Test du home-trainer Tacx Neo Smart T2800

Tests de matériel Publié le 11/01/2017 09:57

Pionnière dans les home-trainers, Tacx livre un modèle haut de gamme avec son Neo Smart T2800. Entièrement électronique, il se veut réactif et hyper réaliste.

Le Tacx Neo Smart T2800 et son pack Upgrade
© Stéphane Cognet
Comme chez ses concurrents, Tacx propose une version de home-trainer connectée et à entraînement direct. Ce home-trainer est assez lourd, 21,5kg, mais est très stable avec un encombrement au sol d’environ 75 x 57.5 cm. Livré dans un carton de bonne qualité, l’emballage est propre, le home-trainer est bien protégé dans des coques en mousse polyuréthane. Tous les accessoires sont eux dans des sachets plastiques. Rien ne bouge quand vous secouez le carton et donc aucun risque que le TACX arrive chez vous détérioré pour le cas où vous le commandez en ligne. On y retrouve le home-trainer en position repliée, un support de roue avant, les câbles de branchement électriques, un blocage rapide, la rondelle de calage pour les corps 10 vitesses, l'entretoise pour un entraxe de 135mm, deux écrous de cassette et le mode d'emploi.

Il n’est pas fourni avec une cassette, mais son corps de roue libre est compatible Campagnolo et Shimano. Un bon point si jamais vous changez de transmission durant la saison ou si vous possédez plusieurs vélos. En revanche pour la connectique Tacx n'a pas fourni son logiciel maison, Tacx Trainer Software 4. A 130€ le logiciel en plus du home-trainer, cela fait lourd pour le porte-monnaie. A 160€, le pack upgrade dispose en plus d'une clé USB Ant+. Celle-ci est dotée d’un câble assez long pour communiquer avec votre Neo Smart d’un bout à l’autre de votre salle de sport par exemple. Il comprend également trois DVD (4 cols des Pyrénées, dont le Tourmalet, une étape du Giro 2013 et le Tour des Flandres 2013), et un Blu-Ray de la Marmotte 2014. Ces parcours vont, dans un premier temps, vous permettre de vous familiariser un peu avec l’engin. Pour terminer, ce pack comprend en outre, une télécommande Ant+ à fixer sur votre guidon pour vous diriger sur les parcours virtuels ou dans les différents menus du logiciel.

Le modèle Neo communique via ANT+ et Bluetooth. Vous pouvez donc le connecter facilement et rapidement aux applications du fournisseur ou sur certaines applications connectées de réalité virtuelle. Les différentes diodes permettent de savoir sur quel système vous dialoguez.

Comme de coutume, Tacx a opté pour son classique calage de la roue avant via sa cale spécifique déclinée pour tous ses home-trainer. Il ne dispose pas de réglage de hauteur. Ainsi, il est préfiguré pour un vélo de route avec des roues de 700. Pour ceux qui vont s’en servir avec le VTT ou une roue en 650, ceux-ci devront recalculer la bonne hauteur de cale à placer sous la roue avant. Au premier abord, son absence de courroie ou autres pour entraîner le volant d'inertie, le différencie de ses concurrents. Ce dernier est solidaire du corps de la roue libre

Le Neo Smart est entièrement électronique ! La résistance est gérée par un moteur, ce qui le rend très réactif ! Celui-ci est relié directement au volant d’inertie. Sa résistance est assurée grâce aux 32 aimants qui tournent autour de 30 bobines. La résistance augmente avec l'intensité du courant qui traverse les bobines et suit le rythme imprimé. Son design en forme d’ailes d’avion puis, une fois en marche, sa lumière sous le châssis transformera votre salon, salle de sport ou garage en une aire futuriste.

Tacx annonce que son home-trainer permet de reproduire les sensations des pavés, des graviers, du tout-terrain ou d'autres types de routes sur lesquelles vous roulez. En effet, en fonction de l’application que vous utilisez et le terrain choisi, si vous traversez un pont, une route de gravel, une piste ou encore des pavés, ce dernier va vibrer et vous ressentez les vibrations du revêtement routier dans vos jambes de la même façon que vous les ressentiriez si vous rouliez à l'extérieur ! Concrètement, c’est le corps de roue libre qui vibre un peu comme les manettes des consoles de jeux. En descente, le volant est entraîné par le moteur et la roue libre se met en action avec un cliquetis proche d'un moyeu DT Swiss. Ainsi vous pouvez dépasser facilement les 70km/h en fonction du terrain sur lequel vous vous trouvez !

Il offre une résistance maximale de 2200 Watts. Vous avez largement de quoi faire ! Le Neo Smart offre une large compatibilité avec des applications connectées (Zwift, BKool, etc.) ou d'analyse de performance (TrainingsPeaks, Golden Cheetah, etc.). Le seul point négatif de l’application Tacx est sa sauvegarde de fichiers en TTS. Ce format n’est hélas compatible qu’avec peu de logiciels

Test du Tacx Neo Smart T2800
© Stéphane Cognet
Une fois en place et connecté, toujours soit par Bluetooth ou Ant+, une lumière d’ambiance éclaire sous le châssis. Celle-ci varie de couleur en fonction de la puissance développée. Plus vous forcez, plus elle tend vers le rouge et inversement à faible résistance, vous êtes sur des tons bleus. La sensation de reproductivité est très réaliste. Très vite, vous oubliez que vous êtes sur un home-trainer, d’autant plus que ces vibrations et sa résistance qui varient très rapidement en font un outil très puissant. Ses bases oscillent légèrement ce qui permet de se mettre en danseuse sans trop solliciter les haubans. Attention, pensez à adopter un pédalage spécial home-trainer en danseuse en cassant les coudes pour reproduire le balancier.

Les Watts affichés sont très proches de celles que peut offrir un pédalier SRM. Les variations de mesures sont de l’ordre 1 à 2%. La force du Neo Smart est son changement de résistance presque instantané. En effet, sans courroie, il permet de générer une très grosse résistance en une fraction de seconde quand ses rivaux doivent attendre que le volant d’inertie atteigne la puissance souhaitée. Ainsi programmer des sprints à plus de 1000 Watts sur 5 voire 7 secondes est tout à fait possible. Néanmoins, méfiez-vous si vous surestimez votre puissance, vous allez vous retrouver complètement à l’arrêt. Sur des parcours virtuels, toutes les variations de pente ou petites aspérités de la route sont immédiatement reproduites avec une précision et une sensation vraiment très proche de la réalité.

Autre point fort du Tacx : sa capacité à être utilisé avec ou sans prise. Grâce à son aptitude à générer un courant électrique et la technologie Plug in/Plug out, sans prise il fonctionne en tant que frein moteur. L’entraînement dans les descentes n’est donc pas possible, mais vous pouvez tout de même faire varier la résistance. Ainsi le Neo Smart permet de bénéficier d’une facilité d’utilisation maximale. Vous pouvez très bien vous en servir en échauffement avant un contre-la-montre, un cyclo-cross, une course de côte, etc. Enfin si vous l’utilisez sans le coupler à un smartphone, une tablette ou un ordinateur, il se comporte comme un home-trainer progressif. Plus votre vitesse est élevée, plus la résistance est importante.

En conclusion avec un prix de vente aux alentours des 1200 euros, vous avez sûrement l’un des meilleurs home-trainer du marché actuel. En revanche pour avoir une utilisation de toutes ses capacités et attributs, vous devrez le coupler à une application de parcours virtuelle ou acheter le logiciel Tacx Trainer Software pour environ 130€ de plus (160€ pour le pack upgrade). Celui-ci vous permettra de générer vos propres séances d’entraînement en calibrant les Watts, ou la cadence. Egalement de "pédaler" sur des routes mythiques avec la vidéo interactive.

Plus d'infos sur Tacx sur www.tacx.com. Pour toute question sur ce test, vous pouvez nous contacter directement par e-mail : test@velo101.com.

<< Article précédent | Article suivant >>

ProbikeShop complément juil17
Bosses de Provence Mai 2017 Dromoise aout 2017