Greg Van Avermaet évince Nathan Haas

Pros Publié le 15/02/2018 12:48

Il est arrivé deuxième, hier, derrière Nathan Haas. Le coureur belge de la BMC Racing, Greg Van Avermaet, vient de se faire un beau cadeau en remportant la troisième étape et la première place du classement général provisoire.

Nouvelle course établie sous la chaleur omanienne, ce jeudi, avec un thermomètre frôlant les 30 degrès. La troisième étape reliait la German University of Technology à Wadi Dayqah Dam, l'équivalent de 179,5 km. Au programme, trois classements de la montagne (km 53,5 - km 132,5 et km 171) dont un à 10 km de l'arrivée. Puis deux sprints intermédiaires, le premier au kilomètre 67 à Al Amerat, le second au kilomètre 144 à Quriyat.

Très rapidement après le coup d'envoi, à peine 5 km, une échappée s'est créée, composée de Xandro Meurisse (Wanty-Groupe Gobert), Wouter Wippert (Roompot-Nederlandse Loterij), Nicholas Schultz (Caja Rural-Seguros RGA) et Loïc Chetout, le français de la Cofidis, revêtu de son tout nouveau maillot doré du plus combatif. A l'avant de la poursuite, c'est l'équipe Katusha-Alpecin qui donnait le tempo. Durant la course, le groupe de tête a tenu jusqu'à 4'50" d'écart sur le peloton. Au sommet du Bousher Al Amerat, comme à celui de Quriyat, c'est le français Loïc Chetout qui a, une fois de plus, montré ses couleurs. Implacable, il s'est emparé des points des deux premiers classements de la montagne ainsi que ceux des deux sprints intermédiaires, devant Meurisse et Schultz. 

A 100 km de l'arrivée, la Katusha-Alpecin faisait encore le travail pour tenter de raccrocher la tête. L'écart est passé de 3'10" à 2'25" en 15 km mais faisait encore l'accordéon jusqu'à la deuxième difficulté de la journée. Wout Wippert, le sociétaire de la Roompot-Nederlandse Loterij, a craqué et décroché le groupe de tête dans les 2 km à 6,7% de l'ascension de Quriyat.

Loic Chetout Stage 3 Oman Tour
© Twitter Muscat Festival

Après avoir récolté tous les points suffisants, les échappés se sont doucement laissé reprendre par le peloton. Loïc Chetout en premier, tandis que les coureurs de la Wanty-Groupe Gobert et de la Caja Rural-Seguros RGA tentaient de profiter encore un peu de leur avance. Ils ont finalement été neutralisés à 20 km de l'arrivée, par un peloton toujours mené par la Katusha-Alpecin, très en forme suite à la victoire de Nathan Haas, la veille, sur la seconde étape de ce Tour d'Oman.

A 8,5 km de l'arrivée, les coureurs ont entamé leur dernière ascension, celle du Wadi Dayqah. Au dernier classement de la montagne, Hirt, Fraile et Kangert, les trois équipiers de la Astana, ont effectué un beau tir groupé en prédisant une grosse fin de course à tous leurs adversaires.  Mais la BMC Racing est elle aussi rentrée en jeu dans le sprint final et c'est Greg Van Avermaet qui a remporté cette troisième étape au barrage de Wadi Dayqah.

La devise du champion olympique (Route, Rio 2016) "Work hard in silence, let succes make the noise!" - "Travaille dur en silence et laisse le succès faire le bruit" a été très révélatrice aujourd'hui. Sur la ligne blanche, Van Avermaet a devancé de 3 secondes les coureurs Rui Costa (UAE Team Emirates) et Alexey Lutsenko (Astana). Arrivé second hier derrière Nathan Haas, le belge a pris sa revanche et en a profité pour récupérer le maillot de leader du classement général. Haas est relégué en troisième position, derrière Lutsenko.

L'aparté

L'an passé, c'est Søren Kragh Andersen qui remportait cette troisième étape. Aujourd'hui, malheureusement pour lui, le danois n'a pas pu courir pour tenter de conserver son titre. En effet, il a déclaré forfait suite à ses deux chutes, hier, sur la deuxième étape du Tour d'Oman. Un gros manque pour l'équipe qui a perdu son leader pour le final. Tom Veelers, le manager du Team Sunweb, semble maintenant miser sur la nouvelle recrue, Edward Theuns.

Prochaine étape :

La quatrième étape reliera Yiti (Al Sifah) au Ministère du Tourisme après 117,5 km de course. Elle débutera à 12h10 (heure locale), soit 9h10 en France. Les coureurs s'échaufferont et récupèreront des points sur deux ascensions, celles de Al Jissah et de Al Wadi Al Kabir. Suite à quoi ils enchaineront trois fois sur le Bousher Al Amerat, dont ils connaissent les 3,4 km à 8,8% par coeur.

Demain, les sprinteurs pourront jouer leurs cartes une dernière fois avant de laisser la place aux grimpeurs sur l'étape reine, au sommet de la Green Mountain, Jabal Al Akhdar.

Classement étape 3 :

1- Greg Van Avermaet (BEL/BMC Racing), 4h36'04"

2- Rui Costa (POR/UAE Team Emirates), +3"

3- Alexey Lutsenko (KAZ/Astana), +3"

4- Gorka Insausti (ESP/Bahrain-Merida), +3"

5- Nathan Haas (AUS/Katusha-Alpecin), +7"

6- Magnus Cort Nielsen (DEN/Astana), +7"

7- Odd Christian Eiking (NOR/Wanty-Groupe Gobert), +9"

8- Dries Devenyns (BEL/Quick-Step Floors), +9"

9- Miguel Angel Lopez Moreno (COL/Astana), +9"

10- Jesus Herrada Lopez (ESP/Cofidis), +9"

Leader classement général :

1- Greg Van Avermaet (BEL/BMC Racing), 12h56'44"

- Soline Cazaubon

<< Article précédent | Article suivant >>