ou graviers. 

    Il fait souvent moche et froid, c'est difficile, les routes sont mauvaises, pas de sas, bonne organisation, de la place pour se garer, se loger et départ/arrivé souvent au même endroit smiley wink

     

  • envoyé le 30/03/2018 14:21
    Réponse au message de Eric HENNUY

    Attention que les pistes cyclables sont obligatoires, il y a des poulets qui surveillent! (poulets frite compote of coursesmiley mr-green)

    Toujours sec prévu, peut être routes humides au début suite aux pluies de la nuit. 3°C le matin et 11°C l'après-midi, c'est ce qu'on a depuis des semainessmiley yell

    pour info ,ils prennent en photo votre plaque de cadre ,je ne connais pas ce qui en est fait


Répondre

Tout afficher / masquer


Retour au forum Route - Cyclosport | Haut de page

KTM juin18
Maurienne Tourisme
Hutchinson juin18