Mondiaux Piste 2018 — Dure journée pour le clan tricolore

Piste Publié le 02/03/2018 08:53

Hier les français ont vécu une journée difficile sur les championnats du monde sur piste, à Apeldoorn. Battus par meilleurs, les bleus se rattraperont d'ici la fin des mondiaux.

Une journée compliquée hier pour les bleus sur les championnats du monde sur piste, à Apeldoorn aux Pays-Bas. Les fans de cyclisme ont pu assister au keirin hommes, aux finales de la poursuite par équipes femmes et hommes, au scratch masculin et aux qualifications de la vitesse individuelle femmes.

mondiaux piste

Keirin hommes. Sur cette épreuve explosive les français François Pervis et Quentin Lafargue sont passés par les repêchages avant d’être éliminés à l’issue de ce dernier. Ils nous donc pas pu prendre part aux finales. Le colombien Fabian Hernando Puertas Zapata a été sacré champion du monde en remportant la grande finale opposant les six meilleurs coureurs du jour. Il devance le japonais Tomoyuki Kawabata et l’allemand Maximilian Levy.

Finales poursuites par équipes. Chez les féminines, les américaines affirment leur supériorité dans cette discipline en conservant leur titre de championnes du monde. Elles s’imposent avec un temps de 4’15’’669 et devancent les britanniques lors de la finale. Pour le bronze, l’Italie était opposée au Canada et les italiennes se montrent le plus rapides. L’équipe de France féminine se classe 7ème des mondiaux de poursuite par équipes. Du côté des hommes, les anglais l’emportent avec un super temps de 3’53’’389 devant les danois qui coupent la ligne en 3’55’’232. Les italiens repartent bronzés comme leur coéquipières, en battant les allemands en petite-finale. Eliminé en qualifications, le quatuor français n’a malheureusement pas pu continuer la compétition hier.

mondiaux piste

Scratch hommes. Le champion d’Europe Adrien Garel termine 11ème du scratch, une course aléatoire où tout peut arriver. Un trio s’est détaché du peloton ce qui leur a permis de se jouer le podium. C’est finalement le biélorusse Yauheni Karaliok qui se montre le plus fort et devient champion du monde de scratch. Il devance l’italien Michele Scartezzini et l’australien Callum Scotson.

piste mondiaux

Qualifications vitesse individuelle femmes. Après avoir signé le 6ème temps du 200m départ lancé, la française Mathilde Gros se qualifie pour les 1/16ème de finale, puis pour les 1/8ème de finale. Pour 1 centième, elle est éliminée des Championnats du Monde de vitesse individuelle lors des 1/8ème de finale face à la néerlandaise Laurine Van Riessen. Aujourd’hui en demi-finale nous retrouverons l’australienne Stephanie Morton, la chinoise Wai Sze Lee et les allemandes Pauline Sophie Grabosch et Kristina Vogel.

Classement keirin hommes :

1.    Fabian Hernando Puertas Zapata (COL)
2.    Tomoyuki Kawabata (JAP)
3.    Maximilian Levy (ALL)
4.    Matthijs Buchli (NED)
5.    Jack Carlin (GBR)
6.    Harrie Lavreysen (NED)

Classement poursuite par équipes femmes :

1.    USA en 4’15’’669
2.    Grande-Bretagne en 4’16’’980
3.    Italie en 4’20’’202
4.    Canada en 4’23’’216

Classement poursuite par équipes hommes :

1.    Grande-Bretagne en 3’53’’389
2.    Danemark en 3’55’’232
3.    Italie
4.    Allemagne

Classement scratch hommes :

1.    Yauheni Karaliok (BLR)
2.    Michele Scartezzini (ITA)
3.    Callum Scotson (AUS)
4.    Roman Gladysh (UKR)
5.    Rui Oliveira (POR)
6.    Wim Stroetinga (NED)
7.    Xavier Canellas (ESP)
8.    Christos Volikakis (GRE)
9.    Andreas Muller (AUT)
10.  Maximilian Beyer (ALL)

Par Maëlle Grossetête

<< Article précédent | Article suivant >>

KTM juin18
Maurienne Tourisme
Hutchinson juin18