L'étude biomécanique par CrossCatBike

Santé / forme Publié le 16/04/2017 10:00

L'étude biomécanique avec analyse du pédalage est la suite logique du réglage des cales pour une personne qui veut optimiser au maximum son pédalage.

Etude biomécanique
© CrossCatBike
C'est avec du matériel très haut de gamme qu'Emmanuel Batalla (fondateur de CrossCatBike) propose un service d'étude biomécanique, tous ses franchisés étant également équipés du même matériel et logiciel d'analyse : le BikeFitting.

"Attention, un logiciel d'analyse biomécanique est une aide pour mesurer des angles, des géométries, mais aussi des asymétries", précise Emmanuel Batalla. Concrètement, cela signifie qu'une personne qui ne sait pas lire tous ces chiffres et valeurs n'est pas apte à vous donner un résultat à votre passage vidéo. En effet, c'est grâce à quatre caméras 3D formant un carré autour de votre vélo que cette opération s'effectue. Pour ce faire, pas moins de vingt-trois boules fluorescentes (les mêmes que celles qui servent dans les studios d'animation pour créer les jeux vidéos et les films d'animation !) sont placées sur vos différentes articulations. Après des tests de souplesse et une fois l'étalonnage des caméras effectué, il ne vous reste plus qu'à vous mettre en place au centre du carré sur votre vélo.

Les caméras vont filmer votre pédalage, votre position, et c'est grâce à l'analyseur en 3D que CrossCatBike va détailler votre performance ou vos points à améliorer. Ainsi, on peut observer toute forme d'asymétrie et de déséquilibre gauche/droite. Il peut aussi contribuer à améliorer la stabilité et avoir un meilleur aperçu du niveau d'efficacité de la technique de pédalage du cycliste. Mais le plus intéressant est la mesure dynamique. Vous pouvez être idéalement posé sur votre vélo mais, une fois que vous commencez à forcer, des mouvements parasites peuvent apparaître et engendrer une déperdition de puissance. D'où le fait de vous faire pédaler avec une légère résistance et de filmer différentes séquences. Ensuite vient l'échange entre le spécialiste et vous afin de comprendre pourquoi vous avez choisi cette position et si vous avez des lésions articulaires antécédentes.

L'analyse biomécanique
© CrossCatBike
Après ce dialogue, CrossCatBike va affiner les réglages de votre vélo. Ces réglages intègrent les aspects spécifiques de votre corps, votre souplesse et vos préférences personnelles pour optimiser davantage le réglage initial.

Une fois la séquence terminée (environ deux à cinq minutes, le temps de vous mettre en position et de commencer à ressentir l'effort fourni), toutes les données (longueur des os et angles d'articulation, par exemple) sont accessibles afin de pouvoir affiner votre position. Toutes ces valeurs sont affichées sur un tableau récapitulatif avec deux couleurs (bleu pour le côté gauche, rouge pour le droit). On distingue ainsi aisément les dissymétries, mais également les différents angles articulaires si nous prenons la cheville qui, lors d'un cycle de pédalage, subit un très grand nombre de variations angulaires (concrètement un mouvement circulaire autour de l'axe du pédalier).

C'est avec cette analyse que CrossCatBike calcule votre pourcentage d'efficacité sur la pédale et ce sur chaque jambe ! Mais la mesure ne s'arrête pas là, on mesure également la répartition de la force sur l'axe de la pédale. "Dans le meilleur des mondes et biomécaniquement parlant, il faut avoir une efficacité de pédalage à 100 % sur chaque jambe. Et toute la puissance appliquée sur la pédale doit s'orienter vers le milieu de l'axe de la pédale. Mais c'est impossible, ou du moins aujourd'hui je n'ai encore jamais mesuré cela", nous précise Emmanuel Batalla. Il faut savoir qu'une efficacité de 100 % n'existe pas dans la réalité car il subsistera toujours un certain degré d'inefficacité, de déséquilibre ou d'asymétrie dans un tour de pédale. Idem pour la répartition de la force appliquée en raison de l'instabilité du pied ou pour diverses autres raisons. "D'où le fait de passer d'abord par un bon réglage des cales, et si besoin l'ajout de semelles sur-mesure. Ainsi le pied aura déjà une meilleure répartition de la puissance sur l'axe de la pédale. L'étude biomécanique avec analyse du pédalage est la suite logique du réglage des cales pour une personne qui veut optimiser au maximum son pédalage."

Le logiciel BikeFitting
© Stéphane Cognet
C'est ce que propose CrossCatBike et cela dans la même journée. En revanche avec cette étude, vous pouvez connaître vos points à améliorer pour avoir une efficacité la plus proche possible des 100%. "Certains cyclistes sont plus efficaces dans leur phase de poussée sur la pédale et d'autres plus puissants dans leurs muscles postérieurs et ont donc une meilleure efficacité lors du tirage. Ainsi un cycliste repart de cette étude avec son ou ses points à perfectionner pour harmoniser son pédalage, augmenter ainsi sa puissance à chaque tour de manivelle mais surtout engendrer moins de fatigue au fil des heures !"

Tout comme pour le réglage de cales, un suivi est assuré. En effet, si vous devez changer radicalement votre position (chose assez rare tout de même), Emmanuel préconise d'y aller en douceur. "Il faut savoir qu'une personne habituée à une façon de pédaler, à être posée sur son vélo depuis des années, ne peut pas changer radicalement sa position sans risque de lésion ! C'est pourquoi, par exemple, pour baisser la tige de selle ou rehausser le cintre de 6 millimètres, je préconise de le faire en trois fois avec une rectification tous les quinze jours à trois semaines." Bien évidemment, un suivi est assuré par l'équipe de CrossCatBike avec votre position initiale enregistrée si vous devez revenir dessus. Mais pour Emmanuel Batalla cela signifierait que l'étude est un échec. "Cela ne m'est encore jamais arrivée !" Les jeunes ne sont pas en reste et un suivi et une modification des réglages avec la croissance est possible.

En conclusion, pour optimiser au mieux son pédalage, une analyse biomécanique avec mesure angulaire des articulations, de l'efficacité et de la force appliquée sur la pédale est indispensable ! Bien sûr cette étude peut se faire sans avoir fait régler ses cales auparavant mais, à notre avis, cela n'aurait aucun sens. "C'est comme bâtir une maison en commençant par la charpente..."

Pour l'étude biomécanique, il faut compter deux à trois heures (en fonction du nombre d'interventions et de modifications à apporter à votre position) et un coût de 160 €. Autrement, une simple analyse de votre pédalage (sans réglage) vous coutera 70 €.

Plus de renseignements par e-mail (eg.crosscat@outlook.com) ou sur www.crosscatbike.com.

<< Article précédent | Article suivant >>

LookPedale nov
Tacx 1 novembre 2017
Inscription en ligne Vélo101
JR Laloi novembre 2017 Personal coach