Test des roues Corima 47 mm MCC S+

Tests de matériel Publié le 08/06/2016 10:04

Les Corima 47 mm MCC S+ sont à l'aise partout, sur le plat comme en haute montagne. Leurs qualités remarquables en font des roues au rendement exceptionnel.

Les Corima 47mm MCC S +
© Vélo 101
Fournisseur de l'équipe Astana, la marque drômoise Corima peut se targuer d'avoir déjà remporté les trois Grands Tours du calendrier ainsi que les derniers Jeux Olympiques. Chez Corima, on aime le carbone : toutes les jantes des roues de la gamme sont fabriquées à partir de cette matière. Corima va même plus loin en produisant des roues avec rayonnage, moyeux et jantes en carbone :  les MCC S+. Un processus que peu de marques savent apprivoiser. Preuve que Corima maîtrise son sujet, les MCC S+ sont déclinées en différents profils : 32 et 47 mm de hauteur. Intrigués par cette paire de roues, nous nous sommes tournés vers les Corima 47 mm MCC S+, en version boyaux (une version à pneus existe également).

Ces roues sont équipées de moyeux S+ (l'avant ayant une forme "diabolo") en carbone à roulements annulaires. Les jantes ont une hauteur de 47 mm pour 22,6 mm de large. Roue avant comme roue arrière comportent douze rayons massifs en carbone. Ceux de la roue avant sont légèrement profilés tandis que ceux de la roue arrière restent ronds. Comme pour la majorité de ses roues, Corima rayonne par paires de rayons, laissant de grands espaces vides entre chaque couple. Ce rayonnage est atypique et accentue la singularité des roues. Esthétiquement, cela donne un rendu magnifique, sublimé par des finitions irréprochables. A noter qu'un aimant est présent dans chaque roue pour faire fonctionner son compteur.

Un rayonnage atypique
© Vélo 101
Pour ces roues entièrement carbone, certains se poseront la question de la solidité, notamment des rayons. Que se passe-t-il si l'un d'entre eux est endommagé ? Cette question, la marque y a répondu dès la confection du cahier des charges des MCC S+ : les rayons se devaient impérativement d'être réparables. Il y a de quoi être rassuré. Pour ce faire, il faudra renvoyer les roues aux ateliers Corima afin d'effectuer la réparation.

Passons maintenant au test. Sur le plat, le profil de 47 mm des MCC S+ est un avantage. Ce sont des roues aérodynamiques très faciles à envoyer grâce à leur légèreté. Mais cette légèreté a parfois ses limites. Lorsqu'il faut rouler très vite sur des portions plates et rectilignes, une paire de roues un peu plus lourde (pour un profil similaire) aura une plus grande inertie et s'en sortira un peu mieux. Les 47 mm MCC S+ se rattrapent grâce au faible nombre de rayons et leur positionnement sur la jante. Le placement des six paires de rayons laisse de grands espaces évidés, permettant à l'air de mieux s'écouler, favorisant ainsi l'aérodynamisme.

En relance, le faible poids couplé à une excellente rigidité des roues permet une facilité d'accélération déconcertante. Les roues partent au quart de tour. Les phases de pédalage en danseuse sont très faciles. Nous avons noté que nous restions plus de temps en danseuse avant de nous rasseoir, preuve que les jambes fatiguent moins pour envoyer les roues. Que ce soit sur nos premières sorties ou à la fin du test, se dresser sur les pédales a toujours eu son petit effet. Sur les sprints, les roues sont percutantes car extrêmement vives au démarrage (pas besoin de beaucoup balancer le vélo à droite et à gauche) et leur rigidité retransmet parfaitement la puissance développée par le cycliste.

Un moyeu avant en forme de diabolo
© Vélo 101
Si le faible poids des roues amoindrit leur efficacité sur le plat, c'est l'effet inverse en montagne ou sur parcours vallonnés. Sur ces terrains où le poids compte, les 1130 grammes des Corima 47 mm MCC S+ font des merveilles et rouler avec devient un vrai régal. Même avec leur profil haut de 47 mm, ces roues passent aussi bien les murs à 20% que les pentes à 6% menées au train. Assis ou en danseuse, les différentes phases de pédalage s'enchaînent avec une grande facilité. C'est vraiment lorsque la route s'élève que l'on ressent tous les avantages de ces roues d'exception.

En descente, la faible masse entraîne une faible inertie des roues, les rendant maniables et précises. Le freinage est assuré par les patins Corima fournis avec les roues. Ils procurent un freinage particulièrement efficace, fiable et... silencieux ! Le freinage est puissant en fin de course mais on le sent également très doux avec les roues. Elles ne se sont jamais bloquées sous la puissance du freinage. C'est très sécurisant et cela met l'utilisateur en confiance. Ces patins sont d'excellents produits !

Fantastiques ! Voilà comment nous décririons ces roues. Les Corima 47 mm MCC S+ sont des roues qui s'adaptent à tous les parcours, avec une plus-value pour les terrains affichant du dénivelé. Mieux vaut donc habiter dans une région avec un minimum de relief pour en tirer tous les bénéfices. Chaque roue est livrée avec housse de protection, patins de freins, serrage de roue en titane et carbone et prolongateur de valve. Mais l'excellence a un prix. Il faut compter 1400 euros pour la roue avant et 1599 euros pour l'arrière. Ce tarif élevé s'adresse à une catégorie de cyclistes recherchant la performance à tout prix. Pour un prix plus abordable, la gamme Corima propose des roues de même profil avec plus ou moins de technologies selon les budgets.

Plus d'infos sur Corima sur www.corima.fr. Pour toute question sur ce test, vous pouvez nous contacter directement par email : testvelo101@velo101.com.

<< Article précédent | Article suivant >>

Campagne Faceboook Vélo101
Inscription en ligne Vélo101