Tiernan-Locke trop facile

Pros Publié le 19/02/2012 18:34

Tour du Haut Var # 2. Trop fort dans la montée pourtant vertigineuse du mur de Fayence, Jonathan Tiernan-Locke ajoute le Tour du Haut Var dans sa besace.

Romain Hardy défend son maillot mimosa
© Ch.Mury/Vélo 101
On avait déjà vécu hier une journée riche en émotions, et pourtant loin d'être décisive. Celle qui se profile aujourd'hui au second acte du Tour du Haut Var s'annonce spectaculaire. Plus longue que la première, elle franchit la barre des 200 kilomètres et emprunte des routes accidentées entre Fréjus et Fayence, dont la bosse finale rappelle l'image d'un Alberto Contador défaillant, maillot jaune sur le dos, dans l'édition 2009 de Paris-Nice. Avant d'en découdre avec les rampes assassines (jusqu'à 26 %) du séduisant village perché, il faudra déjà avoir franchi les cols des Marjories, de Montauroux, de Mons, de Saint-Arnoux, de Bel-Homme et à nouveau de Montauroux. Un parcours casse-pattes jusqu'au bout sur lequel il ne sera pas facile à Romain Hardy (Bretagne-Schuller) de sauver son maillot mimosa après les gros efforts déjà fournis hier.

Malgré tout l'équipe Bretagne-Schuller est prête à jouer le jeu et à défendre son leader. Elle glisse astucieusement deux coureurs, Dimitri Champion et Florian Guillou, dans une échappée de seize lancée dès le baisser de drapeau et composée de Yukiya Arashiro et Jérôme Vincent (Team Europcar), Nicolas Edet et Romain Zingle (Cofidis), Yohan Cauquil (La Pomme Marseille), Brice Feillu (Saur-Sojasun), Bert-Jan Lindeman (Vacansoleil-DCM), David Lopez (Movistar Team), Jean-Christophe Péraud (Ag2r La Mondiale), Georg Preidler (Team Type 1-Sanofi Aventis), Jérémy Roy (FDJ-BigMat), Ivan Santaromita (BMC Racing Team), Matthieu Sprick (Project 1t4i) et Wesley Sulzberger (GreenEdge). A l'avant du peloton, les autres représentants de Bretagne-Schuller assument la poursuite et contrarient les plans du large groupe, qu'elle anéantit à l'approche des difficultés finales. La course devient alors dure à contrôler.

Jonathan Tiernan-Locke n'a fait qu'une bouchée du mur de Fayence
© Christophe Mury/Vélo 101
Aux tentatives d'échappée répondent d'autres tentatives d'échappée. Le peloton revient toujours, mais il est de moins en moins imposant. Et l'on aperçoit déjà un homme au-dessus de tous à 10 kilomètres de l'arrivée, quand la course s'engage à nouveau sur les routes du col de Montauroux. Maillot vert du classement par points sur le dos, Jonathan Tiernan-Locke (Endura Racing) est facile, très facile. En tête de peloton, il fait la différence mais n'insiste pas, grimpant Montauroux les yeux franchement tournés sur ce qui se passe derrière son épaule gauche. Il ne s'y passe pas grand-chose, sinon des coureurs inférieurs au Britannique de 27 ans qui vient de remporter le Tour Méditerranéen à la surprise générale et a encore frappé les esprits hier en se classant 3ème de l'étape et en prenant 5 secondes au peloton dans le dernier kilomètre !

Il y a danger à se présenter au pied du mur de Fayence avec Tiernan-Locke. Alors quatre coureurs jaillissent du peloton réduit à une quinzaine d'unités après Montauroux (et à bord duquel s'accroche encore Romain Hardy) : Simon Clarke (GreenEdge), Julien El Farès (Team Type 1-Sanofi Aventis), Thibaut Pinot (FDJ-BigMat) et Julien Simon (Saur-Sojasun). Le quatuor aborde la montée finale doté d'un avantage certain sur ses poursuivants, et Julien Simon se jette sans retenue dans une montée colossale. Le Français grimace. Dans son calvaire, il ne voit heureusement pas avec quelle facilité revient Jon Tiernan-Locke, sorti comme un boulet de canon du groupe poursuivant et qui revient les doigts dans le nez sur tous ses devanciers ! Comme insensible à la rampe qui se dresse sous ses roues, le Britannique s'en va encore triompher avec une aisance insolente, s'adjugeant l'étape et le classement général du Tour du Haut Var.

Classement 2ème étape :

1. Jonathan Tiernan-Locke (GBR, Endura Racing) les 205,4 km en 5h23'13" (38,1 km/h)
2. Julien El Farès (FRA, Team Type 1-Sanofi Aventis) à 1 sec.
3. Julien Simon (FRA, Saur-Sojasun) à 4 sec.
4. Jonathan Hivert (FRA, Saur-Sojasun) à 11 sec.
5. Simon Clarke (AUS, GreenEdge) à 13 sec.
6. Pierrick Fédrigo (FRA, FDJ-BigMat) à 19 sec.
7. Fredrik Kessiakoff (SUE, Astana) m.t.
8. Maxime Bouet (FRA, Ag2r La Mondiale) m.t.
9. Christophe Le Mével (FRA, Garmin-Barracuda) m.t.
10. Romain Hardy (FRA, Bretagne-Schuller) m.t.

Classement général final :

1. Jonathan Tiernan-Locke (GBR, Endura Racing) en 10h10'29"
2. Julien El Farès (FRA, Team Type 1-Sanofi Aventis) à 6 sec.
3. Julien Simon (FRA, Saur-Sojasun) à 9 sec.
4. Romain Hardy (FRA, Bretagne-Schuller) à 13 sec.
5. Simon Clarke (AUS, GreenEdge) à 18 sec.
6. Jonathan Hivert (FRA, Saur-Sojasun) à 20 sec.
7. Christophe Le Mével (FRA, Garmin-Barracuda) à 24 sec.
8. Maxime Bouet (FRA, Ag2r La Mondiale) à 28 sec.
9. Fredrik Kessiakoff (SUE, Astana) m.t.
10. Pierrick Fédrigo (FRA, FDJ-BigMat) m.t.

<< Article précédent | Article suivant >>

Vélo 101 août 2014
Jollywear Septembre 2014
Assos septembre 2014
Laboratoire Fenioux février 2014

Get Adobe Flash player

Deltour septembre 2014