FLASHS

Amateurs

Tour de Guyane — Le Tour de Guyane vu par Stéphane Cognet

Publié le 26/08/2016 09:27

Tout au long de l'épreuve, du 20 au 28 août, Stéphane Cognet nous retrace son Tour de Guyane (Elite Nationale). Aujourd'hui, place aux 5ème et 6ème étapes.

Le peloton du Tour de GuyaneLe peloton du Tour de Guyane | © velo101Tout au long de l'épreuve, du 20 au 28 août, Stéphane Cognet nous retrace son Tour de Guyane (Elite Nationale). Cet habitué des cyclosportives en métropole est également habitué des épreuves outre-mer. Il s'agit là déjà de son sixième Tour International de DOM/TOM sous les couleurs de la Sélection Cycliste de la Fédération des Clubs de la Défense après sa participation aux Tours de Martinique et de la Réunion en 2012 et 2013 et au Tour de Guadeloupe l'an dernier.

"En ce mercredi 24 août, la cinquième étape se présentait, la plus longue et la plus dure de ce Tour (Mana – Apatou, 163,8 km) ! Les 35 premiers kilomètres sont en littoral de l’océan (attention au vent !) ensuite nous réempruntons les 70 derniers kilomètres de la veille jusqu’à Saint-Laurent. Après pour aller à Apatou c’est une succession de cols. Je suis enfin heureux de trouver un terrain à ma convenance ! Mais les cols guyanais ne sont pas ceux des Alpes ! En fait c’est un enchaînement de bosses comprises entre 1 et 2 kilomètres maximum pour du 6 à 7%.

Comme tous les jours la première heure s’effectue tambour battant à plus de 45 km/h ! Je me contente de suivre que les "gros coups". Puis un peu comme la veille, 3 hommes parviennent à s’échapper. Je suis en embuscade des différents contres qui tentent de faire la jonction. Je sens que les plus forts ont besoin de souffler, je place un démarrage et parviens à sortir enfin du pack ! J’emmène dans ma roue quelques locaux mais aussi 2 martiniquais, 2 Nancéens et 2 des pays de la Loire plus un Allemand et un Belge (Sam Van de Mieroop, porteur du maillot rouge des points chauds !). Nous reprenons rapidement le trio de tête et formons un joli groupe d’une douzaine d’hommes. Tout le monde collabore et très vite l’écart grandi. Je sais pertinemment que derrière la Guadeloupe contrôle et assure un tempo. Nous avons droit à 2’ d’avance, 2’30’’ à son paroxysme mais pas plus !

Stéphane CognetStéphane Cognet | © Vélo 101Hélas la présence de Gérard Beghin (ASPTT Nancy) 6ème et de Emmanuel Morin (Pays de la Loire) 9ème du général oblige les martiniquais à défendre leur leader resté derrière. Je suis impatient d’entamer la dernière partie de l’étape avec ces fameux cols ! Nous y sommes et c’est tout naturellement que j’impose le tempo dans ceux-ci. Mais très vite je me rends compte qu’ils sont trop courts et pas assez raides pour tenter une échappée en solitaire. De plus à 30 kilomètres du but notre avance fond comme neige au soleil car le groupe explose ! Plusieurs tentent de partir en solitaire mais sans y parvenir. A moins de 20 kilomètres, le peloton nous reprend. Je me replace et cherche mes coéquipiers car je sens le sprint massif arriver !

C’est alors que je réalise qu’une cassure s’est formée et nous ne sommes qu’une quarantaine et un seul de mes coéquipiers présent. Il va vite au sprint, je décide de me sacrifier pour lui. A 3 kilomètres de l’arrivée, Ludovic Exfort (Vélo Club de Kourou) pars seul dans un pur style de poursuiteur, il sera rejoint par l’expérimenté Hervé Arcade (Sélection de la Martinique) ils se joueront la victoire dans cette ordre. Derrière nous disputons le sprint où Sonny Lamarre (sélection de la FCD) prend la 10ème place et moi une anecdotique 18ème place. Mais cette cassure m’a permis de remonter au général à la 20ème place.

Une journée extrêmement longue et difficile d’autant plus qu’il a fait très chaud (plus de 40°C par moments) mais des paysages magnifiques entre Saint-Laurent et Apatou. J’espère pouvoir bien récupéré de mes efforts fournis aujourd’hui car demain 2 demi-étape sont au programme !

Le lendemain, jeudi 25 août, nouvelle journée avec deux demi-étapes. Ce premier tronçon (Saint-Laurent du Maroni – Iracoubo 113km) est tout simplement le début de notre retour vers Cayenne. Un parcours sans grosse difficulté hormis le vent de face annoncé ! Comme toujours dès le départ réel, plusieurs attaquants lancent la course. Nous plaçons quasiment un homme dans chaque coup qui part. Mais les guadeloupéens n’autorisent pas encore de « bon de sortie ». Je suis vigilant car je pense qu’une bordure va se former dès que nous changerons de direction vers le 50ème kilomètre. 6 hommes partent en contre d’une tentative échoué où deux de mes coéquipiers étaient dedans. Malheureusement aucun d’entre nous ne fera partis de ces 6.

Echappée sur le Tour de GuyaneEchappée sur le Tour de Guyane | © velo101Derrière c’est "rideau", ils vont très vite prendre 1’30 d’avance et même prêt de 3’ ! Derrière je replace mes coéquipiers et les préviens de se méfier si une équipe provoque une bordure ! Mais aucune équipe s’organise réellement, nous décidons donc de la créer ! Je relance sur la droite de la route, je pensais avoir mes coéquipiers dans ma roue, je me retourne pour demander le relais, personne ! Je suis quelques longueurs devant le peloton isolé ! J’insiste quelques kilomètres afin de créer un point de mire et de relancer l’allure de celui-ci avant de me relever. Finalement à 20 kilomètres de l’arrivée la jonction est faite. Le sprint est de nouveau inévitable, je replace mes sprinters, à 5 kilomètres du but nous sommes à prêt de 50km/h ! Ca frotte beaucoup, à l’avant les places sont très chères ! A 800m le dernier rond-point va étirer encore plus le pack, cette fois je suis au milieu où j’aperçois Sonny Lamarre finir 8ème et donc premier de notre sélection.

Le deuxième tronçon (Iracoubo – Iracoubo CLM 12,3 km) est un CLM pour spécialistes, de longues lignes droites, 17m de dénivelé positif et un fort vent de face ! J’équipe mon vélo de prolongateurs, je mets la coque sur mon casque et une paire de couvre-chaussure et c’est parti pour mon protocole d’échauffement idem que celui du CLM précédent. Devant moi sur la rampe Mathias Wiele (Team Ur-Krostitzer-Giant) va partir. Vainqueur du dernier CLM, celui-ci pourra me servir de bon point de mire !

16h29 : Le décompte est lancé, je pars et j’essaye de très vite monter en rythme. Je m’étais fixé de rester entre 330 et 350w pour 90, 95 tr/min. Contre le vent je me bats pour tourner les jambes et monter en Watts ! Le cœur monte très vite au seuil et ne va quasiment pas bouger, le reste non plus d’ailleurs. J’oscille entre 300 et 310 mais par contre la cadence est bonne. Devant je n’aperçois plus l’Allemand qui file vers une seconde place au 100ème de seconde ! Je suis dans le dernier kilomètre, je donne tout, je franchis la ligne en 19’38’’… A plus de 2’ du vainqueur et nouveau maillot jaune de ce Tour : Cédric Locatin (sélection Guadeloupe).

Ce fût une journée très longue et très éprouvante avec ces 2 étapes et surtout encore une grosse chaleur !"

Classement de la 5e étape :

1. Ludovic Exfort les 161,5 km en 3h55'23'' (41,2 km/h)
2. Hervé Arcade à 1 sec.
3. Tim Reske à 12 sec.
4. Christian Lavenette m.t.
5. Mickaël Laurent m.t.
6. Terry Tsang-Yee-Moï m.t.
7. Jules Lanclume m.t.
8. Ludwing Thébyne m.t.
9. EmmanuelMorin m.t.
10. Sony Lamarre m.t.

18. Stéphane Cognet m.t.

Classement de la 6e étape A :

1. Christian Lavenette les 110,1 km en 2h48'35'' (39,2 km/h)
2. Jules Lanclume m.t.
3. Cédric Ramothe m.t.
4. Mickaël Laurent m.t.
5. Emmanuel Morin m.t.
6. Tim Reske m.t.
7. Martin Bauer m.t.
8. Sony Lamarre m.t.
9. Marc Joseph m.t.
10. Denis Chong-Wa m.t.

46. Stéphane Cognet m.t.

Classement de la 6e étape B :

1. Cédric Locatin les 12,3 km en 17'31'05'' (42,1 km/h)
2. Mathias Wiele m.t.
3. Loïc John à 15 sec.
4. Émile Demazy m.t.
5. Mickaël Laurent à 27 sec.
6. Corentin Davy à 30 sec.
7. Jules Lanclume à 31 sec.
8. Hervé Arcade à 35 sec.
9. Larry Lutin à 41 sec.
10. Teddy Ringuet à 48 sec.

36. Stéphane Cognet à 2'07''

Classement général :

1. Cédric Locatin en 20h30'30''
2. Émile Demazy à 14 sec.
3. Hervé Arcade à 27 sec.
4. Kélian Duro à 1'04
5. Patrice Ringuet à 1'36
6. Christophe Cazala à 2'27
7. Emmanuel Morin à 2'49
8. Terry Tsang-Yee-Moï à 2'52
9. Gérard Beghin à 3'18
10. Mickaël Laurent à 3'48

21. Stéphane Cognet à 7'12

Sport 101 Facebook V4

Sea Otter

INSCRIPTION EN LIGNE
dimanche 24 mars 2019
dimanche 07 avril 2019
samedi 13 avril 2019
dimanche 14 avril 2019
lundi 22 avril 2019

VOIR TOUTES LES EPREUVES