Bilan 2015 — Le Top 5 des moments de la saison de VTT

VTT Publié le 12/12/2015 13:55

Des titres mondiaux des Français aux records de Julien Absalon et Greg Minnaar et à un Nino Schurter retrouvé, voici les cinq dates marquantes de la saison 2015.

N°1 : samedi 5 septembre : la triple couronne de Pauline Ferrand-Prévot

Pauline Ferrand-Prévot championne du monde !

Trois semaines avant d'aller défendre son titre mondial sur la route à Richmond, Pauline Ferrand-Prévot s'était lancé un ultime défi pour boucler douze mois de rêve à cheval sur les saisons 2014 et 2015. La Française, dont on vante sans cesse la polyvalence, possédait déjà les couronnes mondiales sur la route et en cyclo-cross. Le 5 septembre, à Vallnord, la Rémoise signe un exploit absolument monumental en devenant la première athlète de l'histoire à cumuler pendant trois semaines les trois titres mondiaux dans les trois grandes disciplines du cyclisme ! En Andorre, aucune concurrente ne peut lui barrer la route. À la demi-heure de course, Pauline Ferrand-Prévot est déjà en tête. Elle le restera jusqu'au moment de franchir la ligne d'arrivée pour la dernière fois. Impressionnante physiquement, pleine de maîtrise technique sur ce circuit où les trajectoires se font hésitantes, la Française livre un véritable récital et fait résonner la Marseillaise pour la deuxième fois. 72 heures plus tôt, elle avait été l'un des piliers de l'équipe de France sur le relais victorieux.

N°2 : dimanche 11 octobre : un grand chelem pour Nino Schurter

Nino Schurter domine Maxime Marotte à Rio

À l'ambiance festive du Roc d'Azur, Nino Schurter a préféré se montrer studieux en s'infligeant un long déplacement jusqu'au Brésil pour disputer le Test Olympique, comme l'ont fait Julien Absalon, Maxime Marotte et Jordan Sarrou côté français. Mais comme souvent au cours de la saison 2015, le Suisse met au fond malgré un Maxime Marotte accrocheur. En plus de donner rendez-vous pour ce titre olympique qui manque toujours à son palmarès, le pilote Scott réussit le grand chelem après avoir remporté un quatrième titre mondial, trois manches et une quatrième Coupe du Monde et les premiers Jeux Européens. Seul le titre européen à Chies d'Alpago lui manque, mais Nino Schurter ne s'était pas rendu en Italie fin juillet pour mieux préparer les manches américaines de Coupe du Monde début août.

N°3 : dimanche 6 septembre : Loïc Bruni sur le toit du monde

Loïc Bruni

2ème à Lourdes, 2ème à Lenzerheide, 2ème au Mont-Sainte-Anne, 2ème à Val di Sole, 2ème du classement général de la Coupe du Monde. Il va sans dire que la saison 2015 réalisée par Loïc Bruni confirme tout l'immense talent du pilote Lapierre, même si sa première victoire internationale persiste à le fuir avant ce 6 septembre. A Vallnord, la malchance frappe avant tout ses adversaires, Samuel Hill, Gee Atherton, Troy Brosan et Aaaron Gwin. Mais ce titre mondial, Loïc Bruni le doit avant tout à un run parfait. Le haut de la piste, plus physique, est idéalement mis à profit par le Niçois pour prendre de la vitesse. Le Français reste pourtant lucide. Les portions les plus techniques de la piste andorrane sont négociées à la perfection avec des trajectoires propres et précises. Pour plus de deux secondes, Loïc Bruni éjecte Greg Minnaar de la 1ère place. Personne ne l'en délogera.

N°4 : dimanche 31 mai : Julien Absalon, joyeux trentenaire

Le champion du monde Julien Absalon

De retour au sommet en 2014, Julien Absalon a perdu la clé pour battre pour Nino Schurter cette année. Le Vosgien n'a remporté qu'un seul duel face au Suisse. C'était le 31 mai à Albstadt où le double champion olympique est un peu plus rentré dans la légende du cross-country. En Allemagne, sur ce circuit qu'il affectionne, Julien Absalon remporte sa trentième victoire en Coupe du Monde. Un succès quasi inespéré jusqu'à ce que le sort s'en mêle. Dans l'un des derniers virages, une faute technique si rare dans le pilotage de Nino Schurter le conduit au sol et brise ses espoirs de victoire. Resté en embuscade, Julien Absalon en profite. Il parvient à tenir en respect son adversaire qu'il précède de 11 secondes sur la ligne. C'est à croire que le champion du monde devait signer ce record à Albstadt...

N°5 : samedi 4 juillet : Greg Minnaar dans la légende

Greg Minnaar

À Lenzerheide, alors que la Coupe du Monde de descente atteint son quatrième rendez-vous, Greg Minnaar a pris place dans les livres d'histoire en conquérant sa dix-huitième victoire en Coupe du Monde en l'espace de quatorze ans. Déjà vainqueur à Fort William, il devance Loïc Bruni pour moins d'une seconde à Lenzerheide. Le triple champion du monde de la spécialité devient ainsi le deuxième pilote, toutes disciplines confondues, le plus prolifique après Julien Absalon. À 34 ans, le Sud-Africain réalise une saison aboutie dans l'ensemble. 4ème de la Coupe du Monde, il tombe sur un grand Loïc Bruni à Vallnord qui le prive d'une quatrième couronne mondiale.

<< Article précédent | Article suivant >>

Inscription en ligne Vélo101
Denivele Challenge
Laboratoire Fenioux déc17

Get Adobe Flash player