Championnats du Monde — L'Australie enchante, la France déchante

Piste Publié le 14/04/2017 16:41

Championnats du Monde à Hong-Kong. Le compteur de médailles reste bloqué à une unité pour la France tandis que les Australiens font le plein.

Jordan Kerby, vainqueur de la poursuite
© Cycling Australia
Si les Championnats du Monde à Hong-Kong avaient plutôt bien débuté pour les sprinteurs français, la suite aura été beaucoup moins reluisante. Il n'y aura pas de représentant tricolore demain dans la phase décisive du tournoi de vitesse individuelle. Ni François Pervis ni Sébastien Vigier ne sont parvenus à franchir le cap des huitièmes de finale. Disqualifié en demi-finale du keirin hier, le Mayennais n'est pas parvenu à redresser la barre avec un modeste 13ème temps du 200 mètres lancé. Si l'ancien champion du monde s'offre sa revanche en seizièmes face à celui qui avait provoqué sa disqualification hier, le Tchèque Pavel Kelemen, il bute au tour suivant face à Ethan Mitchell, membre du trio de vitesse par équipes sacré mercredi en ouverture.

Les choses avaient en revanche plutôt bien commencé pour Sébastien Vigier, 4ème temps des qualifications. Mais le jeune homme de 19 ans affrontait en huitièmes un autre All Black, Edward Dawkins. Spécialiste de la vitesse par équipes et du keirin plus que de la vitesse individuelle, le Néo-Zélandais a néanmoins fait parler son expérience pour l'emporter d'un cheveu. Les premiers tours ont également vu tomber un autre favori, le Britannique Callum Skinner.

Pas de podium non plus dans les disciplines d'endurance pour les tricolores. Le compteur de médailles de l'équipe de France reste désespérément bloqué à une unité au terme de cette troisième journée de compétition. Le champion d'Europe de poursuite individuelle Corentin Ermenault a pourtant lutté pour le bronze dans sa discipline fétiche avec un 4ème temps des qualifications. Le Picard bute sur une autre coureur des antipodes, australien cette fois. En retard de 2,5 secondes au bout d'un kilomètre, Corentin Ermenault ne parviendra pas à recoller à la marque de Kelland O'Brien. Le succès australien est complet sur la discipline puisque Jordan Kerby remporte l'or dans la grande finale face au tenant du titre, Filippo Ganna.

Vogel jette son vélo et remporte la vitesse
© Sirotti
La razzia australienne s'était déjà poursuivie quelques minutes plus tôt dans la course aux points. Membre du quatuor de poursuite par équipes titré hier, Cameron Meyer a manifestement bien récupéré de ses efforts. L'Australien sort le grand jeu en remportant cinq des seize sprints et en prenant deux tours au peloton ! Dans ces conditions, difficile de battre Cameron Meyer qui devance aisément Kenny De Ketele et Wojciech Pszczolarski tandis que Morgan Kneisky prend la 6ème place.

Il s'en est d'ailleurs fallu de peu pour que les Australiens ajoutent deux médailles d'or supplémentaires à leur total. Mais les dames auront été moins en réussite que leurs homologues masculins. Sur l'omnium d'abord avec Amy Cure qui abordait la course aux points en tête du classement général. Mais Katie Archibald finit par reprendre le dessus pour maintenir la domination britannique sur la discipline en l’absence de Laura Trott. En vitesse individuelle féminine également, une Australienne, Stephanie Morton, atteint la finale où elle est battue en deux manches sèches par Kristina Vogel. L'Allemande de 26 ans retrouve son bien. Titrée en 2014 et 2015 et sacrée championne olympique à Rio, Kristina Vogel lave l'affront de l'hiver dernier où elle avait dû se contenter du bronze à Londres.

Les champions du monde :

• vitesse individuelle Dames : Kristina Vogel (ALL)
• omnium Dames : Katie Archibald (GBR)
• poursuite individuelle Messieurs : Jordan Kerby (AUS)
• course aux points Messieurs : Cameron Meyer (AUS)

<< Article précédent | Article suivant >>

ProbikeShop Septembre 2017
Inscription en ligne Vélo101
Campagne Faceboook Vélo101
Dromoise Sept 2017