Bigreen : les Alpes-Maritimes, berceau du VTT

VTT Publié le 01/04/2018 09:00

A l’occasion de la présentation de l’édition 2018 de la célèbre randonnée VTT, son président, Georges Edwards, s’est longuement confié sur la manifestation historique du Pays Grassois

Bigreen - Grasse

Vendredi après-midi. Terrasse du Palais. Soleil radieux, thermomètre frileux. Le teint hâlé, les cheveux ébouriffés, George Edwards, père fondateur du Bigreen, prend le soin d’évoquer son « bébé », avant le grand départ de la course, qui s’élancera lundi prochain de Saint-Vallier et du Tignet, pour une arrivée à La Paoute, autour d’une tartiflette géante.  

Un succès populaire

« Le Bigreen est un peu l’évènement populaire de l’année dans le Sud-Est. Des passionnés de tout le département et du Var manifestent leur intérêt pour cette randonnée. Le Bigreen fait la transition entre la période hivernale et la saison estivale. Et le VTT est le vecteur idéal pour préparer aux loisirs estivaux. Pour sa convivialité et son ambiance unique, le Bigreen est le rendez-vous unique des vététistes et des passionnées, qui ont le privilège de faire une liaison dans des conditions idéales. Chaque année, la manifestation compte entre 1200 à 1500 participants en fonction de la météo. »  

Bigreen - Grasse 2
© Cyril Charpin - UCC Sport Event

Une richesse naturelle

« Le patrimoine naturel exceptionnel du Pays Grassois permet de parcourir des réseaux et des sentiers anciens, empruntés à l’époque par les Romains et les ruraux. Tout le monde peut profiter du Bigreen pour découvrir ou redécouvrir ces magnifiques chemins. Pour avoir moi-même beaucoup voyagé, aux Etats-Unis ou au Pérou, je peux affirmer qu’il n’y a pas mieux. La Région est extraordinaire, comme le prouve la concentration unique de champion du monde de VTT, avec les Nicolas Vouilloz, Fabien Barel ou Loïc Bruni. Les Alpes-Maritimes sont un peu le berceau du VTT. »

Des parcours d’exceptions  

« Le parcours découverte s’élance du Tignet pour une belle balade ouverte aux débutants et aux enfants. Le tracé se termine aussi à La Paoute, pour faire comme les grands. Le parcours est moins technique et les sentiers stables, avec du dénivelé mais sans réels obstacles. Le classique, lui, part de Saint-Vallier. Les gens vont se régaler, sur un tracé plus technique, avec des faux plats montants et descendants et des passages qui nécessitent de savoir piloter un minimum. Mais comme au ski où l’on peut descendre la piste en chasse-neige, les gens pourront faire les passages les plus difficiles à pieds. Enfin, le parcours sport en mettra plein la vue aux vététistes confirmés, avec un panorama extraordinaire et un tracé inédit, très technique, bosselé et jouissif au niveau du pilotage. »

Bigreen 2018
© Cyril Charpin_UCC Sport Event

R.B.

<< Article précédent | Article suivant >>

Fulcrum Zéro Carbon
Tour Métropole Nice
Maurienne Tourisme
Abus mai18
KTM mai18