Un nouveau coup de Bole

Pros Publié le 11/08/2013 18:29

Tour de l'Ain # 2. Comme Leonardo Duque hier, Grega Bole renoue avec la victoire après de longs mois de disette. Fabio Felline prend les commandes.

Grega Bole se redresse victorieusement : il entre dans le cercle des triomphateurs de Plouay
© Vélo 101
Comme pour mettre doucement dans le bain les coureurs du Tour de l'Ain avant les deux dernières journées difficiles, les organisateurs ont eu le bon goût de proposer une étape où tout est possible. Pour le moment, on a eu droit à un prologue et une étape sans grande difficulté où les scénarios étaient relativement convenus. Aujourd'hui, les premières difficultés vont se présenter devant le peloton, et ce n'est pas la même chanson. Le coupable ? Le col du Berthiand dont le sommet est placé à moins de vingt kilomètres de l'arrivée. Autrement dit, ceux qui veulent déclencher les hostilités pour le classement général peuvent le faire sur cette étape à moins qu'un baroudeur trouve la faille et ne file jusqu'à Oyonnax. Finalement, ce sera un nouveau sprint auquel on aura droit dans cette ville qui applaudira ses rugbymen en Top 14 cette saison.

D'attaques, il n'y aura point aujourd'hui pour le général, les favoris réservant leurs cartouches pour les deux prochaines journées. En revanche il y aura bien une échappée et celle-ci a bien failli aller au bout. Il faut dire qu'il y a là un sacré client en la personne de Matthias Brandle (IAM Cycling) habitué du fait et qui ne compte plus le nombre de kilomètres passés devant le peloton cette saison. L'Autrichien avait une petite idée derrière la tête, lui qui pointait au 9ème rang au départ ce matin. Il n'est pas seul dans sa quête et retrouve un Rudy Barbier qui a quitté la tenue de camouflage pour celle bien voyante du Roubaix Lille Métropole à l'occasion de son stage, Bert-Jan Lindeman (Vacansoleil-DCM) et Steven Tronet (BigMat-Auber 93).

Leur avance dépasse les sept minutes et l'hypothèse d'une échappée matinale allant au bout n'est plus si improbable. Porté par la possibilité d'endosser le maillot de leader, Brandle fait le forcing dans le col du Berthiand, laissant derrière lui les deux Français. Avec Lindeman, ils possèdent encore près d'une minute au moment d'entamer la descente. Malheureusement le retour vers Oyonnax est très exigeant, trop exigeant pour le duo qui est repris à 5 kilomètres de la ligne.

C'est donc au sprint que va se disputer la victoire d'étape, mais les prétendants sont bien moins nombreux qu'hier, où Leonardo Duque (Colombia) a renoué avec le chemin de la victoire qui le fuyait depuis 2010. C'est à croire que l'air de l'Ain offre à certains sprinteurs l'occasion de trouver un nouveau souffle. Après Duque hier, c'est un autre revenant qui l'emporte aujourd'hui. Depuis sa victoire surprise au GP de Plouay en 2011, Grega Bole (Vacansoleil-DCM) était muet. Depuis la classique WorldTour qui l'a fait connaître auprès du grand public, le Slovène était en délicatesse. Après sa 4ème place lors d'une étape du Tour de Pologne il y a quelques jours, le coureur de 27 ans confirme et revient sur le devant de la scène. Il devance Fabio Felline (Androni Giocattoli) qui se console en prenant les commandes du général.

Demain, 137,9 kilomètres sont programmés entre Izernore et Lelex-Monts-Jura

Classement :

1. Grega Bole (SLO, Vacansoleil-DCM) en 3h35'04"
2. Fabio Felline (ITA, Androni Giocattoli) m.t.
3. Fabian Wegman (ALL, Garmin-Sharp) m.t.
4. Yannick Martinez (FRA, La Pomme Marseille) m.t.
5. Pieter Serry (BEL, Omega Pharma-Quick Step) m.t.
6. Wouter Poels (PBS, Vacansoleil-DCM) m.t.
7. Riccardo Chiarini (ITA, Androni Giocattoli) m.t.
8. Alex Howes (USA, Garmin-Sharp) m.t.
9. Romain Bardet (FRA, Ag2r La Mondiale) m.t.
10. Bruno Pires (POR, Team Saxo-Tinkoff) m.t.

Classement général :

1. Fabio Felline (ITA, Androni Giocattoli) en 7h25'54"
2. Dries Devenyns (BEL, Omega Pharma-Quick Step)  à 4 sec.
3. Arnaud Gérard (FRA, Bretagne-Séché Environnement) à 5 sec.
4. Stef Clement (PBS, Belkin)  à 6 sec.
5. Tom-Jelte Slagter (PBS, Belkin) m.t.
6. Matthias Brandle (AUT, IAM Cycling) à 7 sec.
7. Jérôme Coppel (FRA, Cofidis) à 9 sec.
8. Grega Bole (SLO, Vacansoleil-DCM) à 11 sec.
9. Sergio Paulinho (POR, Team Saxo-Tinkoff) à 11 sec.
10. Matthieu Boulo (FRA, Roubaix Lille Métropole) à 13 sec.

<< Article précédent | Article suivant >>

Origine avril 2 2014
Colnago avril 2014
KTM avril 2014
Selle Italia avril 2014

Get Adobe Flash player

Cyril Dessel avril 2014 Bosses du 13 avril 2014
Matsport 2014
Laboratoire Fenioux février 2014

Get Adobe Flash player

Prologo avril 2014 Chateau avril 2014
Cycle Tyres Direct avril 2014