Dernières brèves du cyclisme

Le 07/05/2002 00:05

Kelme s'assombrit, Tiscali veut des résultats, "fin du dopage" selon le médecin de Mapei, Tour de Cologne.

L'avenir de Kelme-Costa Blanca ne semble décidément pas s'arranger. Doyenne du peloton, l'équipe de Valence vient tout juste de verser le salaire de mars à ses coureurs et recherche maintenant activement le soutien d'un co-sponsor, sous peine de ne pas pouvoir finir la saison. Les coureurs de l'équipe réputée pour ses petits salaires mais à contrepartie pour son ambiance conviviale, gardent le moral et se concentrent désormais sur les primes mises en jeu sur les compétitions. Faute de mieux. "Ce sont des moments difficiles, d'incertitude, a déclaré le porte-parole des coureurs, Oscar Sevilla. Mais sur un plan sportif nous réussissons plutôt bien et nous continuons à faire notre travail du mieux possible. Pepe Quiles (NDLR : le patron du groupe Kelme, fabricant de vêtements et de chaussures de sport) m'a appelé dimanche afin que je prévienne mes coéquipiers qu'il faut rester tranquille, que dans quelques semaines tout sera résolu". La Communauté de Valence a déjà apporté neuf millions d'euros à l'équipe, qui ne peut toujours pas confirmer ou non sa participation au Tour de France.

La pression monte également du côté du Danemark, où Bjarne Riis ne peut toujours pas assurer une poursuite du partenariat de la société Tiscali. Ayant rejoint pour un an l'équipe danoise CSC le 30 juin 2001, le groupe Tiscali devra bientôt donner une réponse à Bjarne Riis. Le vainqueur du Tour de France 1996 reste pourtant pessimiste sur les chances de voir Tiscali poursuivre son aventure cycliste. En effet, malgré les deux victoires d'étapes de Laurent Jalabert sur le Tour de France 2001, les succès du même Jalabert cette saison à Paris-Nice, au Tour du Haut-Var et tout récemment au Grand Prix Aarhus, Tiscali a déclaré ne pas se contenter de tels résultats. "Nous voulons plus de résultats", a soutenu Jes Hvid Mikkelsen, directeur de communication chez Tiscali. Voilà qui doit être vexant pour les coureurs du seul groupe sportif danois de première division, toujours à l'affût d'une échappée cette saison. Si Tiscali renonçait à poursuivre le sponsoring de CSC après le 30 juin, Bjarne Riis devrait rapidement trouver un nouveau co-sponsor pour finir une saison qui pourrait être la dernière de CSC, le contrat de trois ans arrivant à terme.

L'équipe Mapei-Quick Step est une véritable multinationale, faite d'italiens, d'autrichiens, d'australiens, d'anglais, de belges et d'espagnols. Plusieurs dizaines de personnes oeuvrent autour des coureurs, et les espagnols ont même leur propre médecin : Manuel Rodriguez. En route pour le Tour d'Italie, le médecin des Asturies a annoncé qu'avec des "contrôles antidopage plus organisés comme il s'en fait maintenant, qui peuvent s'imposer à n'importe quel coureur et à n'importe quel moment, le dopage a pratiquement disparu du cyclisme". Depuis le 4 avril, les équipes sont obligées de préciser à l'Agence Mondiale Antidopage où se trouvent leurs coureurs en dehors des compétitions, afin que celle-ci puisse y réaliser un contrôle surprise, ce qui limite, selon Martinez, le nombre de tricheurs. Le discours de Martinez est rassurant, même si l'on ne peut oublier les récents contrôles sanguins au-dessus des normes autorisées par l'UCI de l'Ukrainien Volodymir Gustov (Fassa Bortolo) et de l'Italien Maurizio La Sorella (Elite 2).

Le 14ème Tour de Cologne s'est terminé au sprint dimanche, offrant au Néerlandais Steven De Jongh (Rabobank) l'occasion de s'imposer devant ses compatriotes Stefan Van Dijck (Lotto-Adecco) et Bobbie Traksel (Rabobank). Dans une épreuve qui leur est chère, les allemands ont été surpassé et le meilleur d'entre eux, Olaf Pollack (Geroslteiner), a pris la 6ème place. Cinq coureurs néerlandais se classent parmi les dix premiers. Robbie McEwen (Lotto-Adecco), tête d'affiche du Tour de Cologne, ne termine que 64ème à 25 secondes.

Classement :

1. Steven De Jongh (HOL, Rabobank) les 192 km en 4h41'40" (41 km/h)
2. Stefan Van Dijck (HOL, Lotto-Adecco) m.t.
3. Bobbie Traksel (HOL, Rabobank) m.t.
4. Remco Van Der Ven (HOL, Bankgiroloterij-Batavus) à 2 sec.
5. Gorik Gardeyn (BEL, Lotto-Adecco) m.t.
6. Olaf Pollack (ALL, Gerolsteiner) m.t.
7. Lars Yitting Bak (DAN, EDS-Fakta) m.t.
8. Werner Riebenbauer (AUT, Team Nürnberger) m.t.
9. Aart Vierhouten (HOL, Lotto-Adecco) m.t.
10. Davy Commeyne (BEL, Collstrop-Palmans) m.t.
LookPedale nov
Inscription en ligne Vélo101
Tacx 1 novembre 2017
Personal coach JR Laloi novembre 2017