Test du Specialized Roubaix Pro

Tests de matériel Publié le 09/12/2009 11:10

Test du Specialized Roubaix Pro, dont la conception, la géométrie, les matériaux et les équipements sont une référence en termes de confort.

L'efficacité dans le confort :

Le Specialized Roubaix Pro
© Specialized
Specialized, quelle que soit la façon dont on le prononce, a la réputation d'une marque qui innove. Casques, selles ou chaussures répondent à un cahier des charges bien pensé et pas seulement en termes de marketing. Ainsi, pour ses hauts de gamme route, Specialized a jugé difficile de réunir toutes les qualités (légèreté, rigidité, nervosité, confort, stabilité...) dans un même cadre et a opté pour la création de deux concepts : le Tarmac ("tout pour la performance", léger et rigide) et le Roubaix (confortable sans nuire au rendement). Nous avons testé ce dernier modèle quinze jours avant de l'utiliser une dernière fois en compétition lors d'une cyclosportive.

 

L'aspect :

Le Roubaix, c'est d'abord une gueule ! Des haubans en Z et un œil dans la fourche, faut oser ! Cette option de mettre des inserts Zerts au contraire de tous les autres grands constructeurs et d'en valider la pertinence par des victoires sur Paris-Roubaix, chapeau ! Mais le secret du Roubaix ne tient pas qu'à l'ajout d'un peu de gel dans du carbone. Toute la géométrie vise à optimiser le confort. Ainsi le tube supérieur est cintré et se prolonge dans les haubans créant une ligne fluide, une fluidité accentuée par une déco sobre que l'on retrouvera sur la route. L'angle tube-haubans a été ouvert par rapport au Tarmac et l'empattement allongé, gage de stabilité.

A l'examen visuel, avec un petit talent de maquignon, on pourrait déjà deviner ses qualités. Regardez, tout se qui va vers la selle s'affine. Le tube horizontal réduit son diamètre, le tube vertical fait de même et accueille une tige de selle non-intégrée de 27,2 millimètres, elle-même recevant un insert visco-élastique. Les haubans sont fins eux aussi et cintrés dans tous les plans. Tous ces éléments sont synonymes de confort et dissipation des vibrations.

Par contre, du côté de la boîte de pédalier, tout est surdimensionné et droit. Le tube diagonal est monstrueux par rapport aux autres. Son axe est aligné sur l'axe de pédalier pour moins solliciter la direction dont la douille est conique (plus large en bas qu'en haut, 1"1/3 contre 1"1/8). Tube vertical et bases se sont aussi élargis à l'approche de la boîte. Ces éléments-ci signifient : rigidité latérale, pas de torsion et rendement maximum.

Les composants :

Le Specialized Roubaix Pro
© Specialized
Pour 2010, le Specialized Roubaix Pro n'est disponible qu'en kit-cadre mais nous avons bénéficié pour le test d'un montage très cohérent, même s'il peut paraître dépareillé. Du Dura-Ace pour les leviers et les dérailleurs, de l'Ultegra SL pour les étriers, un pédalier maison FACT Pro carbon compact 50x34 associé à une cassette Ultegra 12x27 et une chaîne Dura-Ace. Ce n'est pas banal mais somme toute logique en mixant le haut de gamme, la gamme inférieure et des produits maison. Et ceux-ci sont bien choisis : la selle Toupé gel renforcée de carbone et allégée grâce à ces rails en titane creux est parfaite d'autant plus qu'elle est disponible en plusieurs largeurs. La tige de selle Spe Pro SL et son insert Zerts est indissociable du cadre et livrée avec bien sûr. Une potence alu est associée à un cintre carbone très peu profond, ce n'est peut-être pas fashion mais cela respecte l'objet initial : le confort surtout lorsque le cintre est recouvert d'une guidoline spécifique.

Et les roues ? Notre seul regret dans ce test, c'est de ne pas avoir eu le temps d'essayer le vélo avec une paire de roues connue par notre testeur. Quelle part du confort provient des roues et des pneus, des étonnantes chapes de 25 millimètres de largeur et de 23 millimètres de hauteur ? Ces Specialized Roubaix Pro faits spécifiquement pour ce vélo ont un look de moto et ne sont certainement pas neutres dans son comportement. De plus ils sont montés sur des roues atypiques Roval (appartenant à Specialized) Roubaix SL. Nous aurions aimé aussi tester ces roues séparément sur un cadre de référence, car elles semblent receler un certain secret de fluidité.

En mouvement :

Nous ne sommes pas déçus ! Le Roubaix Pro donne bien à l'utilisateur le confort et la sécurité recherchés. Le rendement n'est pas altéré pour autant grâce à sa rigidité latérale. Bien sûr, on peut le trouver un peu pateau dans les relances, pas assez vif dans un sprint, mais ce n'est pas son terrain. Son truc, c'est vous accompagner en douceur sur de longues chevauchées quel que soit le terrain, c'est un passe-partout. Il roule bien mais plus du style "échappée matinale" que "chrono de prologue" à cause de son poste de pilotage surélevé.

Le Specialized Roubaix Pro
© Vélo 101
Il descend très bien. Son empattement lui procure une grande stabilité et les descentes même en revêtement imparfait sont un plaisir. On glisse sur du velours, cette impression est certainement renforcée par les périphériques. Les roues Roval et les pneus de 25 millimètres de large sont choisis pour ça. Lors des freinages d'urgence, aucun souci, le vélo ne bouge pas, il n'est pas souple partout, ce n'est pas du chewing-gum. La fourche filtre les vibrations mais le tube diagonal ne bronche pas, aucune torsion même en freinant sur l'angle. Une petite anecdote concernant la descente : lors de la cyclosportive concluant le test, notre testeur a eu peur d'avoir crevé dans une longue portion droite à près de 80 km/h (la descente du Serre de Tourre) car il ne ressentait aucune vibration venant de la route, comme avec un pneu sous-gonflé. Un excès de confort demande donc une certaine accoutumance...

Il passe les bosses pas trop mal ! Eh oui, sa monte pneumatique et son poids ne le classent pas parmi les meilleurs grimpeurs mais ça, il fallait s'y attendre, on ne peut pas être parfait partout. D'ailleurs, lorsqu'il a fallu monter au rocher de Sampson, le Tarmac SL de Jean-Marc Combes a déposé notre valeureux Roubaix, mais les jambes de Jean-Marc y sont pour beaucoup.

Conclusion :

Sa conception, sa géométrie, ses matériaux, ses équipements, tout fait de ce Roubaix Pro une référence en termes de confort. Les accros du light et les sprinters surpuissants ne le trouveront pas à leur goût, mais les avaleurs de kilomètres, les fragiles des articulations, les râleurs contre l'état des routes ou tout simplement les cyclistes privilégiant le plaisir avant tout ont peut-être trouvé leur monture.

Plus d'infos sur Specialized sur www.specialized.com. Pour toute question sur ce test matériel, vous pouvez nous contacter directement par email : testvelo101@velo101.com.

<< Article précédent | Article suivant >>

Vision juillet 2 2014

Get Adobe Flash player

POC juillet 2014
Damartsport juillet 2014
Deltour juillet 2014 Cycle Tyres Direct juillet 2014
Prologo juillet 2014 Bosses du 13 juillet 2014
Matsport 2014
Laboratoire Fenioux février 2014

Get Adobe Flash player