De l'or pour François Pervis

Piste Publié le 20/02/2013 19:53

Championnats du Monde. Après cinq podiums dans la discipline, François Pervis conquiert enfin le titre mondial du kilomètre au premier soir des Mondiaux de Minsk.

François Pervis radieux dans son premier maillot arc-en-ciel
© Tissot
L'équipe de France ne pouvait espérer meilleure entrée en matière sur la piste biélorusse de Minsk. Privés de poursuiteurs, c'est sur le tournoi de vitesse par équipes féminin et bien plus encore sur l'épreuve intransigeante du kilomètre que les Bleus lorgnaient en ouverture des Mondiaux. C'est que le Mayennais François Pervis, sacré champion de France de la spécialité au début du mois, avait réalisé à Roubaix des temps susceptibles de le hisser pour de bon cette fois sur la plus haute marche du podium de la borne, après une médaille d'argent et quatre de bronze. Capitaine d'une équipe de France qu'il représentera à quatre reprises d'ici dimanche, Pervis semble entré à 28 ans dans la meilleure période de sa carrière sportive... bien que chômeur en fin de droit depuis deux mois et sans autre source de revenu que des subventions.

D'autres auraient jeté l'éponge, pas lui ! On le dit sans le sou, et c'est l'or qu'il va décrocher ce soir à Minsk. Avant-dernier concurrent à s'élancer, il écrase les chronos pour boucler les quatre tours de piste en 1'00"221, soit 59,779 km/h de moyenne sur ce kilomètre départ arrêté. Une performance magistrale qui propulse aisément le Lavallois au sommet de la hiérarchie mondiale. Avec 648 millièmes de seconde de mieux que le Néo-Zélandais Simon Van Velthooven – qu'il aura repoussé de plus d'une seconde à la barre des 750 mètres – et 1"229 d'avance sur l'Allemand Joachim Eilers, François Pervis accroche enfin le maillot arc-en-ciel dans cette discipline si exigeante qu'est le kilomètre. Dès demain, il sera à nouveau en piste pour une médaille avec l'équipe de France de vitesse par équipes.

Sarah Hammer reine de la poursuite
© Casey Gibson/USA Cycling
Avant que la Marseillaise ne retentisse une première fois pour François Pervis, c'est une habituée des remises de prix qui est devenue la première championne du monde de la semaine. Déjà quatre fois titrée en poursuite individuelle (2006, 2007, 2010 et 2011), l'Américaine Sarah Hammer a obtenu à Minsk son cinquième maillot arc-en-ciel, six mois après avoir obtenu à Londres deux médailles d'argent, en poursuite par équipes et dans l'omnium. La femme la plus rapide de l'histoire sur 3000 mètres (3'22"269) s'est aisément portée en finale, où elle n'a fait qu'une bouchée de l'Australienne Amy Cure. En tête avec 1"774 dès le premier kilomètre, Sarah Hammer a accru son avantage pour le porter à 7"703 au terme de l'épreuve, qu'elle boucle en 3'32"050. Pour la médaille de bronze, l'Australienne Annette Edmondson a vaincu Laura Brown.

En vitesse par équipes féminine, c'est une admirable revanche qui s'est inscrite à l'affiche puisque les championnes olympiques allemandes Miriam Welte et Kristina Vogel ont retrouvé les Chinoises Jinjie Gong et Shuang Guo, déclassées à Londres pour irrégularité. Les Allemandes, qui leur avaient concédé 479 millièmes sur la piste des Jeux, ont la pression du résultat. Dans un tournoi bien plus fluide, elles vont ici valider leur titre olympique en préservant le maillot arc-en-ciel conquis l'an passé à Melbourne. Miriam Welte et Kristina Vogel s'imposent avec 3 centièmes d'avance sur Gong et Guo. Les Britanniques, représentées à Minsk par Victoria Williamson et Rebecca James, confisquent aux Australiennes Kaarle McCulloch et Stephanie Morton la médaille de bronze pour 5 millièmes de seconde seulement. Les Françaises Sandie Clair et Olivia Montauban seront restées aux portes des finales, 5èmes des qualifs en 33"866.

L'accent aura décidément été australien en cette première soirée. Après l'argent d'Amy Cure et le bronze d'Annette Edmondson en poursuite individuelle, ce sont Glenn O'Shea, Alexandre Edmonson, Michael Hepburn et Alexandre Morgan qui ont ravi l'or en poursuite par équipes masculine. Et de fort belle manière ! En bouclant les 4000 mètres à 60,823 km/h de moyenne, 3'56"751, ils repoussent leurs adversaires britanniques (Steven Burke, Edward Clancy, Samuel Harrisson et Andrew Tennant) de plus de quatre secondes. Pour la médaille de bronze, les Danois Lasse-Norman Hansen, Casper Folsach, Mathias Moller et Rasmus-Christian Quaade battent les Espagnols Unai Elorriaga, Eloy Teruel, Asier Maeztu et Sebastian Mora.

Poursuite individuelle Dames :

Qualifications :

1. Sarah Hammer (USA, Etats-Unis) en 3'30"206
2. Amy Cure (AUS, Australie) en 3'33"366
3. Annette Edmondson (AUS, Australie) en 3'34"273
4. Laura Brown (CAN, Canada) en 3'37"736
5. Caroline Ryan (IRL, Irlande) en 3'38"269
6. Lisa Brennauer (ALL, Allemagne) en 3'38"697
7. Anna Nagirnaya (UKR, Ukraine) en 3'38"791
8. Yudelmis Dominguez (CUB, Cuba) en 3'42"528
9. Eugenia Bujak (POL, Pologne) en 3'42"953
10. Lucie Zaleska (TCH, République Tchèque) en 3'43"054
11. Anastasiya Chulkova (RUS, Russie) en 3'44"218
12. Mieke Kroger (ALL, Allemagne) en 3'45"968
13. Els Belmans (BEL, Belgique) en 3'47"003
14. Amy Pieters (PBS, Pays-Bas) en 3'49"182
15. Maria Giulia (ITA, Italie) en 3'49"217

Finale :

1. Sarah Hammer (USA, Etats-Unis) en 3'32"050
2. Amy Cure (AUS, Australie) en 3'40"685

Petite finale :

3. Annette Edmondson (AUS, Australie) en 3'36"830
4. Laura Brown (CAN, Canada) en 3'44"533

Kilomètre Messieurs :

Finale :

1. François Pervis (FRA, France) en 1'00"221
2. Simon Van Velthooven (NZL, Nouvelle-Zélande) en 1'00"869
3. Joachim Eilers (ALL, Allemagne) en 1'01"450
4. Kian Emadi-Coffin (GBR, Grande-Bretagne) en 1'01"756
5. Eric Engler (ALL, Allemagne) en 1'01"762
6. Teun Mulder (PBS, Pays-Bas) en 1'01"998
7. Hugo Haak (PBS, Pays-Bas) en 1'02"175
8. Edward Dawkins (NZL, Nouvelle-Zélande) en 1'02"212
9. Francesco Ceci (ITA, Italie) en 1'02"703
10. Krzysztof Maksel (POL, Pologne) en 1'02"711
11. Yudai Nitta (JAP, Japon) en 1'02"934
12. Quentin Lafargue (FRA, France) en 1'03"030
13. Andrey Kubeev (RUS, Russie) en 1'03"438
14. Robin Wagner (TCH, République Tchèque) en 1'03"640
15. Tomas Babek (TCH, République Tchèque) en 1'03"769
16. Gennadii Genus (UKR, Ukraine) en 1'03"819
17. Jose Moreno (ESP, Espagne) en 1'03"957
18. Chun-Wing Leung (HKG, Hong Kong) en 1'05"078
19. Sergio Aliaga (ESP, Espagne) en 1'05"425

Vitesse par équipes Dames :

Qualifications :

1. Allemagne (ALL) en 33"150
2. Chine (CHN) en 33"151
3. Grande-Bretagne (GBR) en 33"762
4. Australie (AUS) en 33"776
5. France (FRA) en 33"866
6. Russie (RUS) en 33"901
7. Espagne (ESP) en 34"086
8. Japon (JAP) en 35"320
9. Ukraine (UKR) en 36"355

Finale :

1. Allemagne (ALL) en 33"053
2. Chine (CHN) en 33"083

Petite finale :

3. Grande-Bretagne (GBR) en 33"893
4. Australie (AUS) en 33"898

Poursuite par équipes Messieurs :

Qualifications :

1. Australie (AUS) en 3'59"325
2. Grande-Bretagne (GBR) en 3'59"784
3. Danemark (DAN) en 4'00"841
4. Espagne (ESP) en 4'04"587
5. Russie (RUS) en 4'04"840
6. Allemagne (ALL) en 4'05"152
7. Belgique (BEL) en 4'05"334
8. Suisse (SUI) en 4'05"827
9. Italie (ITA) en 4'07"793
10. Chine (CHN) en 4'09"998
11. République Tchèque (TCH) en 4'11"573
12. Hong Kong (HKG) en 4'11"585
13. Kazakhstan (KAZ) en 4'13"701
14. Ukraine (UKR) en 4'13"852
15. Biélorussie (BLR) en 4'16"278

Finale :

1. Australie (AUS) en 3'56"751
2. Grande-Bretagne (GBR) en 4'00"967

Petite finale :

3. Danemark (DAN) en 3'59"821
4. Espagne (ESP) en 4'05"569

Aller plus loin :

<< Article précédent | Article suivant >>

Hutchinson juillet 2 2014
Selle San Marco juillet 2014
POC juillet 2014
Colnago juillet 2014
Fizik juillet 2014

Get Adobe Flash player

Vision juillet 2 2014

Get Adobe Flash player

Buycycles juin 2014 Cycle Tyres Direct juillet 2014
Prologo juillet 2014 Produsport juin 2014
Matsport 2014
Laboratoire Fenioux février 2014

Get Adobe Flash player

Bosses du 13 juillet 2014 Deltour juillet 2014