Giro J-2 : les 12 hommes à suivre (2/2)

Pros Publié le 03/05/2012 13:14

Ils sont douze à avoir retenu notre attention. Favoris naturels, talents au gros potentiel, voici le second volet des coureurs à suivre sur le Giro.

Domenico Pozzovivo (Colnago-CSF Bardiani)

Et maintenant, le Giro ?
© Sirotti
Le grimpeur sud-transalpin est une énigme. Du haut de son 1,65 mètre, Domenico Pozzovivo est certainement, depuis plusieurs années, l'un des meilleurs grimpeurs d'Italie. Ses aptitudes à franchir les hauts sommets lui avaient permis d'intégrer le Top 10 d'une rude édition 2008, 9ème derrière les Contador, Ricco, Pellizotti, Menchov, Di Luca et devant Simoni. Mais jamais le grimpeur de l'équipe Colnago-CSF Bardiani n'a été en mesure de confirmer, absent en 2009, contraint à l'abandon en 2010 comme en 2011. Et c'est bien là le problème. Car Domenico Pozzovivo, encore une fois, s'est annoncé parmi les meilleurs en montagne dernièrement au Tour du Trentin, vainqueur notamment de l'étape redoutable du Punta Veleno. Si la malchance l'épargne, le coureur diplômé en Economie d'Entreprise peut jouer un rôle majeur dans le Giro 2012.

• 29 ans, né le 30 novembre 1982 à Policoro (Italie)
• 1,65 m ; 53 kg
• Professionnel depuis 2005
• Passé dans le Giro : 5 participations (abandon en 2005, 17ème en 2007, 9ème en 2008, abandon en 2010, abandon en 2011)
• Saison 2012 : 1er du Tour du Trentin avec une étape, 8ème du GP de Larciano, 11ème de Tirreno-Adriatico
La fiche complète de Domenico Pozzovivo

Joaquim Rodriguez (Team Katusha)

Quand Joaquim Rodriguez démarre dans le Mur de Huy, personne ne peut suivre
© Sirotti
Depuis plusieurs années, Joaquim Rodriguez n'est plus seulement un chasseur de classiques d'un jour. Avec le temps et l'expérience, le Catalan s'est affirmé comme un redoutable spécialiste des Grands Tours. 7ème du Tour pour son unique participation à la Grande Boucle en 2010, constant sur la Vuelta (6ème en 2008, 7ème en 2009, 4ème en 2010), il demeure l'un des principaux animateurs de la dernière édition du Giro, conclue au 4ème rang du classement général après éviction d'Alberto Contador. Cette fois encore, il faudra compter avec le grimpeur espagnol, qui entend profiter d'un grand nombre d'arrivées en altitude, six, et de nombreuses arrivées destinées aux puncheurs pour gagner du temps. La forme est là, en atteste son récent succès sur la Flèche Wallonne. Ne lui reste qu'une lacune, qu'il comble tout doucement : le contre-la-montre.

• 32 ans, né le 12 mai 1979 à Barcelone (Espagne)
• 1,69 m ; 58 kg
• Professionnel depuis 2001
• Passé dans le Giro : 5 participations (80ème en 2001, 80ème en 2005, 17ème en 2008, abandon en 2009, 4ème en 2011)
• Saison 2012 : 1er d'une étape de Tirreno-Adriatico, 1er de deux étapes du Tour du Pays Basque, 1er de la Flèche Wallonne, 2ème du Tour du Pays Basque, 6ème de Tirreno-Adriatico, 7ème du Tour d'Oman
La fiche complète de Joaquim Rodriguez

José Rujano (Androni Giocattoli)

José Rujano emmène Alberto Contador : le pacte de non-agression est conclu
© Sirotti
On avait découvert José Rujano en 2005, 3ème et meilleur grimpeur du Giro pour ses débuts dans un Grand Tour à l'âge de 23 ans. S'en sont suivies plusieurs années d'errance jusqu'à sa rencontre avec Gianni Savio, qui s'est recyclé dans la relance de talents gâchés. Le frêle grimpeur vénézuélien (48 kg pour 1,62 mètre) s'est alors soudain retrouvé. C'est lui qui s'est montré le plus à même de contester la domination trop pesante d'Alberto Contador la saison dernière au Tour d'Italie. Vainqueur de deux étapes à l'Etna (après déclassement de Contador) et Grossglockner, José Rujano a retrouvé ses jambes de pur grimpeur. Il fera cette année partie des coureurs à suivre, d'autant plus que son début de saison a été à la hauteur des attentes, 2ème du Tour de Langkawi à sa reprise et tout récemment 5ème du Tour du Trentin.

• 30 ans, né le 18 février 1982 à Santa Cruz de Mora (Venezuela)
• 1,62 m ; 48 kg
• Professionnel depuis 2003
• Passé dans le Giro : 4 participations (3ème en 2005, abandon en 2006, 49ème en 2008, 6ème en 2011), 3 victoires d'étapes
• Saison 2012 : 2ème du Tour de Langkawi, 5ème du Tour du Trentin, 9ème de la Semaine Internationale Coppi-Bartali
La fiche complète de José Rujano

Michele Scarponi (Lampre-ISD)

Vers Grossglockner, Scarponi et Rujano chatouillent encore un Contador impassible et sur le point de bondir
© Sirotti
On a un peu moins entendu parler de Michele Scarponi en première partie de saison. Volontairement, précise le coureur des Marches, précipité au rang de vainqueur du Tour d'Italie 2011 après l'élimination de Contador. Son succès sur tapis vert, l'Italien le prend comme une récompense quant au très beau Giro dont il avait été l'auteur l'an passé, mais il a bien l'intention à présent de le remporter sur le terrain et d'enfiler pour la première fois de sa vie le maillot rose après lequel il court depuis plusieurs années, 4ème de l'édition 2010 au préalable. Pour cela, Michele Scarponi a donc volontairement repoussé son pic de forme. Ça ne l'a guère empêché de signer de prometteurs résultats en début de saison : 7ème de Tirreno-Adriatico, 8ème du Tour du Pays Basque et plus près de nous 6ème du Tour des Apennins et 8ème de Liège-Bastogne-Liège.

• 32 ans, né le 25 septembre 1979 à Jesi (Italie)
• 1,74 m ; 62 kg
• Professionnel depuis 2002
• Passé dans le Giro : 7 participations (18ème en 2002, 16ème en 2003, 47ème en 2005, abandon en 2006, 32ème en 2009, 4ème en 2010, 1er en 2011), 3 victoires d'étapes
• Saison 2012 : 6ème du Tour des Apennins, 7ème de Tirreno-Adriatico, 8ème du Tour du Pays Basque, 8ème de Liège-Bastogne-Liège
La fiche complète de Michele Scarponi

Frank Schleck (RadioShack-Nissan)

Frank Schleck gravit la Redoute avec les RadioShack-Nissan
© Sirotti
La participation de Frank Schleck au Tour d'Italie n'était absolument pas prévue. Un ensemble de circonstances négatives ont amené le Luxembourgeois à modifier son programme. La blessure de Fabian Cancellara et l'échec du groupe tout entier dans les classiques pesaient déjà sur le moral des troupes. Le forfait de dernière minute de Jakob Fuglsang, le leader désigné de RadioShack sur le Giro mais blessé lui aussi, a miné le groupe dirigé par Johan Bruyneel. Pour compenser, il a donc été décidé d'envoyer Frank Schleck jouer les sauveurs en Italie. L'aîné des Schleck, qui a timidement pointé le bout de son nez dans les Ardennaises, ne bénéficiera pas d'une préparation adaptée aux trois semaines qui l'attendent. Mais Bruyneel aime à rappeler que Contador avait triomphé dans le Giro 2008 en dépit d'une invitation de dernière minute...

• 32 ans, né le 15 avril 1980 (Luxembourg)
• 1,86 m ; 64 kg
• Professionnel depuis 2003
• Passé dans le Giro : 1 participation (42ème en 2005)
• Saison 2012 : 7ème de la Ruta del Sol, 12ème de l'Amstel Gold Race, 20ème de la Flèche Wallonne
La fiche complète de Frank Schleck

José Serpa (Androni Giocattoli)

Au Genting Highlands, José Serpa gagne encore une fois
© Le Tour de Langkawi 2012
En cinq participations au Tour d'Italie, jamais José Serpa n'a titillé les meilleurs au classement général. Sans doute lui manque-t-il un peu de constance sur des courses par étapes de trois semaines. Néanmoins, on est obligé de citer le Colombien parmi les outsiders de l'édition qui partira dans deux jours. Le grimpeur moustachu demeure une menace en toutes circonstances. En début d'année, il s'est adjugé le Tour de Langkawi pour la deuxième fois de sa carrière et a surtout conquis l'étape-reine avec arrivée en altitude au sommet du Genting Highlands pour la quatrième fois de sa carrière. On l'a encore vu placé au classement général de la Semaine Internationale Coppi-Bartali (8ème) puis au Tour du Trentin (13ème). Reste à savoir s'il sera à la hauteur des enjeux qui l'attendent au cours des trois semaines qui débutent samedi.

• 33 ans, né le 17 avril 1979 (Colombie)
• 1,74 m ; 65 kg
• Professionnel depuis 2006
• Passé dans le Giro : 5 participations (31ème en 2006, 26ème en 2008, 13ème en 2009, 30ème en 2010, 52ème en 2011)
• Saison 2012 : 1er du Tour de Langkawi avec deux étapes, 6ème du Tour de San Luis, 8ème de la Semaine Internationale Coppi-Bartali, 13ème du Tour du Trentin
La fiche complète de José Serpa

<< Article précédent | Article suivant >>

Vélo 101 août 2014
Jollywear Septembre 2014
Annonces Vélo septembre 2014
Laboratoire Fenioux février 2014

Get Adobe Flash player

Deltour octobre 2014
Sealskinz septembre 2014 Prologo octobre 2014