FLASHS

Amateurs

La tête et les jambes pour Axel Laurance

Publié le 04/09/2018 16:45

Le breton Axel Laurance vient de remporter le Tour du Morbihan, finale de la Coupe de France, presque à domicile. Issu d'une famille de cycliste, le jeune homme de 17 ans a déjà un bon sens de la course...

Axel Laurance Finale CDFAxel Laurance Finale CDF | © Alexia Tintinger

Hier tu remportes la finale de la Coupe de France presqu’à domicile. Par quelles émotions es-tu passé ? 

Je souhaitais faire un résultat, j’avais de bonnes jambes. A l’entrée sur le circuit final la course était indécise, quand Nathan Vandepitte et Raphaël Da Costa j’ai mis du temps à réagir mais finalement j’y suis allé. Sur la fin j’étais un peu cuit, à deux tours de l’arrivée j’ai cru que j’allais faire troisième mais je me suis accroché mentalement. Dans le final j’ai joué avec Nathan Vandepitte, c’était le plus fort, je suis donc resté d ans sa roue. Au sprint quand j’ai vu que ma roue était devant j’ai explosé de joie et de rage car j’ai toujours été placé sur les grosses courses mais je n’avais jamais gagné. 

Comment s’est déroulée la course ? Etais-tu confiant pour le sprint à l’arrivée face à Nathan Vandepitte ? 

En début de course il y avait 6-7 coureurs devant, j’ai eu un peu peur puis finalement dans un grimpeur j’ai attaqué sur le haut et petit à petit un gros contre s’est formé puis quand on est arrivé sur le circuit on était 20 à l’avant. Nathan Vandepitte a attaqué avec Raphaël Da Costa dans la roue, je suis revenu un peu après et cela m’a couté beaucoup d’énergie. Dans les bosses à deux tours de l’arrivée j’avais des petits pics, des débuts de crampes. Sur le haut Vandepitte a attaqué mais j’étais déjà collé dans sa roue. Enfin, au dernier tour j’ai décidé de ne pas prendre de relai dans la bosse car les deux autres faisaient grosse impression. Je suis resté vigilant et Nathan a attaqué sur le sommet, j’ai fait le jump sur le plat avant la descente et je suis resté dans la roue car je savais que si je lui prenais un relais il n’allait plus passer. J’ai joué avec ses nerfs, il a lancé le sprint au 150 mètres, j’ai déboité à 100 mètres et je remontais petit à petit. Une course ça ne se gagne pas qu’avec les jambes, Nathan Vandepitte était le plus fort mais j’ai été plus malin, un jour ce sera moi qui me ferait avoir mais c’est comme ça, c’est le vélo. 

Quel sera la suite de ton programme jusqu’à la fin de la saison ? Avec tes objectifs ? 

Je vais finir par une Fédérale juniors en Bretagne puis je ferais des chronos avec le Duo Normand, le championnat de Bretagne, le Duo Breton et pour finir le chrono des nations. 

Axel LauranceAxel Laurance | © Olivia Nieto

Feras-tu du cyclo-cross cet hiver ? 

Oui je ferai du cyclo-cross, je commencerais la saison un peu plus tard, vers novembre. 

Quel est ton meilleur souvenir cette saison ? Et le moins bon ? 

Mon meilleur souvenir cette saison c’est bien-sûr cette victoire ce week-end et le moins bon c’est sur la première manche de la Coupe de France. En effet, j’avais dû abandonner suite à deux chutes puis j’ai mis plus de trois semaines à m’en remettre. 

Quel est ton coureur préféré ?

J’ai plusieurs coureurs préférés comme Primoz Roglic et Julian Alaphilippe. Je dirai quand même Alaphilippe pour son mental, il ne lâche jamais rien. 

Retour à l’école, tu seras en terminal ? Avec des horaires aménagées ? 

Je passe en terminal STMG et je n’ai pas d’horaire aménagé. Avec le titre de sportif de haut-niveau mon lycée ne peut pas m’empêcher d’être absent pour des compétitions et j’ai le droit de changer de classe si l’emploi du temps ne me convient pas. 

Par Maëlle Grossetête

Mavic nov18

Instagram Vélo101

Tacx semaine 3et4 nov18

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 09 décembre 2018
dimanche 16 décembre 2018
dimanche 03 février 2019
samedi 09 février 2019
samedi 23 février 2019
samedi 02 mars 2019
samedi 09 mars 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES