FLASHS

Amateurs

Valentin Paret-Peintre au sein d'un bon collectif

Publié le 13/07/2018 09:01

Le jeune Valentin Paret-Peintre partage son premier grand championnat avec son frère Aurélien, présent chez les espoirs. Sur ce circuit difficile, il pourra exprimer ses qualités de grimpeur pour décrocher un beau résultat.

itw valentin paret peintreitw valentin paret peintre | © valentin pp

Comment s’est déroulée ta préparation en vue de ce Championnat d’Europe ? 

Après la Classique des Alpes j’ai coupé cinq jours puis j’ai commencé à préparer les championnats d’Europe en montagne chez moi. Ensuite, je suis parti en stage avec la U19 B’twin AG2R La Mondiale et la préparation se termine avec l’équipe de France, ça fait déjà sept jours que je suis avec. 

Le week-end dernier tu as participé au Grand Prix Général Patton avec l’équipe de France. Comment te sentais-tu ? 

La course était très difficile malgré le kilométrage pas très élevé. J’avais de bonnes sensations alors c’est bon signe. 

Le Belge Remco Evenepoel domine la catégorie juniors cette année. Avec une forte équipe de France, penses-tu que le collectif pourra jouer en votre faveur ? 

Remco Evenepoel survole la catégorie, il paraît intouchable mais ça reste un championnat, une course d’un jour où tout peut arriver. S’il décide d’écraser la course, le collectif jouera pour aller chercher les places d’honneur. 

itw valentin paret peintreitw valentin paret peintre | © Valentin pp

As-tu reconnu le circuit ? Si oui, qu’en penses-tu ? Il peut te convenir ? 

Oui nous avons reconnu le circuit mercredi, c’est un parcours difficile où l’on aura l’impression d’être tout le temps dans la bosse. La partie en pavés va être difficile, ce ne sont pas ceux des Flandres mais ça tape quand même. 

Quelles seront tes ambitions personnelles et collectives ce dimanche ? 

On prend le départ pour gagner forcément, et encore plus sur un championnat. L’objectif sera de se rapprocher du top 10 et même un podium, on a les cartes dans l’équipe pour aller chercher un beau résultat. 

Ton grand frère Aurélien est également de la partie, chez les espoirs. Qu’est ce que ça représente pour toi de vivre ton premier grand championnat avec lui ? 

C’est un plaisir d’être ici avec mon frère, d’autant plus que c’est mon premier grand championnat. Je l’aborde plus sereinement car lui a l’habitude de gérer ses grands rendez-vous. 

itw Valentin paret peintreitw Valentin paret peintre | © Olivia nieto

Au quotidien il te donne des conseils ? Tu t’entraines avec lui ? 

On essaye de s’appeler avant les grandes courses que je fais et qu’il a fait en junior, il me donne les pièges à éviter et les points clés de la course. On a plus trop l’occasion de s’entraîner ensemble car il n’est plus souvent à la maison, et cela ne va pas s’arranger. 

Quel sera la suite de ton programme pour cet été ? 

Le week-end après le championnat je serai au Tour de Haute Autriche, une course UCI avec la U19 B’twin AG2R La Mondiale. Ensuite j’enchaînerai avec la Coupe de France de la Trambouze en sélection régionale. C’est un mois de juillet bien chargé, puis en août viendra le championnat de France, qui sera le principal objectif. 

Par Maëlle Grossetête

EvoluCycle

Sena sept18

INSCRIPTION EN LIGNE
samedi 29 septembre 2018
dimanche 30 septembre 2018
dimanche 07 octobre 2018
dimanche 14 octobre 2018
samedi 20 octobre 2018

VOIR TOUTES LES EPREUVES