Rencontre avec Ricardo Sanchez, Sunn-Beaumes de Venise

VTT Publié le 23/02/2018 07:50

"Je me rappelle qu’à l’époque, sur dix jeunes qui avaient des VTT, il y avait huit, voire allez, neuf vélos sur dix qui étaient des Sunn". Ricardo Sanchez, président du Team Sunn-Beaumes de Venise, revient sur son nouveau mariage.

Il y a quelques jours, Vélo 101 a pu assister au mariage de la marque historique Sunn et du Team Beaumes de Venise. A cette occasion, nous avons pu retrouver Ricardo Sanchez, le président du Team.

Vélo 101 : Bonjour Ricardo, tu viens de faire la présentation du Team qui s’appellera donc le Team Sunn-Beaumes de Venise ?

Ricardo Sanchez : Oui, on a souhaité mettre en avant la marque Sunn donc ce sera bien Sunn-Beaumes de Venise.

Vélo 101 : On t’avait croisé au moment du Roc d’Azur avec évidemment une grosse inquiétude puisque tu venais d’apprendre le départ de Look. Y a-t-il eu des moments difficiles dans cette transition ?

R.S. : Il y a eu des moments très difficiles oui car on avait contacté quatre, cinq marques et sur l’ensemble tout le monde était d’accord sauf que c’était trop tard. Ils avaient déjà tous bouclés leur budget. Heureusement, on a rencontré Baptiste Colrat, d’ailleurs je le remercie, car on a pu faire affaire avec Sunn.

Vélo 101 : Il y avait cette volonté de ne pas trop le faire savoir puisque vous avez forcément des forts coureurs qui allaient être sollicités. Ça a été un point difficile à manager ?

R.S. : Il y avait ça et surtout le fait que la marque Sunn ne voulait pas que ce soit officialisé avant que ce soit eux qui l’annoncent mais effectivement, c’était aussi pour les coureurs.

Vélo 101 : A titre de responsable, de président du club, penses-tu que le fait d’avoir un nouveau partenaire majeur puisse apporter une nouvelle dynamique ? Qu’est-ce que cela peut apporter selon toi ?

R.S. : J’espère que ça va entrainer une nouvelle dynamique oui, parce que c’est une marque française et nos coureurs sont français, donc on va tout faire pour essayer de mettre Sunn au plus haut niveau.

Vélo 101 : Au niveau du recrutement, on a vu cinq arrivées, cinq départs. La moyenne va rester la même globalement ?

R.S. : Comme je l’ai annoncé lors de notre présentation, la moyenne d’âge est de 22 ans comme celle de l’année dernière donc ça ne change pas.

Vélo 101 : C’est une volonté que vous avez année après année ?

R.S. : C’est une volonté oui parce que j’aime aller chercher des coureurs. Cette année, j’ai pris un coureur qui a fait sixième mais je pense que dès l’année prochaine il va gagner des places. J’aime découvrir de nouveaux talents. Dans tous les cas on n’a pas le budget pour aller chercher des coureurs élites de très haut niveau.

Vélo 101 : Il y a un peu plus de féminines que l’année dernière, était-ce une volonté ou est-ce l’opportunité qui a joué ?

R.S. : J’aime bien avoir à peu près deux coureurs par catégorie en moyenne. En élite Dames, on n’avait que Loana donc comme l’occasion d’avoir Camille dans le Team s’est présentée, on la prise.

Vélo 101 : Vous attaquez dès la semaine prochaine, vous avez eu l’occasion de faire un peu de collectif à l’intersaison ?

R.S. : Non, on n’a pas eu le temps de faire du collectif donc on va se tenir au calendrier. Vu qu’on s’y est pris un peu tard par rapport au sponsor, on a reçu les vélos que cette semaine donc tout a été retardé. Les débuts vont être un peu difficiles, je pense à Bagnolès, oui ça va être difficile quand même.

Vélo 101 : Toi, ça fait longtemps que tu œuvres dans le VTT. Il y a vingt ans, c’était la grande époque de Sunn. Quel est ou quels sont tes souvenirs de cette marque ?

R.S. : C’est un gros souvenir car pour nous c’était la plus belle marque de vélo. Je me rappelle qu’à l’époque, sur dix jeunes qui avaient des VTT, il y avait huit, voire allez, neuf vélos sur dix qui étaient des Sunn. D’ailleurs mes enfants roulaient tous avec des vélos Sunn.

Vélo 101 : On se souvient qu’il y avait des grands modèles, comme le Revolt et autres, avec des couleurs particulières. Tu avais envisagé de revenir aux couleurs historiques de Sunn ou ça a été le choix de la marque d’avoir des nouvelles versions comme celle que l’on a sous les yeux ?

R.S. : Non, de toute façon ce n’est pas notre choix, c’est celui de Sunn mais je pense que c’est un très bon choix. Tous les pilotes sont très contents.

<< Article précédent | Article suivant >>

Hutchinson juin18
KTM juin18
Maurienne Tourisme