Paris-Nice #2 — Dylan Groenewegen tout en puissance

Pros Publié le 05/03/2018 17:12

Le néerlandais Dylan Groenewegen (Lotto NL-Jumbo) remporte au sprint massif la deuxième étape de Paris-Nice. Il devance l'italien Elia Viviani (Quick-Step Floors) et l'allemand André Greipel (Lotto Soudal).

paris nice

La deuxième étape de Paris-Nice s’est déroulée entre Orsonville et Vierzon sur 187,5 kilomètres et un parcours totalement plat, avec 2 sprints intermédiaires. Hier le français Arnaud Démare (Groupama-FDJ) s’est imposé au terme d’un effort lactique extrêmement violent. Il a devancé de quelques millimètres Gorka Izagirre Insausti (Bahrain Merida) et Christophe Laporte (Cofidis).

paris nice

Après 20km de course, Rui Costa (UAE Team Emirates) a été contraint d’abandonner la course, suite à une forte douleur au genou, survenue après sa chute sur l’étape d’hier. La première heure de course a été courue à 33km/h de moyenne, sans mouvement dans le peloton. L’échappée a mis du temps à se former, il a fallu attendre une centaine de kilomètre. Le premier sprint intermédiaire a été remporté par Arnaud Démare (Groupama-FDJ) devant Julian Alaphilippe (Quick Step Floors) et Christophe Laporte (Cofidis). Après 100km de course, une échappée de 6 coureurs se dessine avec Oliver Naesen (AG2R La Mondiale), Manuele Boaro (Bahrain Merida), Tiago Machado (Katusha Alpecin), Thomas DeGendt (Lotto Soudal), Lars Boom (Lotto Jumbo) et Anthony Delaplace (Fortuneo Samsic). Coup de visse de la Groupama-FDJ à l’avant du peloton qui permet de revenir sur quatre des deux fuyards. Manuele Boaro (Bahrain Merida) et Tiago Machado (Katusha Alpecin) prennent le large en tête de course, avec 2’50’’ d’avance à 45 kilomètres de l’arrivée. Julian Alaphilippe (Quick Step Floors) joue les bonifications puisqu’il a été faire le second sprint intermédiaire pour la troisième place, après le passage des deux échappées.

paris nice

A l’approche du final, le peloton se rapproche des deux hommes de tête, qui seront ensuite avalés par ce dernier. Sur ce sprint massif en léger faux plat montant, le néerlandais de 24 ans Dylan Groenewegen (Lotto NL-Jumbo) s’impose en démontrant toute sa force. Il devance l’italien Elia Viviani (Quick-Step Floors) et l’allemand André Greipel (Lotto Soudal). Le champion de France Arnaud Démare (Groupama-FDJ) termine 5ème et reste leader du classement général. Demain les coureurs auront l’étape la plus longue au programme, avec ses 210 kilomètres entre Bourges et Châtel-Guyon sur des routes accidentées.

Classement 2ème étape :

1.    Dylan Groenewegen (Lotto NL-Jumbo) en 4h51’31’’
2.    Elia Viviani (Quick Step Floors) à 00’’
3.    Andre Greipel (Lotto Soudal) à 00’’
4.    Phil Bauhaus (Sunweb) à 00’’
5.    Arnaud Démare (Groupama-FDJ) à 00’’
6.    Mike Teunissen (Sunweb) à 00’’
7.    Alexander Kristoff (UAE Team Emirates) à 00’’
8.    Jean-Pierre Drucker (BMC) à 00’’
9.    John Degenkolb (Trek Segafredo) à 00’’
10.  Ivan Garcia Cortina (Bahrain-Merida) à 00’’

Par Maëlle Grossetête

<< Article précédent | Article suivant >>

Maurienne Tourisme
Hutchinson juin18
KTM juin18