Giro #12 — Bennett entre les gouttes

Pros Publié le 17/05/2018 18:20

Plus malin dans le final en lançant son effort de loin, Sam Bennett a surpris les sprinteurs pour s’adjuger sa deuxième victoire sur le Giro. Au terme d’une journée difficile de par ses conditions climatiques, Yates reste leader

Sam Bennett Giro 12ème étape

Ils étaient tous frigorifiés au terme de cette 12ème étape qui a vu la pluie et la fraicheur accompagner les coureurs dans le final. Et il n’y en avait qu’un à avoir le sourire aux lèvres après la ligne. Sous les multiples couvertures pour se réchauffer, Sam Bennett (Bora Hansgrohe) a pu jubiler, victoireux pour la deuxième fois sur le Giro d’Italia après celle à Praia de Mare. Celle-ci a bien plus de saveur pour l’Irlandais. Esseulé comme la plupart des sprinteurs lors de l’entrée dans le circuit d’Imola, le sprinteur a surpris son monde en lançant son effort à plus de 500 mètres de la ligne d’arrivée. Les Danny Van Poppel (LottoNL Jumbo), Niccolo Bonifazio (Bahrain Merida), Manuel Belletti (Androni Sidermec Bottecchia) ou Baptiste Planckaert (Katusha Alpecin) n’ont pas suivi les roues de Bennett et le coureur de 27 ans a pu tranquillement savourer. Présents dans le peloton dans les derniers hectomètres, Pinot (Groupama FDJ), Yates (Michelton Scott) ou Dumoulin (Team Sunweb) n'ont pas perdu de temps. Statut quo donc au classement général. 

Un final venteux et pluvieux  

Alors que l’étape du jour s’apparentait à une journée de transition, il n’en a rien été ce jeudi entre Osimo et Imola. La course s’est animée dans le final de par ses conditions dantesques et l’orage qui est tombé sur la tête du peloton. A travers les longues lignes droites avant le circuit Enzo et Dino Ferrari, les cinq fuyards du jour, Marco Frapporti (Androni Sidermec Bottecchia), Eugert Zhupa, Jacopo Mosca (Wilier Triestina Selle Italia), Mirco Maestri et Manuel Senni (Bardiani CSF) ont abdiqué après plus de 190 kilomètres à l’avant. Sous l’impulsion des LottoNL Jumbo et des Quick Step Floors, le peloton s’est scindé en plusieurs parties. Domenico Pozzovivo (Bahrain Merida) ou Richard Carapaz (Movistar), présents dans le top 5, ont même été distancés. Mais les équipes des leaders n’ont pas embrayé pour piéger les deux hommes et ils ont pu revenir après de gros efforts sous le vent et la pluie dans le nord-est de l’Italie. 

Les attaques ont fusé à Imola  

A 20 kilomètres du terme, lorsque le peloton est entré dans le mythique circuit italien d'Imola, les attaques de puncheurs ont fusé dans la dernière bosse. Tim Wellens (Lotto Fix All) a été le premier à tenter sa chance. Il a été suivi par Sergio Henao (Team Sky), Matej Mohoric (Bahrain Merida), Alessandro De Marchi (BMC), Diego Ulissi (UAE Team Emirates) et Carlos Betancur (Movistar). Mais seuls Mohoric et Betancur ont réussi à passer en tête au sommet du Tre Monti et ont pu croire en une victoire d’étape. Mais le peloton, bien concentré, a réussi à se rapprocher du duo dans la dernière chicane du circuit. Ils ont ensuite vu Bennett les dépasser à toute allure pour aller remporter une victoire de prestige.  -Léo Labica

Classement de la 12ème étape : 

1. Sam Bennett (IRL, Bora Hansgrohe) en 4h49’34’’
2. Danny Van Poppel (NER, LottoNL Jumbo) m.t.
3. Niccolo Bonifazio (ITA, Bahrain Merida) m.t.
4. Baptiste Planckaert (BEL, Katusha Alpecin)
5. Jurgen Roelandts (BEL, BMC) m.t.
6. Michael Morkov (DAN, Quick Step Floors) m.t.
7. Manuel Belletti (ITA, Androni Sidermec Bottecchia) m.t.
8. Clément Venturini (FRA, AG2R La Mondiale) m.t.
9. Florian Sénéchal (FRA, Quick Step Floors) m.t.
10. Enrico Battaglin (ITA, LottoNL Jumbo) m.t.

Classement général à l'issue de la 12ème étape : 

1. Simon Yates (Mitchelton Scott)
2. Tom Dumoulin (Sunweb) à 47’’
3. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) à 1’04’’
4. Domenico Pozzovivo (Bahrain Merida) à 1’18’’
5. Richard Carapaz (Movistar) à 1’56’’
6. George Bennett (Lotto NL Jumbo) à 2’09’’
7. Rohan Dennis (BMC) à 2’36’’
8. Pello Bilbao (Astana) à 2’54’’
9. Patrick Konrad (Bora Hansgrohe) à 2’55’’
10. Fabio Aru (UAE Emirates) à 3’10’’

<< Article précédent | Article suivant >>

Fulcrum Zéro Carbon
Abus mai18
Tour Métropole Nice
KTM mai18
Maurienne Tourisme