Un tour de l'Ain new look

Pros Publié le 16/05/2018 18:00

Avancé au mois de mai et couru sur seulement trois étapes, ce 15ème Tour de l’Ain prend un nouveau virage. Le but, s’inscrire dans le cadre de la préparation au tour de France

Le peloton traverse près d'une centaine de communes de l'Ain et du Jura.

C’est un Tour de l’Ain new look que vont découvrir les 95 coureurs présents au départ de Saint Vulbas. Traditionnellement programmé au début du mois d’août, la course à étape a été replacée du 18 au 20 mai. A seulement six semaines du départ du Tour de France, les organisateurs souhaitent « offrir aux meilleurs équipes professionnelles un terrain de jeu idéal, composé d’étapes de plaine, de moyenne montagne, préparatif aux grands rendez-vous de juin et juillet » peut-on lire sur le site de l’épreuve. 

Ce ne sera pas la seule modification de ce 15ème Tour de l’Ain. Habituellement couru sur quatre ou cinq jours, la course 2.1 n’offrira que trois étapes. L’année passée, les coureurs avaient démarré par un prologue suivi d’une étape sur la première journée. En 2018, il n’y aura ni prologue, ni quatrième étape. Cependant, le parcours restera exigeant. Mis à part l’étape entre Saint-Vulbas et Montrevel-en-Bresse qui sera réservée aux sprinteurs, les plus aériens pourront s’expliquer sur la deux et troisième journée dans les côtes et col du Jura. 

Deux étapes accidentées 

Profil 2ème étape Tour de l'Ain 

Les hostilités pourront débuter entre Saint-Tripier-de-Courtes et Arbent. Les sept difficultés répertoriées seront exigeante avec le Col du Berthiand en juge de paix et ses 6,4 kilomètres à 7,8% de moyenne. Il faudra surtout bien négocier l’enchainement de la Côte de Matafelon-Granges et celle de Samognat, placées dans les 20 derniers kilomètres. La dernière étape sera décisive et l’ascension finale dans le Col de la Faucille (9,7 km à 6,4%) clôturera l’épreuve et devrait déterminer le vainqueur de cette 15ème édition du Tour de l’Ain. 

Gaudu attendu 

Doublé FDJ Pinot Gaudu Tour de l'Ain 

Le plateau présent au départ de Saint-Vulbas n’est pas aussi impressionnant que celui de l’édition précédente. Pas de Thibaut Pinot (Groupama FDJ), vainqueur sortant, ou d’Alexandre Geniez, actuellement sur le Giro, ni de Steven Kruijswijk (LottoNL Jumbo) qui préfère axer sa préparation pour la grande boucle sur le Tour de Suisse. En revanche, le second du général en 2017, David Gaudu (Groupama FDJ) sera bien présent pour tenter d’accrocher sa première victoire d’un général d’une course à étape. La pépite française devrait se frotter à l’expérience de Tony Galopin (AG2R La Mondiale). Les tricolores pourront également compter sur la présence de Lilian Calmejane (Direct Energie), vainqueur du Paris-Camembert et de la Drôme Classic. Delko Marseille Provence KTM nourrira également de grandes ambitions avec ses Espagnols Angel Madrazo et Javier Moreno, à moins que l’espoir Rwandais, Joseph Areruya ne confirme son énorme début de saison.  

-Léo Labica 

<< Article précédent | Article suivant >>

Fulcrum Zéro Carbon
Maurienne Tourisme
Tour Métropole Nice
Abus mai18
KTM mai18