Interview de Marc Jourdan

VTT Publié le 12/09/2012 10:27

Agent commercial de KTM bike industries- "C'est aussi par sa qualité de fabrication et l'homogénéité de ses montages que la marque est reconnue et appréciée."

Le staff KTM
© vélos KTM

Un press-camp en Lozére, voilà une destination originale. Pourquoi donc ?

Ma femme est originaire de Saint-Alban sur Limagnole, et j'ai toujours adoré rouler sur le site des Bouviers, station de pleine nature par excellence. J'ai donc souhaité organiser ce press-camp sur ce site afin de faire connaitre cette merveilleuse région aux personnes qui ont répondu favorablement à notre invitation.

Comment ont été perçus les sentiers et les routes vallonnées de la Margeride lozérienne pour tester les nouveautés KTM 2013 ?

Ils ont tous été bluffé par le site, aussi bien par les chemins en sous-bois que par le tracé route, encadré par Jean-Luc Delpech, coureur professionnel de l'équipe Bretagne-Schuller. Plusieurs d'entre eux m'ont d'ailleurs interrogé afin de savoir comment nous avions pu trouver une région aussi sympa pour le vélo. Ils ont juré de revenir !

Le press-camp KTM était systématiquement marqué par la visite de l'usine en Autriche. Cette absence n'a-t-elle pas été soulignée par les participants ? Qui a été convié ?

Plusieurs de nos clients, et contacts journalistes connaissent déjà l'usine en Autriche, et nous avons pensé qu'il serait novateur de mettre en place un évènement de présentation et de tests en France qui permettrait des échanges sympathiques dans un cadre que peu de gens connaissent. Ce rassemblement était réservé exclusivement aux clients et journalistes français. Des meetings similaires ont également été mis en place au Portugal, en Espagne et en Italie.

KTM est une marque issue de la moto. Pourquoi une diversification dans la branche cycle ?

KTM est effectivement très connu par la production de ses motos. Il faut néanmoins savoir que KTM a mis en place son activité industrielle moto en 1953, mais que l'activité vélo a été créée en 1964. Les vélos n'étaient alors revendus que sur les pays germaniques.

KTM est une marque reconnue dans le monde de la moto, cross et enduro. Est-ce un avantage pour développer la branche vélo au travers de l'esprit nature, de l'entretien de la condition physique du sportif, du réseau de magasin ?

Oui, incontestablement, la marque bénéficie d'une très bonne notoriété grâce à la moto tout terrain, qui a permis très rapidement à KTM de trouver un réseau de magasins et des clients passionnés qui souhaitaient absolument rouler sur un vélo ''orange''. Cela étant, aujourd'hui, c'est aussi par sa qualité de fabrication et l'homogénéité de ses montages que la marque est reconnue et appréciée.

Pour 2013, la marque autrichienne KTM présente des nouveautés avec notamment un VTT 29", dans la logique du marché. Quelles sont les autres ajouts ou innovations 2013 ?

KTM présentait déjà une grosse gamme 29'' en 2012, avec pas moins de 11 modèles, et renforce sa gamme 2013 avec 17 modèles et l'apparition du modèle SCARP 29'' qui est un VTT Carbone tout suspendu 100mm. Ce modèle est déclinable en 4 versions : Prestige, Prime, Master et Elite. Parmi les nouveautés, nous présentons également le Lycan 650B (27.5'') en 3 versions, VTT tout suspendu en 130mm, ainsi que le RACE ACTION, VTT semi rigide alu également disponible en 650B. A partir d'un certain niveau de gamme, les modèles bénéficient de toutes les dernières technologies, telles que les boitiers de pédalier Pressfit, fixations carbone intégrées post mount freins à disque, axe AR de 12mm, AV de 15mm, pivot de direction coniques, amortisseur PDS, …

Où sont fabriqués les vélos KTM ?

Le bureau d'étude est basé à Mattighoffen en Autriche, et les cadres sont fabriqués en Asie selon un cahier des charges très strict. Ensuite, ils arrivent en Autriche où ils sont peints et vernis. L'assemblage est alors finalisé à 100%, et c'est la raison pour laquelle les vélos arrivent dans des cartons bien plus grands que ceux de nos concurrents : les vélos sont totalement montés, réglés, pneus gonflés et pratiquement prêt à rouler.

KTM est-il plus axé vélo de masse, accessible et simple, ou alors compétition et haute technologie ?

Le marché germanique est un marché très urbain et outdoor et KTM y est très présent. Néanmoins depuis 2005, KTM a commencé à s'intéresser aux différents types de pratiques, et propose aujourd'hui une gamme extrêmement complète dans plusieurs segments, ce qui lui permet d'être présent en compétition aussi bien en X-country, qu'en route avec l'équipe Bretagne-Schuller.

KTM moto dispose d'une structure internationale de haut-niveau. La création d'une structure similaire en VTT est-elle envisagée ?

Contrairement à KTM Moto, KTM Bike Industrie souhaite conserver sa structure actuelle à Mattighoffen.

KTM équipe la Bretagne-Schuller, une structure Continentale sur route. Est-ce nécessaire, indispensable, urgent, d'équiper une équipe Pro-Tour ?

Pour KTM, l'équipe Bretagne-Schuller a permis à la marque de mieux se faire connaitre dans l'univers de la route. Cette équipe Continentale Pro bénéficie en France d'une excellente image auprès des pratiquants français, et nous avons enregistré de très belles ventes sur les vélos de course en 2012.

Où est distribué KTM ? Quels sont les volumes de vente et la répartition route-VTT ?

Le volume de vente de KTM est de pratiquement 200 000 vélos en Europe, et en fonction des pays, la répartition n'est pas la même. Pour le marché français, nous considérons que le VTT représente 70%, trekking, VAE et course 30%.

<< Article précédent | Article suivant >>

LookPedale déc
Tacx 1 novembre 2017
Inscription en ligne Vélo101
Denivele Challenge
Laboratoire Fenioux déc17

Get Adobe Flash player

JR Laloi novembre 2017
Personal coach