Venturini chez les flamands

Retour au forum Autres - Cyclo-cross | Bas de page | Tout afficher / masquer


  • envoyé le 28/12/2016 11:37
    Réponse au message de Patrick CHEVALIER

    alors dans ces conditions nous pourrions tout aussi bien dire que Sylvain Chavanel a fait ses classes en Belgiquesmiley mr-green

    En Fait oui, Chavanel a vraiment fait des résultats en passant dans une équipe Belge. C'est pendant dans cette période que son palmarès est le plus fourni. Avant, il végétait plutôt en France. La preuve que la Belgique lui a beaucoup appris sur la façon de courir.

  • envoyé le 28/12/2016 12:43
    Réponse au message de Michel ROTH

    En Fait oui, Chavanel a vraiment fait des résultats en passant dans une équipe Belge. C'est pendant dans cette période que son palmarès est le plus fourni. Avant, il végétait plutôt en France. La preuve que la Belgique lui a beaucoup appris sur la façon de courir.

    je dirais plutôt que les courses qui lui ont été proposé au sein de son équipe Belge correspondaient mieux a son profil de coureur

    et il en sera j'espère de même pour Y Offredo qui quitte la FDJ ou il était utilisé pour tirer des bouts droit je pense sa nouvelle équipe li proposera un programme plus adapté a ses qualités

     

    le roi Eddy a beaucoup appris en France il a couru en début de carrière pro 2 saisons chez Peugeot smiley mr-green

  • envoyé le 28/12/2016 13:47
    Réponse au message de Patrick CHEVALIER

    je dirais plutôt que les courses qui lui ont été proposé au sein de son équipe Belge correspondaient mieux a son profil de coureur

    et il en sera j'espère de même pour Y Offredo qui quitte la FDJ ou il était utilisé pour tirer des bouts droit je pense sa nouvelle équipe li proposera un programme plus adapté a ses qualités

     

    le roi Eddy a beaucoup appris en France il a couru en début de carrière pro 2 saisons chez Peugeot smiley mr-green

    Le roi Eddy n’apprenait pas grand chose en France. C'est pour çà qu'il n'y est pas resté.smiley mr-green

  • envoyé le 28/12/2016 15:32
    Réponse au message de Michel ROTH

    Le roi Eddy n’apprenait pas grand chose en France. C'est pour çà qu'il n'y est pas resté.smiley mr-green

    il a fait presque la totalité de sa carrière dans une équipe Française ça lui a laissé le temps d'apprendre a courir smiley mr-green https://fr.wikipedia.org/wiki/Ferdinand_Bracke

  • envoyé le 31/12/2016 10:08
    Réponse au message de Patrick CHEVALIER

    il a fait presque la totalité de sa carrière dans une équipe Française ça lui a laissé le temps d'apprendre a courir smiley mr-green https://fr.wikipedia.org/wiki/Ferdinand_Bracke

    C'est bien dommage qu'un coureur aussi doué que Ferdinand Bracke ait passé toute sa carrière dans une éqipe française. Le pauvre ! Quel palmarès il a raté. Il aurait dû gagner le Tour de France 1968 s'il avait été dans une équipe Belge. On peut vraiment dire qu'il avait fait un mauvais choix. Il aurait dû écouter son copain Eddy. smiley mr-green

  • envoyé le 31/12/2016 14:39
    Réponse au message de Patrick CHEVALIER

    il a fait presque la totalité de sa carrière dans une équipe Française ça lui a laissé le temps d'apprendre a courir smiley mr-green https://fr.wikipedia.org/wiki/Ferdinand_Bracke

    Tiens, encore un qui a appris le métier en Belgique: Sir Bradley Wiggins. Né à Gand. Son père était pistard et Bradley a appris sur le vélodrome de Gand. Sa carrière sur piste est impressionnante ! D'ailleurs il a fait ses adieux à Gand devant un public conquis. Reconnaissant, le bougre ! smiley lol smiley mr-green

  • envoyé le 31/12/2016 19:19
    Réponse au message de Michel ROTH

    Tiens, encore un qui a appris le métier en Belgique: Sir Bradley Wiggins. Né à Gand. Son père était pistard et Bradley a appris sur le vélodrome de Gand. Sa carrière sur piste est impressionnante ! D'ailleurs il a fait ses adieux à Gand devant un public conquis. Reconnaissant, le bougre ! smiley lol smiley mr-green

    j'ai visité Bruges en 2015 smiley wink

    si je gagne une course l'année prochaine tu ne vas quand même pas affirmer que j'ai fais mes classes en Belgiquesmiley mr-green

  • envoyé le 31/12/2016 19:32
    Réponse au message de Michel ROTH

    C'est bien dommage qu'un coureur aussi doué que Ferdinand Bracke ait passé toute sa carrière dans une éqipe française. Le pauvre ! Quel palmarès il a raté. Il aurait dû gagner le Tour de France 1968 s'il avait été dans une équipe Belge. On peut vraiment dire qu'il avait fait un mauvais choix. Il aurait dû écouter son copain Eddy. smiley mr-green

    Il me semble que le Tour 1968 s'est couru par équipes nationales, et si un Belge a été proche de l'emporter cette année là c'était Herman Van Springel, devancé seulement après l'ultime étape contre la montre.

    Et avec des si, je me dis que sans sa chute de Raymond Poulidor aurait pu gagner le Jackpot.

    Pour revenir au post initial les meilleurs coureurs de cyclo-cross viennent de Belgique et des Pays-Bas, c'est aussi là-bas que se disputent les plus belles courses avec un vrai engouement populaire, c'est là bas qu'il faut aller au risque de lever les bras moins souvent.

  • envoyé le 01/01/2017 16:04
    Réponse au message de Thierry LUNARD

    Il me semble que le Tour 1968 s'est couru par équipes nationales, et si un Belge a été proche de l'emporter cette année là c'était Herman Van Springel, devancé seulement après l'ultime étape contre la montre.

    Et avec des si, je me dis que sans sa chute de Raymond Poulidor aurait pu gagner le Jackpot.

    Pour revenir au post initial les meilleurs coureurs de cyclo-cross viennent de Belgique et des Pays-Bas, c'est aussi là-bas que se disputent les plus belles courses avec un vrai engouement populaire, c'est là bas qu'il faut aller au risque de lever les bras moins souvent.

    Ferdinand Bracke a fini troisième du Tour 2008, ne pas l'avoir emporté reste le principal regret de sa carrière. Dans une interview donnée au magazine flamand "Bahamontes", il expliquait que selon lui c'était le temps qu'il avait perdu dans les descentes de col qui l'avait condamné. Les descentes étaient semble-t-il le point faible de ce rouleur hors pair (recordman de l'heure en 67) qui était également un bon grimpeur (vainqueur de la Vuelta en 71).

  • envoyé le 02/01/2017 10:31
    Réponse au message de Thierry LUNARD

    Il me semble que le Tour 1968 s'est couru par équipes nationales, et si un Belge a été proche de l'emporter cette année là c'était Herman Van Springel, devancé seulement après l'ultime étape contre la montre.

    Et avec des si, je me dis que sans sa chute de Raymond Poulidor aurait pu gagner le Jackpot.

    Pour revenir au post initial les meilleurs coureurs de cyclo-cross viennent de Belgique et des Pays-Bas, c'est aussi là-bas que se disputent les plus belles courses avec un vrai engouement populaire, c'est là bas qu'il faut aller au risque de lever les bras moins souvent.

    C'est vrai qu'en 1968 le Tour se courait encore par équipes nationales. J'avais oublié. Mais il ne faut pas prendre trop au sérieux mes réponses à Patrick, c'est juste un petit jeu entre nous. smiley smile

    Pour en revenir à Ferdinand Bracke, il était considéré par beaucoup comme vainqueur probable de l'ultime étape contre-la-montre. Il était très fort dans cette discipline et supérieur, en principe, à Jan Janssen et à Herman Van Springel. Bien que 3ème au général avant le départ du clm, son retard de 1min 46s sur Janssen n'était pas considéré comme trop important et beaucoup de commentateurs de l'époque voyait Bracke comme vainqueur final plutôt que Van Springel et Jan Janssen.

    Pour les commentateurs belges de l'époque, Bracke était devenu le favori pour la victoire finale, davantage que Van Springel dont les capacités de rouleur étaient assez voisines de celles de Jan Janssen. En plus des raisons que Franck a exposées, Bracke a aussi dit dans des interviews qu'il avait été paralysé par le trac et que la pression était trop forte, ce qui l'aurait empêché de battre ses 2 concurrents qui le devançaient alors au général. Il ne termina que 4ème de ce clm de 54,7 km. Contre toute attente, il ne reprit rien à Janssen et perdit même 1 min 17 s supplémentaire. Au final, il termina sur la 3ème marche du podium à Paris, à 3 min 03 s de Janssen. Van Springel termina sur la seconde marche, à 38 s.

    On peut revoir les temps réalisés à l'époque:

    http://www.dewielersite.net/db2/wielersite/ritfiche.php?ritid=128077

    http://www.dewielersite.net/db2/wielersite/ritfiche.php?ritid=128078

    Il ne faut pas oublier que Bracke fut un moment recordman du monde de l'heure (en 1967) et vainqueur à deux reprises du Baracchi (avec Merckx), du Grand Prix des Nations et champion du monde de poursuite. C'était donc un vrai spécialiste du clm.

  • envoyé le 02/01/2017 10:32
    Réponse au message de Patrick CHEVALIER

    j'ai visité Bruges en 2015 smiley wink

    si je gagne une course l'année prochaine tu ne vas quand même pas affirmer que j'ai fais mes classes en Belgiquesmiley mr-green

    Il n'y a pas de vélodrome à Bruges. On attend que tu visites Gand. smiley smile

  • envoyé le 02/01/2017 13:29
    Réponse au message de Michel ROTH

    Il n'y a pas de vélodrome à Bruges. On attend que tu visites Gand. smiley smile

    Patrick s'est fié à Jacques Brel ... de Bruges à Gand , lalalla !

  • envoyé le 02/01/2017 15:00
    Réponse au message de Michel ROTH

    C'est vrai qu'en 1968 le Tour se courait encore par équipes nationales. J'avais oublié. Mais il ne faut pas prendre trop au sérieux mes réponses à Patrick, c'est juste un petit jeu entre nous. smiley smile

    Pour en revenir à Ferdinand Bracke, il était considéré par beaucoup comme vainqueur probable de l'ultime étape contre-la-montre. Il était très fort dans cette discipline et supérieur, en principe, à Jan Janssen et à Herman Van Springel. Bien que 3ème au général avant le départ du clm, son retard de 1min 46s sur Janssen n'était pas considéré comme trop important et beaucoup de commentateurs de l'époque voyait Bracke comme vainqueur final plutôt que Van Springel et Jan Janssen.

    Pour les commentateurs belges de l'époque, Bracke était devenu le favori pour la victoire finale, davantage que Van Springel dont les capacités de rouleur étaient assez voisines de celles de Jan Janssen. En plus des raisons que Franck a exposées, Bracke a aussi dit dans des interviews qu'il avait été paralysé par le trac et que la pression était trop forte, ce qui l'aurait empêché de battre ses 2 concurrents qui le devançaient alors au général. Il ne termina que 4ème de ce clm de 54,7 km. Contre toute attente, il ne reprit rien à Janssen et perdit même 1 min 17 s supplémentaire. Au final, il termina sur la 3ème marche du podium à Paris, à 3 min 03 s de Janssen. Van Springel termina sur la seconde marche, à 38 s.

    On peut revoir les temps réalisés à l'époque:

    http://www.dewielersite.net/db2/wielersite/ritfiche.php?ritid=128077

    http://www.dewielersite.net/db2/wielersite/ritfiche.php?ritid=128078

    Il ne faut pas oublier que Bracke fut un moment recordman du monde de l'heure (en 1967) et vainqueur à deux reprises du Baracchi (avec Merckx), du Grand Prix des Nations et champion du monde de poursuite. C'était donc un vrai spécialiste du clm.

    Ferdinand Bracke était un solide rouleur, ses titres sur piste et ses victoires contre la montre sont là pour en témoigner.

    En 1968 le Tour s'est offert à Jan Janssen mais les huit premiers du général se tenaient en cinq minutes, ça aurait pu être l'année de Ferdinand Bracke, pour les excellentes raisons que tu cites, comme celle d'Herman Van Springel qui lâche le maillot jaune pour trente-huit secondes.

    Après ça a été le règne d'Eddy Merckx.

  • envoyé le 02/01/2017 18:29
    Réponse au message de Franck PASTOR

    Ferdinand Bracke a fini troisième du Tour 2008, ne pas l'avoir emporté reste le principal regret de sa carrière. Dans une interview donnée au magazine flamand "Bahamontes", il expliquait que selon lui c'était le temps qu'il avait perdu dans les descentes de col qui l'avait condamné. Les descentes étaient semble-t-il le point faible de ce rouleur hors pair (recordman de l'heure en 67) qui était également un bon grimpeur (vainqueur de la Vuelta en 71).

    Je viens de me relire et je constate avoir écrit que Bracke avait fini troisième du Tour… 2008 !! Comment j'ai pu laisser passer un lapsus pareil, faudrait toujours se relire! smiley embarassedsmiley embarassed

  • envoyé le 07/01/2017 16:32
    Réponse au message de Michel ROTH

    Il n'y a pas de vélodrome à Bruges. On attend que tu visites Gand. smiley smile

    en caté débutant (Belgique) le vainqueur est Thibault Nys serait il de la famille de Sven ?

  • envoyé le 07/01/2017 17:25
    Réponse au message de Patrick CHEVALIER

    en caté débutant (Belgique) le vainqueur est Thibault Nys serait il de la famille de Sven ?

    C'est très possible.

    J'ai le souvenir d'un ado en âge d'être cadet qui pleurait en embrassant son père Sven lors de ses adieux à la compétition.

  • envoyé le 07/01/2017 21:58
    Réponse au message de Patrick CHEVALIER

    en caté débutant (Belgique) le vainqueur est Thibault Nys serait il de la famille de Sven ?

    C'est bien le fils de Sven Nys

  • envoyé le 07/01/2017 22:15
    Réponse au message de Isaac STENE

    C'est très possible.

    J'ai le souvenir d'un ado en âge d'être cadet qui pleurait en embrassant son père Sven lors de ses adieux à la compétition.

    En effet, il a remporté le titre en cadets

  • envoyé le 08/01/2017 11:07
    Réponse au message de Isaac STENE

    C'est très possible.

    J'ai le souvenir d'un ado en âge d'être cadet qui pleurait en embrassant son père Sven lors de ses adieux à la compétition.

    http://www.***.com/actualite/55644/cc-championnat-de-belgique-debutants-classements

    sur le lien ajouter a la place des 3 * (d i r e c t v e l o)  

  • envoyé le 09/01/2017 10:15
    Réponse au message de Maximilien COUVREUR

    C'est bien le fils de Sven Nys

    Je confirme.

  • envoyé le 24/01/2017 22:32
    Réponse au message de Patrick CHEVALIER

    tout les ans tu nous  fait le même post et tout les ans il faut te redire que les Français qui font du cyclocross le font en demi teinte car ils sont routiers avant toutsmiley wink enfin c'est comme ça que leurs employeurs l'entendsmiley wink 

    et tout les ans il faut te redire conçernant les Flamands qui brillent pendant saison de cyclocross ils sont où lors des épreuves routières ah ah ah ah smiley mr-green

    Les Français qui disent qu'ils font les cross l'hiver pour garder la forme , à cela je dis baliverne , pour être au top tous le WE  au haut niveau , il faut faire cela correctement , sinon tu te fait mal , et puis les parcours ne sont plus comme avant . Les Belges et Hollandais eux ce servent de la route en vue des cross , et puis il faut dire une chose , cette saison il n'y a vraiment pas eu de mauvais temps smiley wink .       

  • envoyé le 25/01/2017 05:22
    Réponse au message de Jean-Louis BOUCHET

    Les Français qui disent qu'ils font les cross l'hiver pour garder la forme , à cela je dis baliverne , pour être au top tous le WE  au haut niveau , il faut faire cela correctement , sinon tu te fait mal , et puis les parcours ne sont plus comme avant . Les Belges et Hollandais eux ce servent de la route en vue des cross , et puis il faut dire une chose , cette saison il n'y a vraiment pas eu de mauvais temps smiley wink .       

    ah ok les crossman Belge se servent de la route pour préparer le cross smiley wink

    mais les routiers Français qui font du cyclocross ne peuvent pas selon toi faire du cross pour préparer la route smiley undecided

  • envoyé le 25/01/2017 23:45
    Réponse au message de Patrick CHEVALIER

    ah ok les crossman Belge se servent de la route pour préparer le cross smiley wink

    mais les routiers Français qui font du cyclocross ne peuvent pas selon toi faire du cross pour préparer la route smiley undecided

    Bonsoir Patrick Chevalier .
    Pour vous repondre , oui oui "  les crossmans Belge se servent de la route pour préparer le cross " , comme dans les années 50/60/70 et 80 ou les Français qui ne pratiquaient que le cross , faisait la même chose , et à cette époque il y avait beaucoup de très bon crossmans en France , mais il n'y avait pas de structures pour que les meilleurs puissent progresser comme nos amis Belges et Hollandais " que j'ai très bien connu , pour avoir bien couru avec les pointures Belge  Hollandaise et allemande " , voila pourquoi je me suis permis de mettre mon petit commentaire .
           

  • envoyé le 26/01/2017 13:07
    Réponse au message de Jean-Louis BOUCHET

    Bonsoir Patrick Chevalier .
    Pour vous repondre , oui oui "  les crossmans Belge se servent de la route pour préparer le cross " , comme dans les années 50/60/70 et 80 ou les Français qui ne pratiquaient que le cross , faisait la même chose , et à cette époque il y avait beaucoup de très bon crossmans en France , mais il n'y avait pas de structures pour que les meilleurs puissent progresser comme nos amis Belges et Hollandais " que j'ai très bien connu , pour avoir bien couru avec les pointures Belge  Hollandaise et allemande " , voila pourquoi je me suis permis de mettre mon petit commentaire .
           

    tout comme les pros Français qui aiment le cyclocross se servent de la  discipline en participant a quelques épreuves pour maintenir une certaine forme (un peu a la façon de Stybar cette année)


Répondre

Tout afficher / masquer


Retour au forum Autres - Cyclo-cross | Haut de page

Campagne Faceboook Vélo101
Inscription en ligne Vélo101