Ulissi remporte l’étape, Porte nouveau leader

Pros Publié le 13/06/2018 18:00

Tour de Suisse #5 : Plein de panache, l’Italien Diego Ulissi a décroché l’étape au sommet de Leukerbad, alors que Mikel Landa filait seul vers la victoire. Richie Porte, lui, endosse le maillot jaune de leader.

Diego Ulissi - Tour de Suisse

Mikel Landa y a cru. Mikel Landa s’y est vu. Mais Mikel Landa n’a pas tenu. Premier favori à s’élancer seul dans la montée finale vers Leukerbad, l’Espagnol de la Movistar a vécu un scénario catastrophe, en se faisant reprendre à seulement deux cents mètres de la ligne d’arrivée. Pourtant, le leader de la formation ibérique, aux côtés de Nairo Quintana, avait parfaitement joué le coup en sortant du peloton dans la dernière ascension du jour, rattrapant les derniers échappés pour filer seul en tête.

Mais si Landa a d’abord résisté, maintenant un écart de près de quinze secondes sur le peloton des favoris, qui n’a cessé de s’effilocher au fil des kilomètres de l’ascension de Leukerbad, le Basque de vingt-huit ans, parmi les favoris annoncés du prochain Tour de France, a vu la meute de poursuivants, emmenée par les coéquipiers de Richie Porte (BMC Racing Team) se rapprocher dangereusement dans les derniers lacets, avant de fondre sur le pauvre Landa, complètement lessivé de son effort et qui a vu le peloton le rattraper. Finalement relégué à quatorze seconde sur la ligne, l’Espagnol s’est contenté de suivre le succès de l’Italien Diego Ulissi (UAE-Emirates Team) du coin de l’œil, avec le sentiment d’avoir laissé filer sa chance, lui qui pensait faire coup double : remporter l’étape et enfiler la tunique jaune de leader. A l’arrivée, c’est donc l’Italien qui a remporté cette première véritable étape de montagne en devançant au sprint l’Espagnol Enric Mas (Quick-Step Floors) et le Néerlandais Tom-Jelte Slagter (Dimension Data).  

Plus tôt dans la journée, plusieurs coureurs ont tour à tour tenté de fausser compagnie au peloton, dans les premières difficultés du parcours. Dans le Col du Pillon, le Français Romain Sicard (Direct-Energie) a d’abord emmené un groupe d’échappés, avant de se faire reprendre. Mais au moment où le peloton a semblé se relever, Silvain Dillier (AG2R La Mondiale), Daniel Oss (Bora-Hansgrohe), Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), Willie Smit (Team Katusha-Alpecin), Paul Ourselin (Direct-Energie) et Larry Warbasse (Aqua Blue Sport) ont réussi à s’extirper et à prendre plus d’une minute d’avance. Mais à quarante kilomètres de l’arrivée, le Français Lilian Calmejane (Direct-Energie) a tenté de forcer le verrou des BMC pour s’envoler devant. Le leader de la Direct-Energie est revenu sur tous les fuyards, mais a été vite avalé par le peloton dans la bosse finale. La suite, on la connait. Une envolée de Mikel Landa, vaine, avant le triomphe de Diego Ulissi sur les pentes sèches du Leukerbad. Au général, Richie Porte en profite pour revêtir le maillot jaune.

Demain, si la sixième étape présentera un dénivelé important en début de parcours, mais l’arrivée à Gommiswald devrait convenir aux sprinteurs ou aux puncheurs du peloton. Une étape idéale pour Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) ?

Romain Boisaubert

Classement de la cinquième étape :

  1. Diego Ulissi (ITA, UAE-Team Emirates) 3h37’31’’
  2. Enric Mas (ESP, Quick-Step Floors) m.t.
  3. Tom-Jelte Slagter (NED, Dimension Data) m.t.
  4. Wilco Kelderman (NED, Team Sunweb) m.t.
  5. Bauke Mollema (NED, Trek-Segafredo) m.t.
  6. Simon Spilak (Team Katusha-Alpecin) m.t.
  7. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) m.t.
  8. Richie Porte (AUS, BMC Racing Team) m.t.
  9. Sam Oomen (NED, Team Sunweb) m.t.
  10. Bjorg Lambrecht (BEL, Lotto Soudal) m.t.

Classement général à l’issue de la cinquième étape :

  1. Richie Porte (AUS, BMC Racing Team) 17h03’53’’
  2. Wilco Kelderman (NED, Team Sunweb) +20’’
  3. Sam Oomen (NED, Team Sunweb) m.t.
  4. Enric Mas (Quick-Step Floors) +21’’
  5. Jack Haig (AUS, Mitchelton-Scott) +29’’
  6. Nairo Quintana (COL, Movistar Team) +33’’
  7. Ion Izagirre (ESP, Bahrain Merida) +36’’
  8. Diego Ulissi (ITA, UAE-Team Emirates) +40’’
  9. Simon Spilak (SVK, Team Katusha-Alpecin) +46’’
  10. Mikel Landa (ESP, Movistar Team) +47’’

<< Article précédent | Article suivant >>

Maurienne Tourisme
Hutchinson juin18
KTM juin18