FLASHS

Amateurs

Itw de Mathis Ducruet; ch de France sur piste

Publié le 21/08/2019 07:00

Après une belle semaine au Championnat de France piste couronnée par le titre sur la course aux points, Mathis Ducruet aborde avec confiance les France de l'Avenir à Beauvais où il sera au départ du CLM et de la course en ligne.

Mathis Ducruet Champion de France de la course aux pointsMathis Ducruet Champion de France de la course aux points | © Stéphane Ducruet

Tu es le nouveau Champion de France juniors de la course aux points. Parle-nous de ta semaine au vélodrome, t’attendais-tu à de telles performances ? 

Je suis arrivé sur ces Championnats avec une petite boule de stress, étant donné que l’on m’attendait beaucoup. J’ai très bien commencé la semaine avec ma deuxième place en poursuite individuelle, ce qui m’a rassuré pour la suite. J’ai fait très attention à la récupération afin de pouvoir enchainer toutes les épreuves. En globalité je suis très content de mes performances et de mes résultats, ce qui fait du bien en voyant les efforts que je fais à l’entraînement. 

Combien de fois par semaine t’entraînes-tu sur la piste ? Qu’est-ce que cela t’apporte pour la route ?  

Je fais très peu d’entraînements sur piste car il n’y a pas de vélodrome ouvert l’été où j’habite. Heureusement que le vélodrome de Genève permet de rouler deux à trois fois par semaine l’hiver. Cela me permet de faire le foncier nécessaire pour la saison sur route mais aussi du travail spécifique avec de la PMA ou de la force. 

Cap désormais sur les Championnats de France de l’Avenir sur route à Beauvais. Dans quel état d’esprit les abordes-tu ?

J’aborde le contre-la-montre de samedi en confiance suite à ma deuxième place sur les championnats régionaux même si je sais que le niveau national est plus élevé. En ce qui concerne la route j’espère pouvoir sortir ma carte du lot, mais surtout aider l’équipe s’il le faut. 

Tu seras aligné sur le contre-la-montre et sur la course en ligne qui auront lieu samedi et dimanche. Comment vas-tu gérer la récupération entre les deux ? 

La récupération sera un facteur important afin de bien performer le lendemain. Je sais qu’il y a une grosse équipe du staff autour de nous pour nous aider au maximum dans la récupération avec des massages et des boissons de récup. Une bonne nuit de sommeil complètera le tout. 

Vous serez l’une des équipes les plus redoutables avec 12 coureurs au départ. Quel sera ton rôle au sein de cet effectif ? 

C’est vrai que nous serons une équipe particulièrement redoutable mais aussi très surveillée, dans laquelle il y aura plusieurs cartes à jouer. Je donnerai tout ce que j’ai pour faire gagner l’équipe. 

Quelles seront vos ambitions collectives ? Et d’un point de vue personnel ? 

Bien sûr que l’objectif est de ramener le maillot mais aussi d’avoir le maximum de coureurs placés dans le classement. Pour ma part j’aimerais réaliser un contre-la-montre à l’attente de mes capacités physiques mais aussi de mes espérances, avec dans un coin de ma tête l’idée de le gagner. 

Quel sera ton programme pour la fin de la saison ? 

Au niveau de la piste je participerai à la Coupe de France Fenioux qui se disputera à Bourges et je serai cet hiver aux 4 jours de Genève et aux 3 jours d’Aigle. Pour la route je continuerai les courses que l’on appelle « du dimanche » mais je vais également essayer de m’aligner un maximum sur les contre-la-montre avec le chrono des Nations notamment. 

Pour finir, quel est le coureur qui t’inspire le plus ? 

Le coureur qui m’inspire le plus est Louis Pijourlet chez les amateurs puisqu’il pratique la route et la piste à un haut niveau. Et bien sûr Peter Sagan pour son palmarès et sa façon d’être qui a pour moi changé la façon de courir et de prendre du plaisir sur le vélo. 

Par Maëlle Grossetête

INSTAGRAM

Sport 101 Facebook V4

La Drômoise
INSCRIPTION EN LIGNE
vendredi 20 septembre 2019
samedi 21 septembre 2019
dimanche 22 septembre 2019
samedi 28 septembre 2019
dimanche 29 septembre 2019
dimanche 13 octobre 2019
samedi 19 octobre 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES