Tour de Belgique — Laporte, rouleur en terre belge

Pros Publié le 25/05/2018 17:40

Christophe Laporte a brillé ce vendredi sur le contre-la-montre du Tour de Belgique. Le Français de la Cofidis s’est emparé du maillot bleu de leader après avoir relégué Greipel à plus de 24 secondes

Christophe Laporte Tour de Belgique

On l’attendait sur les deux premières étapes de sprint, et pourtant, Christophe Laporte (Cofidis) s’est mué en solide rouleur sur la troisième étape de ce Tour de Belgique pour remporter sa cinquième victoire en 2018. Ce vendredi, dans les faubourgs de Bornem, le Français a bouché les 10,6 kilomètres en 12 minutes et 38 secondes. Il a réussi à battre le temps d’Andrei Grivko (Astana) qui était alors le seul à avoir passé la barre des 50 km/h de moyenne et lui a pris 5 secondes lors de son passage sur la ligne.

Greipel relégué à la seconde place

16ème à 24 secondes de Laporte, André Greipel (Lotto Soudal) qui avait remporté les deux premières étapes au sprint, a vu le maillot de leader filer sur les épaules du sprinteur français. Second ce matin, Lasse Norman Hansen (Aqua Blue Sport) a terminé à la dixième place à 18 secondes du leader de la Cofidis. Le champion olympique de l’omnium était ultra favori à la victoire d’étape mais n’a pas su concrétiser sa précieuse avance sur les différents rouleurs du plateau. S’il avait montré de belles qualités de rouleur sur ses différentes participations à l’Etoile de Bessèges, Laporte a surpris son monde sur ce court contre-la-montre, devançant les spécialistes de l’exercice. 

Van Goethem et Grivko ont cru à la victoire 

Andriy Grivko
© Sirotti

Sur les 10,6 kilomètres, le premier à s’être assis dans le hot seat était le Néerlandais Brian Van Goethem (Roompot Nederlandse Loterij) qui a bien cru à la victoire ce vendredi. Le rouleur de 27 ans est resté plus d’une heure avec le meilleur temps sur la ligne mais il s’est fait déloger par l’Ukrainien Grivko, spécialiste de l’effort en solitaire. Il n’y aura pas eu beaucoup de coureurs différents sur ce hot seat puisque Laporte s’y est installé avant que les 16 premiers du général ne tentent de réaliser un meilleur temps. Le seul à s’en rapprocher fut Norman Hansen et Sean De Bie (Vérandas Willems Crelan), sans jamais réussir à dépasser les 50 km/h requis pour s’imposer sur cette troisième étape. Tout se jouera sur la quatrième étape, accidentée qui pourrait créer les premiers gros écarts de ce 88ème Tour de Belgique. Laporte pourrait tenter de conserver sa précieuse tunique bleue mais il lui faudra tenir dans les multiples courtes ascensions du circuit tracé autour de Wanze. Les puncheurs pourraient ensuite s'expliquer dans le faux plat montant du final de cette 4ème étape. Les derniers hectomètres pourraient convenir à Simon Spilak (Katusha Alpecin). 

-Léo Labica 

Classement de la troisième étape : 

1. Christophe Laporte (FRA, Cofidis) en 12’38’’
2. Andrei Grivko (UKR, Astana) à 5sec.
3. Brian Van Goethem (NER, Roompot Nederlandse Loterij) à 7sec.
4. Jens Keukeleire (BEL, Lotto Soudal) à 10sec.
5. Mark Christian (GBR, Aqua Blue Sport) m.t.
6. Marco Mathis (ALL, Katusha Alpecin) m.t.
7. Quinten Hermans (BEL, Telenet Fidea Lions) à 15sec.
8. Sean De Bie (BEL, Vérandas Willems Crelan) à 16sec.
9. Peter Koning (NER, Aqua Blue Sport) à 18sec.
10. Lasse Norman Hansen (DAN, Aqua Blue Sport) m.t.

Classement à l'issue de la troisième étape :

1. Christophe Laporte (FRA, Cofidis) en 7h22’28’’
2. André Greipel (ALL, Lotto Soudal) à 4sec.
3. Andrei Grivko (UKR, Astana) à 5sec.
4. Brian Van Goethem (NER, Roompot Nederlandse Loterij) à 7sec.
5. Jens Keukeleire (BEL, Lotto Soudal) à 9sec.
6. Lasse Norman Hansen (DAN, Aqua Blue Sport) m.t.
7. Mark Christian (GBR, Aqua Blue Sport) à 10sec.
8. Sean De Bie (BEL, Vérandas Willems Crelan) à 12sec.
9. Quinten Hermans (BEL, Telenet Fidea Lions) à 15sec.
10. Peter Koning (NER, Aqua Blue Sport) à 18sec.

<< Article précédent | Article suivant >>

Maurienne Tourisme
Hutchinson juin18
KTM juin18