Typologie des cyclistes (épouses)

Retour au forum Route - Général | Bas de page | Tout afficher / masquer


  • envoyé le 27/02/2018 08:21

    Des noms, des noms !!! :-)

  • envoyé le 27/02/2018 08:24
    Réponse au message de Grégory RUYSSCHAERT

    1) Moins de 3000 km par an : le cycliste "mari jaloux"

     

    Sorties courtes car il n'a aucune confiance en sa compagne et se doit de revenir assez vite car il n'a aucune confiance en elle. Les bons jours, il roulera 2 heures, ce qui laisse juste le temps à sa compagne de faire les courses (qui seront contrôlées et vérifiées au retour de monsieur, et ou date et heure du ticket de caisse seront vérifiée sur les extraits de compte). Le vélo n'est pas pour lui une obsession et il ne se rase pas les jambes;

     

    2) 3000 à 6000 km par an : le cycliste "mari idéal"

     

    Sorties de 2 à 4 heures, ce qui laisse à son épouse le temps de souffler, de faire du shopping, de recevoir de temps à autre un amant. Il aime le vélo mais ce n'est pas une obsession. Il s'enquiert de ce qu'à fait son aimée au retour sans passer en mode Gestapo. Il se rase rarement les jambes.

     

    3) 6000 à 10.000 par an : le cycliste "parfois il éxagère"

     

    Avec lui, madame à le temps de faire autre chose. Il n'est pas inquisiteur et à certaines périodes de toute manière, Madame n'existe pas (heureusement ce n'est pas toute l'année). En été, il ne parle que d'Etape du Tour, de marmotte ou d'autre machin du genre, ... et on ne peut rien lui demander. Pour les vacances, il faut toujours se taper la montagne et il n'est pas là la moitié de la journée... A côté, quand il rentre, ce balourd ne sait même plus faire une promenade à pied tant il est crevé... Bon, il se ratrappe en automne et en hiver, mais c'est parfois dur de le supporter. Il se rase les cannes

     

    4) Plus de 10.000 par an : le 'gros obsédé" (mais pas par les femmes)

     

    La cata ce mec là, la vie : c'est le vélo, sa famille il s'en fiche... Il n'est jmais là et stocke ses vélos dans la chambre à coucher... Tout le budget passe en article de byciclette et il ne parle que de çà ... Les vacances ? quelles vacances ? c'est camp d'entrainement à Majorque en janvier et mla tournée des classiques au printemps puis des cyclo-montagnardes en été... Les autres weekend ? Jamais là le gars, il fait des cpurses : ah non pas du shopping ! Il fait la course avec d'autres ahurris dans son genre qui n'ont toujours pas digérer à 45 ans passés qu'ils n'ont jamais été des champions et n'en seront jamais... Ils sont jaloux des centenaires qui battent le record de l'heure ... pensez bien la gloire dans une catégorie où en fait ils seront tout seul à participer... Leur maison brûle ? le petit à une Leucémie ? Ben ceux-là iront faire du vélo, le reste ne les intéresse pas ...

     

    En fait, leur couple ne dure pas non plus ...

     

    Ah oui, eux, c'est épilation totale : çà fait pro ... Ils regrettent même de ne pas rouler tout nu car rasé c'est plus aéro ...

     

    Amusant ... Personnellement, j'ai un peu de mal à comprendre comment font certains pour faire plus de 6000 kms / an avec femme et enfants et un boulot.
  • envoyé le 27/02/2018 08:26
    Réponse au message de Karl COUDRE

    Des noms, des noms !!! :-)

    MOI , largement plus de 10 000 par an et je peux t'assurer, mais ce ne sont que mes dires que Madame " était " plus que satisfaite , oui j'ai bien écrit était , mais ne peux dévellopper le privé , par contre le rasage intégral elle aimait et participait .......... TSSS   karl   , tu n'en saura pas plus

    tu vas bien ?

  • envoyé le 27/02/2018 08:32
    Réponse au message de Frederic CLAIRET
    Amusant ... Personnellement, j'ai un peu de mal à comprendre comment font certains pour faire plus de 6000 kms / an avec femme et enfants et un boulot.

    6000 / 52 = 115 klm /semaine ? Tu trouves ça beaucoup ?

    Ce ne sont pas les bornes qui comptent, c'est l'organisation, ce que font comme boulot l'un et l'autre... J'avais un équilibre et quand il a fallu j'arrêtais. Je n'ai jamais compris pourquoi on collait des étiquettes sur les gens selon des critères bien définis...

     

  • envoyé le 27/02/2018 08:48

    Excellent Greg!

    On ne te lis plus souvent ces derniers temps, et je le regrette, mais tu nous fais un retour en fanfare, là!

    J'ai eu un peu de mal à me placer dans le tableau, sachant que je borne mais ne me rase pas les jambes! 

    Et aussi, ça m'a fait penser à la typologie des parapentistes qui sont encore un cran plus loin dans la folie obsessionnelle, je t'assure :-)

    Tu as oublié de parler de celui qui veut à tout prix partager sa passion avec Madame, et qui l'emmène avec lui sur la route. Il y a matière à développer de beaux délires, mais je te laisse le sujet, je te fais confiance pour la suite que j'attends avec impatience!

  • envoyé le 27/02/2018 08:56
    Réponse au message de Michel DURY

    Excellent Greg!

    On ne te lis plus souvent ces derniers temps, et je le regrette, mais tu nous fais un retour en fanfare, là!

    J'ai eu un peu de mal à me placer dans le tableau, sachant que je borne mais ne me rase pas les jambes! 

    Et aussi, ça m'a fait penser à la typologie des parapentistes qui sont encore un cran plus loin dans la folie obsessionnelle, je t'assure :-)

    Tu as oublié de parler de celui qui veut à tout prix partager sa passion avec Madame, et qui l'emmène avec lui sur la route. Il y a matière à développer de beaux délires, mais je te laisse le sujet, je te fais confiance pour la suite que j'attends avec impatience!

    " Tu as oublié de parler de celui qui veut à tout prix partager sa passion avec Madame "

    j'y pensais michel, c'était une ex et, voulant la " proteger " , je suis resté derriere et bien je peux te dire que ce n'est pas facile de rester ... concentré sur ton pédalage , j'ai fini par me mettre a coté d'elle ....

  • envoyé le 27/02/2018 09:03
    Réponse au message de Christian BERTHELET

    " Tu as oublié de parler de celui qui veut à tout prix partager sa passion avec Madame "

    j'y pensais michel, c'était une ex et, voulant la " proteger " , je suis resté derriere et bien je peux te dire que ce n'est pas facile de rester ... concentré sur ton pédalage , j'ai fini par me mettre a coté d'elle ....

    C'est un beau sujet ça, "le vélo avec Madame".

    Presque envie d'y aller... mais je le laisse à Greg.

    Allez Greg, amuse toi, on ne dira rien à ta femme, promis!

  • envoyé le 27/02/2018 09:04
    Réponse au message de Karl COUDRE

    6000 / 52 = 115 klm /semaine ? Tu trouves ça beaucoup ?

    Ce ne sont pas les bornes qui comptent, c'est l'organisation, ce que font comme boulot l'un et l'autre... J'avais un équilibre et quand il a fallu j'arrêtais. Je n'ai jamais compris pourquoi on collait des étiquettes sur les gens selon des critères bien définis...

     

    On roule MOins' l'hiver que l'été. Une division kms totaux / semaines n'est pas forcément significative je pense. Entre les périodes sans velo, les maladies, indisponibilité pro, pour ma part je retire l'équivalent de 8 à 10 semaines. Si tu fais une grosse sortie de 4-5 heures le we, Ca te limite dans tes activités familiales de la journée ou tu fais ta sortie. Si tu le répètes chaque semaine, au bout d'un moment, ca pèse sur l'ambiance familiale .
  • envoyé le 27/02/2018 09:13
    Réponse au message de Michel DURY

    C'est un beau sujet ça, "le vélo avec Madame".

    Presque envie d'y aller... mais je le laisse à Greg.

    Allez Greg, amuse toi, on ne dira rien à ta femme, promis!

    Lorsque j'ai voulu me poser et fonder un foyer j'ai réfléchi.

    Je voulais une épouse sportive et, détestant fêtes et boîtes de nuit, j'en avais assez des filles connes, ce qui, comme chacun sait, est la norme chez les blondes.

    J'ai donc connu mon épouse dans un club de vélo et, bien qu'ayant pédalé plus qu'elle, on pratiquait souvent ensemble.

    Ce qui n'empêche nullement la consommation de 5 à 7 de blondes, brunes, rousses, noires, jaunes, vertes, juste pour avoir confirmation que mon choix à été le bon.

  • envoyé le 27/02/2018 09:13
    Réponse au message de Grégory RUYSSCHAERT

    1) Moins de 3000 km par an : le cycliste "mari jaloux"

     

    Sorties courtes car il n'a aucune confiance en sa compagne et se doit de revenir assez vite car il n'a aucune confiance en elle. Les bons jours, il roulera 2 heures, ce qui laisse juste le temps à sa compagne de faire les courses (qui seront contrôlées et vérifiées au retour de monsieur, et ou date et heure du ticket de caisse seront vérifiée sur les extraits de compte). Le vélo n'est pas pour lui une obsession et il ne se rase pas les jambes;

     

    2) 3000 à 6000 km par an : le cycliste "mari idéal"

     

    Sorties de 2 à 4 heures, ce qui laisse à son épouse le temps de souffler, de faire du shopping, de recevoir de temps à autre un amant. Il aime le vélo mais ce n'est pas une obsession. Il s'enquiert de ce qu'à fait son aimée au retour sans passer en mode Gestapo. Il se rase rarement les jambes.

     

    3) 6000 à 10.000 par an : le cycliste "parfois il éxagère"

     

    Avec lui, madame à le temps de faire autre chose. Il n'est pas inquisiteur et à certaines périodes de toute manière, Madame n'existe pas (heureusement ce n'est pas toute l'année). En été, il ne parle que d'Etape du Tour, de marmotte ou d'autre machin du genre, ... et on ne peut rien lui demander. Pour les vacances, il faut toujours se taper la montagne et il n'est pas là la moitié de la journée... A côté, quand il rentre, ce balourd ne sait même plus faire une promenade à pied tant il est crevé... Bon, il se ratrappe en automne et en hiver, mais c'est parfois dur de le supporter. Il se rase les cannes

     

    4) Plus de 10.000 par an : le 'gros obsédé" (mais pas par les femmes)

     

    La cata ce mec là, la vie : c'est le vélo, sa famille il s'en fiche... Il n'est jmais là et stocke ses vélos dans la chambre à coucher... Tout le budget passe en article de byciclette et il ne parle que de çà ... Les vacances ? quelles vacances ? c'est camp d'entrainement à Majorque en janvier et mla tournée des classiques au printemps puis des cyclo-montagnardes en été... Les autres weekend ? Jamais là le gars, il fait des cpurses : ah non pas du shopping ! Il fait la course avec d'autres ahurris dans son genre qui n'ont toujours pas digérer à 45 ans passés qu'ils n'ont jamais été des champions et n'en seront jamais... Ils sont jaloux des centenaires qui battent le record de l'heure ... pensez bien la gloire dans une catégorie où en fait ils seront tout seul à participer... Leur maison brûle ? le petit à une Leucémie ? Ben ceux-là iront faire du vélo, le reste ne les intéresse pas ...

     

    En fait, leur couple ne dure pas non plus ...

     

    Ah oui, eux, c'est épilation totale : çà fait pro ... Ils regrettent même de ne pas rouler tout nu car rasé c'est plus aéro ...

     

    Quel tableau noir!

    Je ne me reconnais absolument pas dans tous ces cas de figuresmiley wink. Ni mes amis non plus!

     

  • envoyé le 27/02/2018 09:51
    Réponse au message de Eric HENNUY

    Quel tableau noir!

    Je ne me reconnais absolument pas dans tous ces cas de figuresmiley wink. Ni mes amis non plus!

     

    normal toi tu dépasses les 50 000 km tu es hors sujet !!!!smiley mr-green

  • envoyé le 27/02/2018 09:51

    Je suis dans la catégorie numéro 3 de mon côté. De mon point de vue, je suis plutôt le bon type, pourquoi :

    La semaine je roule sur la pause de midi,parfois 1h, 1h30 et rarement 2h. Durant le week-end, je voudrais rouler 2x mais c'est pas simple. Alors je roule 1x (et pas 1h) le dimanche matin, entre 90 et 120km avec une équipe et j'essaie de sortir une 2ème fois sans empiéter sur le temps famille.

    Et donc, la deuxième sortie c'est par exemple départ à 6h du matin et retour à 9h pour déjeuner avec la famille. Mais ce qui est paradoxal, c'est que même en faisant ça, j'ai des remarques genre : mais t'es fou, il fait nuit, mais tu pourrais quand même rester au lit un matin, etc....

    Tout ca pour dire que parfois j'ai l'impression de faire le max pour faire bien mais au final ca va pas non plus.

    Indépendamment de tout ça, je m'occupe à 80% des repas, préparation, etc et de certaines tâches ménagères. Mais là aussi, tout est question de perception. Pour ces dames, c'est "normal" et pour moi/nous on a l'impression de s'investir.

    J'ai pas encore lu le bouquin : les hommes viennent de mars et les femmes de Vénus...mais y paraît que c'est intéressant

    Sinon, je suis rasé des jambes...mais pas intégral!

  • envoyé le 27/02/2018 10:13

    Des bons vieux clichés "papa-maman" qui décrivent mal le cyclisme que je connais.

    Heureusement, le monde a évolué et bon nombre de gens ne voient plus obligatoirement la famille comme un état fusionnel obligatoire, ou l'en s'ennuie ensemble.

    Il y a plein de couples ou chacun accepte que l'autre ait des passions et s'y adonne pleinement. En fait, c'est une simple question de respect de l'individu qu'est l'autre. 

    En gros, on sait se lâcher la grappe et on se retrouve sur les points qui nous rapprochent. C'est largement suffisant.

  • envoyé le 27/02/2018 10:17
    Réponse au message de Maurice AUTOBUS

    Des bons vieux clichés "papa-maman" qui décrivent mal le cyclisme que je connais.

    Heureusement, le monde a évolué et bon nombre de gens ne voient plus obligatoirement la famille comme un état fusionnel obligatoire, ou l'en s'ennuie ensemble.

    Il y a plein de couples ou chacun accepte que l'autre ait des passions et s'y adonne pleinement. En fait, c'est une simple question de respect de l'individu qu'est l'autre. 

    En gros, on sait se lâcher la grappe et on se retrouve sur les points qui nous rapprochent. C'est largement suffisant.

    oui et non....car ceci dépend aussi de la situation familiale = enfants ou pas et quel âge!

    car c'est pas toujours simple pour Mme de comprendre que tu souhaites rouler à vélo "à la place" de faire qqch en famille, surtout lorsque le beau temps est présent.

  • envoyé le 27/02/2018 10:24

    Courir est une contrainte qui pèse sur tout le monde, car il faut ajouter au temps de course les déplacements. Il fût un temps où ça me prenait tout le dimanche, et parfois le samedi. Néanmoins, comme cela a été mon activité principale pendant longtemps, celles qui ont partagé ma vie à ce moment-là connaissaient le deal.

    Maintenant je borne presque toujours autant, mais comme je ne cours plus, il n'y a pas de contrainte horaire. Et je me refuse à la sempiternelle sortie en groupe du dimanche matin à 8 ou 9 h. De toute façon, je m'organise comme je veux en journée en semaine. Du coup le week end, je peux rouler un coup 2h, un coup 3 h, en partant à n'importe quelle heure pendant que ma compagne vaque à ses occupations. 

  • envoyé le 27/02/2018 10:27

    slt

    pour les 10 000 c'est un peux sévère moi je fait 6000 pourtant c'est pas le temps qui me manque  apres c'est un choix perso si madame est d'accord moi 10 000 madame dirais niet faut dire elle a passée 15 ans sur le bord de la route a me passer de bidons et l'entrainement la semaine alors le vélo elle a donné .. aujourd'hui c'est avec modération ...

  • envoyé le 27/02/2018 10:38
    Réponse au message de Jean GUY

    Courir est une contrainte qui pèse sur tout le monde, car il faut ajouter au temps de course les déplacements. Il fût un temps où ça me prenait tout le dimanche, et parfois le samedi. Néanmoins, comme cela a été mon activité principale pendant longtemps, celles qui ont partagé ma vie à ce moment-là connaissaient le deal.

    Maintenant je borne presque toujours autant, mais comme je ne cours plus, il n'y a pas de contrainte horaire. Et je me refuse à la sempiternelle sortie en groupe du dimanche matin à 8 ou 9 h. De toute façon, je m'organise comme je veux en journée en semaine. Du coup le week end, je peux rouler un coup 2h, un coup 3 h, en partant à n'importe quelle heure pendant que ma compagne vaque à ses occupations. 

    mais plus d'enfants en bas âges Jean ? Ils sont hors du cocon et sont maintenant autonome j'imagine. Ceci facilite également les sorties, car quand tu es de retour, tu peux te consacrer à Mme alors qu'avec les petits enfants, c'est Mme qui s'en occupe et qui ne peut pas forcément faire ce qu'elle voudrait pour elle.

  • envoyé le 27/02/2018 10:46
    Réponse au message de Grégory RUYSSCHAERT

    Mon but = faire de l'humour d'ailleurs le titre que je voulais mettre était ("avec une épouse conservatrice

     

    mais en 52 caractères, çà ne passait pas :-)

     

     

    on, pronom indéfini avons éssayé de rester dans la veine que tu avais lancée , mais .......... certain n'ont pas compris que la place de la femme c'était de s'occuper des enfants , du ménage , de la popotte , de passer les bidons le dimanche et surtout de ne rien dire , que veux tu , les temps changent , alors , du coup, j'ai changé plus souvent de femmes que de vélo !!!!

     

    je ne sais a quel degrés cela ca être pris , mais pour rassurer les aigris, j'ai gardé de très bon rapport avec mes ex , j'ai même gardé des vidéos .. je dérape ? pardon

  • envoyé le 27/02/2018 10:46
    Réponse au message de Olivier COMMENT

    mais plus d'enfants en bas âges Jean ? Ils sont hors du cocon et sont maintenant autonome j'imagine. Ceci facilite également les sorties, car quand tu es de retour, tu peux te consacrer à Mme alors qu'avec les petits enfants, c'est Mme qui s'en occupe et qui ne peut pas forcément faire ce qu'elle voudrait pour elle.

    J'ai ma fille avec moi un WE sur deux. Evidemment à ce moment-là je ne sors pas rouler, ou alors le dimanche en toute fin de journée l'été quand sa mère l'a récupérée. Il arrive aussi que lorsqu'elle me sent particulièrement tendu, ma compagne actuelle me propose de partir rouler quand même en restant avec ma fille. Deux heures ce n'est jamais la mer à boire. L'important est d'être frais et tout de suite disponible au retour.

  • envoyé le 27/02/2018 10:50

    un brin d'intelligence et de bon sens doit suffir à épanouir tout le monde dans le meilleur des mondes!smiley wink Mais parfois, je suis un peu fou aussi car partir à 6h du matin...mais c'est sympa personne sur les routes et le silence pour soi.

  • envoyé le 27/02/2018 10:54
    Réponse au message de Grégory RUYSSCHAERT

    Michel, ma compagne est cycliste, mais se limite à 8 à 9000 ces temps-ci ...

    En fait, avec mon ex, nous nous sommes séparés il y a 5,5 ans car elle n'en pouvait plus de mon "obsession" cycliste (et d'autres choses).

     

    Ceci dit, nous roulons peu ensemble, (elle est beaucoup plus forte que moi, surtout en bosse) mais à peu près aux mêmes horaires ... 

     

    Le seul truc qui me fait râler c'est qu'elle n'a que 2 vélo, alors que moi j'occupe 1 garage et demie !!!

     

    En revanche, elle a 50 paires de bottes, alors que j'ai 3 paires de chaussures (de ville) :-) mdr

     

     

    et que tu pars en vacances avec 1 sac de sport alors qu'elle a 3 valises pleines smiley mr-green

  • envoyé le 27/02/2018 10:57
    Réponse au message de Frederic CLAIRET
    Amusant ... Personnellement, j'ai un peu de mal à comprendre comment font certains pour faire plus de 6000 kms / an avec femme et enfants et un boulot.

    ... Personnellement, j'ai un peu de mal à comprendre comment font certains pour faire plus de 6000 kms / an avec femme et enfants et un boulot.

    tu es un de ces nouveau hommes tu part rouler quand tu a fini le ménage ,préparé le repas de midi ,amené les gosses a l'ecole ou au sport ,tondu la pelouse smiley lol

  • envoyé le 27/02/2018 11:06

    Il est important que le conjoint d'un sportif fort occupé par sa passion soit lui même aussi passionné par quelque chose, pas forcément du sport d'ailleurs. Il faut que le couple soit équilibré dans ce sens là aussi.

    Il y a des personnes qui n'ont pas de passion, pas d'objectif personnel sauf celui d'être tout le temps avec l'autre. Dans ce cas là pas ou peu de vélo.

  • envoyé le 27/02/2018 11:11
    Réponse au message de Jean GUY

    J'ai ma fille avec moi un WE sur deux. Evidemment à ce moment-là je ne sors pas rouler, ou alors le dimanche en toute fin de journée l'été quand sa mère l'a récupérée. Il arrive aussi que lorsqu'elle me sent particulièrement tendu, ma compagne actuelle me propose de partir rouler quand même en restant avec ma fille. Deux heures ce n'est jamais la mer à boire. L'important est d'être frais et tout de suite disponible au retour.

    Merde, tout le début de mon message a disparu.

    J'essaie de le récupérer.

    ça n'a pas marché, perdu dans le cyber espace.

    ....

    315km, 7200m de D+, 13h40 de vélo, 20' d'arrêt. A la voiture à 20h15. Pas le temps de me laver.

     Clim et radio à fond pour rester réveillé, peut-être plus dur que le vélo.

    J'arrive avec seulement 15' de retard. 

     

  • envoyé le 27/02/2018 11:57
    Réponse au message de Christian MONTERON

    ... Personnellement, j'ai un peu de mal à comprendre comment font certains pour faire plus de 6000 kms / an avec femme et enfants et un boulot.

    tu es un de ces nouveau hommes tu part rouler quand tu a fini le ménage ,préparé le repas de midi ,amené les gosses a l'ecole ou au sport ,tondu la pelouse smiley lol

    Non pas vraiment.

    Simplement passer du temps avec tes proches lorsque tu es disponible, à savoir le WE. Lorsque tu rentres du boulot à 19h30, ça laisse assez peu de temps pour les voir la semaine. Mais peut être que tu apprécies de ne voir ni ta femme, ni tes enfants.


Répondre

Tout afficher / masquer


Retour au forum Route - Général | Haut de page

Hutchinson juin18
Maurienne Tourisme
KTM juin18