Juul-Jensen dans la bonne échappée

Pros Publié le 12/06/2018 18:00

Tour de Suisse #4 : Christopher Juul-Jensen a remporté la quatrième étape en solitaire, à Gstaad, devant Michael Matthews et Yves Lampaert. Le Français Nans Peters n’est pas passé loin de l’emporter.

Juul-Jensen 1

Dans des conditions climatiques délicates, presque dantesques, sous des trombes d’eau et sur un revêtement humide et détrempé, le jeune espoir Français de la AG2R La Mondiale, Nans Peters, est passé tout proche de l’exploit. Avalé par le peloton à seulement cent mètres de l’arrivée alors qu’il tentait de rattraper le Danois Juul-Jensen (Mitchelton-Scott), le coureur de vingt-quatre ans a manqué l’occasion de marquer ce Tour de Suisse 2018 de son empreinte.

Alors qu’il avait parfaitement joué le coup au sommet du Saanenmöser, la principale difficulté de la journée, érigée à seulement huit kilomètres de la ligne d’arrivée, en attaquant juste avant de basculer dans la longue descente vers Gstaad, le jeune tricolore a vu Juul-Jensen le rejoindre à cinq kilomètres de l’arrivée, avant de voir l’équipier d’Adam Yates lui fausser compagnie à l’entrée de l’aérodrome, où s’est disputé le final de la quatrième étape. Et sur les longues lignes droites du tarmac trempé de Gstaad, le Danois de vingt-huit ans a su résister au retour fulgurant du peloton emmené par la meute de sprinteurs, pour s’offrir une victoire de prestige sur les routes suisses. Sur la ligne, quelques secondes après avoir levé les bras et embrassé sa bague, le Danois semblait ne pas en croire ses yeux, lui qui s’est empressé de se jeter dans les bras de son coéquipiers Michael Albasini et de son staff, réunis sur la ligne d’arrivée pour féliciter leur coéquipier.

Parti dans l’échappée du jour, en compagnie de cinq coureurs, dont figurait Nans Peters, aux côtés de Paul Ourselin (Direct Energie), Nathan Brown (EF Education First), Mark Christian (Aqua Blue Sport) ou encore le champion de Suisse Silvan Dillier (AG2R La Mondiale), le Danois a passé la journée en tête, laissant le peloton jusqu’à quatre minutes derrière, avant de voir son avance et celle de ses compagnons fondre à l’entame de la dernière ascension. Mais même face à un peloton porté par la Bora-Hansgrohe de Peter Sagan puis la Sunweb de Michael Matthews, Christopher Juul-Jansen et Nans Peters ont été les plus forts pour s’extirper du groupe d’échappée et conserver de précieuses secondes sur le peloton. Malheureusement pour le Français, la suite ne s’est pas passée comme prévue, lui qui se voyait l’emporter après avoir fait preuve d’une incroyable audace au sommet de la principale difficulté de la journée. Mais à l’arrivée, c’est bien l’ancien champion du Danemark du contre-la-montre qui s’est imposé.

Demain, la cinquième étape promet de faire des étincelles, avec une première arrivée au sommet et une première véritable grosse journée de montagne. Une étape qui sera composée de trois ascensions, dont une d’entrée, et un col répertorié en hors-catégorie, juste avant l’ascension finale vers Leukerbad.

Romain Boisaubert

Classement de la quatrième étape :

  1. Christopher Juul-Jansen (DAN, Mitchelton-Scott) 4h35’56’’
  2. Michael Matthews (AUS, Team Sunweb) +8’’
  3. Yves Lampaert (BEL, Quick-Step Floors) m.t.
  4. Peter Sagan (SLO, Bora-Hansgrohe) m.t.
  5. Sonny Colbrelli (ITA, Bahrain-Merida) m.t.
  6. Magnus Cort Nielsen (DAN, Astana) m.t.
  7. Enrico Battaglin (ITA, Team LottoNL-Jumbo) m.t.
  8. Michael Albasini (SUI, Mitchelton-Scott) m.t.
  9. Bjorg Lambrecht (BEL, Lotto Soudal) m.t.
  10. José Gonçalves (POR, Team Katusha-Alpecin) m.t.

Classement général à l’issue de la quatrième étape :

  1. Stefan Küng (SUI, BMC Racing Team) 13h26’19’’
  2. Greg Van Avermaet (BEL, BMC Racing Team) +3’’
  3. Richie Porte (AUS, BMC Racing Team) m.t.
  4. Tejay Van Garderen (USA, BMC Racing Team) m.t.
  5. Peter Sagan (SLO, Bora-Hansgrohe) +16’’
  6. Michael Matthews (AUS, Team Sunweb) +17’’
  7. Wilco Kelderman (NED, Team Sunweb) +23’’
  8. Sam Oomen (NED, Team Sunweb) m.t.
  9. Gregor Mühlberger (AUS, Bora-Hansgrohe) +30’’
  10. Enric Mas (ESP, Quick-Step Floors) m.t.

<< Article précédent | Article suivant >>

Maurienne Tourisme
KTM juin18
Hutchinson juin18